AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas d'aller lire le Contexte. Des joueurs d'Arrancars sont activement recherchés. Merci de votre inscription et bon jeu. - Le Staff.

Partagez | 
 

 Aiko Tsubasa, vice capitaine de la cinquième division

Aller en bas 
AuteurMessage
Aiko Tsubasa
Vice Capitaine de la 5em Division
Vice Capitaine de la 5em Division
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 22/03/2009
Localisation : Auprès de mon capitaine

Feuille de personnage
Niveau:
100/100  (100/100)
Lettre:
Expérience:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Aiko Tsubasa, vice capitaine de la cinquième division   Dim 22 Mar - 0:31

Nom:
Tsubasa

Prénom:
Aiko

Âge:
250 ans

Grade:
Vice capitaine de la 5e division


Caractère :
Le mot le plus juste pour décrire le caractère d'Aiko est "calme". Il est vraiment très rare de la voir s'énerver, un peu moins de la voir excitée. Elle reste tout de même assez normale et naturelle, elle ne cache ses émotions que lors des combats ou lorsqu'elle le juge nécessaire, et elle est plutôt douée pour cela. Son calme poussé a le don d'énerver certaines personnes, et certaines rumeurs affirment que ce serait pour ça que la jeune femme garde en permanence ce visage souriant et impassible. Ils ne savent pas à quel point ces rumeurs sont vraies. Aiko est calme naturellement, mais on ne peut être naturellement aussi calme. En réalité, elle adore embêter les gens autour d'elle, et a trouvé une bonne méthode qui a le bénéfice d'être irréprochable. Il lui arrive de vous balancer une insulte de manière détournée, de telle manière à ce que vous compreniez ce qu'elle veut dire sans pour autant que l'insulte soit directe, le tout avec son éternel petit sourire calme. Ce petit jeu marche particulièrement sur Ichigo, qui a le don de s'énerver pour un rien. Mais il y a bien d'autres shinigamis dans son cas, surtout ceux de la 11e division. Elle ne panique que lors de certaines circonstances, comme par exemple quand elle n'a aucune idée d'où son capitaine a bien pu passer, ou lorsqu'elle perd des papiers importants, ou lorsqu'elle ne sait pas quoi faire (non par ennui mais lorsqu'on lui demande de faire un choix ou autre). Bref Aiko est un petit démon au visage angélique, vous l'aurez remarqué.
Un autre point important à propos de la jeune femme, c'est que même si elle s'amuse beaucoup à embêter tout ce petit monde, elle est très sérieuse dans son travail. Chaque mission est tenue très à coeur, elle aide presque toujours son capitaine pour la paperasse et le travail de la division, et elle aide aussi les nouvelles recrues et les surveille jusqu'à ce qu'elle juge qu'ils puissent se débrouiller d'eux-mêmes. L'occupation principale de la 5e division étant la surveillance du Rukongai, lorsqu'elle a du temps libre et qu'elle ne va pas s'entraîner, elle va se promener dans cette partie de la Soul Society. Bien sûr elle ne le fait que rarement, restant la plupart du temps au Seretei, mais elle y serai allée plus souvent si les shinigamis étaient toujours autorisés à sortir. Elle aime bien également aller se promener du côté de l'académie, ayant passé trois années là bas elle se sent un peu nostalgique.
« La curiosité est peut-être un vilain défaut mais elle peut aussi être une qualité. » C’est-ce que répond souvent Aiko lorsqu’on lui dit qu’elle est trop curieuse. Mais elle ne peut s’en empêcher, quand quelque chose l’intrigue elle veut à tout prix tout savoir à ce sujet. C’est dû à cette curiosité qu’elle sait exactement ce qui s’est passé avant, pendant, et même après la guerre. Il est rare qu’elle ne sache pas ce qui se passe, la jeune femme est toujours au courant de la moindre rumeur ou du moindre évènement qui se passe à la Soul Society.
Derniers petits détails la concernant : Aiko aime beaucoup les parfums des bougies et des encens et en a quelques uns dans sa chambres (surtout des bougies). Elle adore également les pockys, et lorsqu'un ami va en mission sur Terre elle lui demande de prendre des provisions pour elle.
Vous découvrirez plus de détails sur le caractère d'Aiko si vous la croisez un jour !

Physique :
La première chose qu’on remarque lorsqu’on voit Aiko pour la première fois, c’est la couleur de ses yeux. En effet, à l’origine, ils étaient tous deux de la même couleur verte claire, mais suite à un accident qui est arrivé lorsqu’elle était encore en vie, l’œil gauche de la jeune femme est devenu rouge. De ce fait, certains la craignent, d’autres la plaignent, d’autres encore se montrent très agressifs et la prennent pour un monstre, un diable, une sorcière. On pourrait croire que ses cheveux sont bruns très foncés, mais en réalité ils sont noirs. C’est juste qu’ils semblent éclaircis les jours de soleil. La plupart du temps, elle les garde attachés avec divers rubans colorés, la plupart du temps rouges, bleus, verts ou parfois roses, les couleurs changeant selon son humeur. Ce qui est aussi très frappant chez Tsubasa, c’est sa peau. Elle est tellement pâle qu’on croirait qu’elle est blanche. Ce fait n’a fait que renforcer les rumeurs sur la nature maléfique de la jeune femme, lui donnant un air un peu fantomatique. Sinon elle est à peu près normale, elle est fine mais pas maigre, elle est de taille moyenne, n’a pas une poitrine exubérante comme Matsumoto, etc… Elle s’habille souvent dans des kimonos pour plus de confort, mais bien sûr la tenue qu’elle porte le plus souvent est son uniforme de shinigami. Elle porte son zanpakuto sur sa hanche gauche, accroché à sa taille. Plutôt svelte, Aiko n’est pas vraiment forte mais est plutôt rapide et surtout souple et agile. Elle a 250 années, et parait avoir environ 20 années humaines

Zanpakuto :
Omiyage Kasumi est un katana de petite taille, d’environ 45 centimètres. Son manche et sa garde sont rouges, décorés de volutes blanches. La garde a une forme ronde banale, un motif floral incrusté dans le métal. Comme pour certains zanpakutos, une petite ficelle est accrochée au bout du manche, reliant à l’arme deux petits pendentifs, l’un est une fleur de lotus bleue et argentée, l’autre est un cygne rouge et blanc. La lame est légèrement courbée, comme la plupart des katanas, et est de couleur argentée.

Shikaï :
« Nekasu, Omiyage Kasumi » signifie littéralement « Endort, Brume de Souvenirs ». Lorsque Aiko prononce cette formule d’appel, la lame de son zanpakuto se met à briller d’une lumière bleue aveuglante, avant de « fondre » dans l’atmosphère (elle disparaît un peu comme si elle était absorbée par l’air) et de se transformer en brume. La jeune femme peut alors utiliser deux techniques différentes, en donnant un coup perpendiculaire avec son zanpakuto comme elle l‘aurait fait pour trancher quelque chose s‘il avait une lame.

La première est appelée « Shiro Anmin », « Sommeil Paisible Blanc » en français. Une légère brume blanche s’élève autour de l’adversaire, pas assez épaisse pour cacher Aiko mais assez pour que la vue soit brouillée. Cette brume a pour effet de ralentir les réflexes, le corps est légèrement endormi comme lorsqu’on est très fatigué. Pourtant l’esprit, lui, reste parfaitement éveillé, ce qui peut parfois engendré la panique si la victime n’est pas très calme.

La deuxième est « Yume Kaeri » ce qui veut dire « Souvenir de Rêve ». La brume est un peu plus épaisse que la précédente, et entoure l’adversaire de la même façon. Simplement, au lieu d’endormir le corps de l’adversaire, elle endort son esprit et lui fait « revivre » son dernier rêve ou cauchemar. Pendant ce temps, l’ennemi n’a aucune conscience de ce qui se passe dans la réalité et peut se faire attaquer sans s’en rendre compte, Aiko en profite alors pour envoyer ses plus puissantes techniques de kidô, généralement une d’immobilisation. Cette technique est très puissante et compliquée et la jeune femme a du mal à la contrôler plus que quelques secondes.

Bankaï :
Aucun pour le moment

Test rp:
double compte d'Akina

[Code validé]


Dernière édition par Aiko Tsubasa le Dim 22 Mar - 21:12, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko Tsubasa
Vice Capitaine de la 5em Division
Vice Capitaine de la 5em Division
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 22/03/2009
Localisation : Auprès de mon capitaine

Feuille de personnage
Niveau:
100/100  (100/100)
Lettre:
Expérience:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Aiko Tsubasa, vice capitaine de la cinquième division   Dim 22 Mar - 15:53

Désolée du double poste, c'est juste pour prévenir que j'ai fini ma présentation. S'il manque quelque chose prevenez-moi ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rikichi
Modo/Vice Capitaine de la 16 ème Division
Modo/Vice Capitaine de la 16 ème Division
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 15/08/2008
Age : 26

Feuille de personnage
Niveau:
28/50  (28/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Aiko Tsubasa, vice capitaine de la cinquième division   Dim 22 Mar - 17:50

re-bienvenue!!!! j'aime ta fiche, elle est complète! pour le test rp, voit avec les admins^^

mais moi je trouve ca bien^^ je te souhaite donc bonne chance pour ta validation

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world5.monstersgame.fr/?ac=vid&vid=324059744
Aiko Tsubasa
Vice Capitaine de la 5em Division
Vice Capitaine de la 5em Division
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 22/03/2009
Localisation : Auprès de mon capitaine

Feuille de personnage
Niveau:
100/100  (100/100)
Lettre:
Expérience:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Aiko Tsubasa, vice capitaine de la cinquième division   Dim 22 Mar - 18:22

Merci beaucoup !! Je poste mon histoire ici il n'y a plus de place dans l'autre poste ! :s

Histoire :
Tout commence sur Terre, au Japon. Contrairement à beaucoup de shinigamis, Aiko n'est pas née au Rukongai. Elle est une âme errante parmi tant d'autres qui s'est retrouvée dans ce monde parallèle après sa mort. Mais reprenons au début de sa vie. La jeune femme n'a presque aucun souvenir de son enfance, elle ne se souvient que de quelques images : un jardin avec un lac, sur lequel un superbe cygne dormait paisiblement, autour de lui quelques fleurs de lotus ; une vieille femme, qui semble être sa grand-mère et qui lui sourit paisiblement ; des enfants, ses amis, dans une grande école, des sourires, des rires, des chants. Toutes ces images ne traduisent que bonheur, mais pourtant, qu'en est-il de ses parents ? Une question qu'elle s'est longtemps posée, sans jamais obtenir de réponse, et qui a finalement disparu au fond de son coeur. Il y a aussi le souvenir d'un accident, la petite fut renversée par une voiture et emmenée à l'hôpital. Son oeil gauche était gravement touché, et du être opéré. Peu à peu il perdit sa couleur d'origine et devint rouge. A part ces quelques images, ce dont elle se souvient le plus clairement est sa mort. Assez ironique, sachant que c'est un des rares souvenirs de sa vie, mais bon passons.

C'était en fin de soirée, l'année de ses dix ans, elle était passée chez une amie pour reprendre un cahier et rentrait tranquillement chez elle. La nuit tombait peu à peu, et elle accéléra le pas. Mais alors qu'elle se rapprochait de sa maison, une odeur de brûlé devenait de plus en plus forte. Aiko leva les yeux vers le ciel, et vu qu'il était rouge et que de la fumée noire s'échappait d'un endroit proche... cet endroit était tout près de sa maison. Sans plus réfléchir, la petite fille se mit à courir. Elle ne mit pas longtemps à arriver, et ce qu'elle vit la glaça d'effroi. Les murs et le toit baignaient dans les flammes, le jardin était déjà dévasté par les cendres. Devant le portail, une foule de gens criaient, un homme appelait les pompiers, un petit groupe essayait de calmer le cygne qui était devenu comme fou. Rongée par l'angoisse, elle chercha des yeux une petite silhouette dans cette masse de personnes. Mais elle ne la trouva pas. Sans tenir compte des protestations des voisins, Aiko jeta son sac par terre et s'avança dans la demeure. Elle manqua de se brûler la jambe en entrant dans la maison. Sa maison. Cette vision de cauchemar si différente du paradis qui habitait autrefois ces lieux... Tout ça était presque inimaginable. Simplement elle ne pouvait l'ignorer, impossible ou non cette scène se passait sous ses yeux. Elle appela. Plusieurs fois. Aucune réponse. Paniquée et effrayée par les flammes, la petite fille se déplaça prudemment d'une pièce à une autre, jusqu'à enfin trouver sa grand mère. La vieille femme était couchée sur le sol, immobile, recroquevillée comme si elle dormait. Aiko se précipita vers elle, mais à peine l'eut-elle touchée qu'elle recula précipitamment. Au milieu de ce brasier, le corps en face d'elle était glacé. Elle était morte, et ce sûrement avant que l'incendie commence, sinon elle serait partie. Ou alors la fumée l'avait tuée. Cette même fumée qui piquait les yeux et la gorge de la petite fille en ce moment même. Mais les larmes dans ces yeux n'étaient pas du à ces picotements. Elle pleura ainsi plusieurs minutes, agenouillée auprès de sa grand-mère, sans sembler avoir conscience qu'un incendie se propageait autour d'elle. Un bruit sec la ramena à la réalité : un meuble venait de s'effondrer, bloquant toute sortie. Elle était entourée par les flammes. Aiko mourut doucement dévorée par le brasier.

Cette mort était pire que tous les cauchemars que la jeune femme n'aie jamais fait. Et les premiers jours, ces visions lui revenaient si clairement qu'elle restait recroquevillée dans un coin de rue du Rukongai. Certaines âmes avaient trouvé des familles, mais elle non. Elle restait seule. Aiko n'aimait pas le Rukongai à cette époque, elle était dans un des pire quartier du pire district, les enfants étaient traités comme de sals chiens errants, et elle était pire qu'une enfant. Elle était une enfant qui avait un oeil rouge et la peau presque blanche. Elle ne pouvait cacher sa pâleur, mais après un an de persécutions fréquentes, de coups et blessures, d'injures, de méprit et de dégoût, elle décida de mettre un cache sur son oeil et de faire croire qu'elle était borgne. Alors sa vie sembla déjà s'améliorer, on l'agressait beaucoup moins et certains étaient même pris de pitié devant cette gamine pâle, frêle et borgne. Les années passèrent, et elle entendit longtemps parler du Seretei et des shinigamis. Sa décision était prise, elle allait tenter d'intégrer leur académie. Bien que son reiatsu ne soit pas plus puissant que la plupart des futurs élèves autour d'elle, elle le maîtrisait particulièrement bien et fut donc rapidement intégrée à l'académie des shinigamis. Trois ans s’étaient déroulés depuis sa mort.
A l’académie, elle décida d’enlever le cache sur son œil gauche. Après ne l’avoir presque pas utilisé pendant plusieurs années, elle mit longtemps à réadapter sa vue mais à force de patience finit par y arriver. Les académiciens ne se moquaient pas de ce défaut de couleur, et ne lui demandaient pas d’où il venait. Chacun ici avait son propre secret et était conscient que certains ne voulaient pas le partager. Aiko s’entendait plutôt bien avec tout le monde et passa ses années d’apprentissage paisiblement. Elle excellait particulièrement dans le kidô, elle se débrouillait pas mal aux cours de maîtrise de sabre aussi mais n’était pas vraiment douée pour ça. Tandis que pour l’art démoniaque semblait être comme un don pour elle. Les plus faibles techniques furent maîtrisées en quelques essais, mais les suivantes lui demandèrent tout de même un long entraînement. Le sérieux et l’acharnement de la jeune fille lui permirent de faire rapidement des progrès.
Vers le milieu de sa deuxième année, un jour où les élèves étaient libres de tout travail, elle alla se promener dans un quartier calme et très peu peuplé du Rukongai. Ses pas l’emmenèrent vers un grand lac sur lequel s’élevait une légère brume. Attirée par son souvenir du lac de son enfance, et par cette fumée blanche si différente de celle, noire, qui avait accompagné sa mort, elle s’était rapprochée de son bord. C’est là qu’elle fit la rencontre d’Omiyage Kasumi, qui devint son zanpakuto. Depuis elle l’appelle affectueusement « Omika » ou simplement « Omiyage ». La jeune fille décida d’améliorer sa maîtrise de katana, sachant que le kidô était de plus en plus facile plus elle le pratiquait, pour pouvoir combattre avec son nouveau partenaire.
A la fin de sa troisième année, elle maîtrisait parfaitement les techniques basiques de kidô ainsi que quelques techniques plus compliquées, elle arrivait même à en utiliser sans incantation. Elle avait également réussi à développer son shikai et travaillait dur pour maîtriser sa première technique, Shiro Anmin. Ce fut à ce moment là qu’elle fut recrutée dans le Gotei 13, en tant que simple membre de la cinquième division. 150 ans s’étaient déroulés depuis la guerre, et elle ne tarda pas à apprendre tout ce qui s’était passé depuis. Continuant à s’acharner au travail, elle gravit rapidement les échelons, et est devenue depuis peu la vice capitaine de sa division. S’étant attachée depuis son entrée au Gotei à son capitaine, elle fut très fière et flattée d’être choisie par celle-ci. Depuis, elle maîtrise parfaitement sa première technique de shikai et commence à développer une nouvelle technique. Son kidô s’est également énormément amélioré, et elle est connue pour être une des vice capitaines maîtrisant le mieux cet art. Ses techniques préférées restent le Sokatsui et le Shunpo, personne n’a jamais vraiment su pourquoi, et c’est ces techniques parmi toutes qu’elle maîtrise le mieux. Son grade lui permit de se rapprocher des autres vice capitaines, avec qui elle s’entend très bien pour la plupart, mais aussi des capitaines. Elle les respecte tous bien évidemment mais prend un malin plaisir à embêter Ichigo ou Renji quand elle le peut. Elle reste très dévouée à Momo et est toujours là quand elle a besoin d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renji Kuchiki
Admin/Capitaine de la 16ème Division
Admin/Capitaine de la 16ème Division
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 09/08/2008
Age : 26

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Aiko Tsubasa, vice capitaine de la cinquième division   Dim 22 Mar - 20:46

Bon là je pense pas qu'on va s'éterniser : pour moi c'est parfait. la fiche est très bien, complète, le code est là . L'assiduité bien connue : Impec' !
Plus qu'un autre admin et c'est validé !~
Bienvenue Vice-Capitaine de la 5ème ! X)

_________________

¤ Standing to defend you ! ¤


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisuki Akusei
Admin/Capitaine de la 8ème Division
Admin/Capitaine de la 8ème Division
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 03/07/2008
Age : 26

Feuille de personnage
Niveau:
35/50  (35/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Aiko Tsubasa, vice capitaine de la cinquième division   Lun 23 Mar - 0:14

Bon ben je valide aussi, je n'ai rien à redire si ce n'est le nom et prénom de ton personnage, que j'adore!!! ( Surement parce que je l'ai choisi ^^)
Je déplace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko Tsubasa
Vice Capitaine de la 5em Division
Vice Capitaine de la 5em Division
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 22/03/2009
Localisation : Auprès de mon capitaine

Feuille de personnage
Niveau:
100/100  (100/100)
Lettre:
Expérience:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Aiko Tsubasa, vice capitaine de la cinquième division   Lun 23 Mar - 0:17

Merci beaucoup vous deux !!!!! =DDD
C'est vrai que c'est un très joli nom, c'est en parti pour ça que j'ai choisi ce perso xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aiko Tsubasa, vice capitaine de la cinquième division   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aiko Tsubasa, vice capitaine de la cinquième division
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Iba .... ou le Vice-capitaine à la valeur ajoutée nulle.
» Quel est votre vice-capitaine préféré(e) ?
» La sixieme division
» Quelle est votre division préférée ???
» La Tsukishima Team

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant toutes choses ... [HRP] :: Présentations validées-
Sauter vers: