AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas d'aller lire le Contexte. Des joueurs d'Arrancars sont activement recherchés. Merci de votre inscription et bon jeu. - Le Staff.

Partagez | 
 

 Il faut savoir souffrir pour être beau

Aller en bas 
AuteurMessage
Kuchiki Kaguya
Admin/Vice Capitaine de la 6 ème Division
Admin/Vice Capitaine de la 6 ème Division
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 03/07/2008

Feuille de personnage
Niveau:
28/50  (28/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Il faut savoir souffrir pour être beau   Mar 19 Aoû - 12:36

Cela faisait maintenant plusieurs minutes que Kaguya et Kuréno avaient quitté le bureau du capitaine de la 5 ème division. Durant le chemin, il n'avait cessé de se parler, discutant des petits trucs et astuces sur les techniques de kido, et sur les passages que les deux jeunes gens avaient découverts. L'héritier des Kuchiki venait de rabaisser le haut de sa tunique, laissant apparaitre un torse musclé pour son âge. Tout transpirant, des marques de coup se trouvaient éparpillées un peu partout sur la surface de sa peau. Chaque pas qu'il faisait était un réel supplice pour ses muscles. Du sang coulé sur le visage de Kaguya. Sa blessure à la tête n'avait toujours pas séché ...
Enfin ils arrivèrent aux quartiers de la 4 ème division. Il éprouvait quelques réticence à rentrer, après tout il était l'héritier des Kuchiki, et se présenter dans cette tenue était quelque peu honteux. Non pas pour lui, il s'en fichait, mais pour sa famille. Si jamais son père le voyait comme ça, il serait fichu de chez fichu. Son regard se posa sur celui de son ami. En réalité, si il était inquiet ce n'était pas pour ça, mais plutôt parce qu'il affiliait la 4 ème division à sa mésaventure passé. Depuis ce jour il y a quelques années, il n'était jamais retourné ici... Et y revenir refaisait surgir le passé douloureux de Kaguya.
Les yeux dans le vague et le visage livide, il essaya de se ressaisir, et lâcha un grand sourire à Kuréno. Il essaya de trouver quelque chose à lui dire:

- Euh, tu crois que c'est une bonne idée que je rentre là dedans dans cette tenue ? T'imagine si mon père est là ? Certes Inoue est une capitaine vraiment gentille, elle prendra surement ma défense, mais ... C'est du pareil au même, de retour chez moi je me prendrai une bonne correction.

Le visage de Kaguya changea rapidement d'expression en repensant à toutes les corrections qu'il avait subit:



- Et ne me demande pas quel genre de correction est ce ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-after-futur.forums-actifs.net
Kureno Hitsugaya
Etudiant à l'Académie Spirituelle
Etudiant à l'Académie Spirituelle
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 02/08/2008
Age : 33

Feuille de personnage
Niveau:
28/50  (28/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Il faut savoir souffrir pour être beau   Mar 19 Aoû - 15:56

Le chemin vers la quatrième Divsion n'était pas très long depuis le bureau de sa mère. A peine quelques minutes de marche et ils y étaient. Durant le court trajet, Kaguya parla à Kureno de ce nouveau passage qu'il venait de trouver. Apparement c'était un raccourcit qui coupait directement au travers la seconde division, évitant ainsi un détour colossal pour se rendre à l'Académie Spirituelle. Kureno ne lui demanda pas comment est ce qu'il été arrivé à mettre la main sur un tel passage, trop occupé à observer avec inquiétude son ami du coin de l'oeil. Du sang s’était remit à couler le long de son visage tâchant encore davantage sa tenue déjà bien souillé.

Une fois arrivés devant les portes de la quatrième division, Kaguya s’arrêta subitement et Kureno se retourna pour voir ce qui se passait. Il attendit quelques secondes et puis voyant que son ami ne se décidait pas à bougé, comme s’il était subitement paralysé, Kureno s’approcha de lui, se mit dans son dos et commença à le pousser pour le forcer à avancer

- Bah alors, qu’est ce que tu fais ?

Kaguya lui expliqua qu’il hésitait de rentrer de peur de rencontrer son père qui, à coup sur, allait lui passer un savon mémorable s’il le voyait dans cette tenue. Kureno qui n’était pas dupe comprit que ce n’était qu’une excuse bidon pour éviter de rentrer dans le bâtiment. Il poussa encore plus Kaguya

- Arrête de dire n’importe quoi ! Ton père n’est pas idiot, il fera passer l’honneur de sa famille après ta santé. Et puis tu reviens d’un entraînement… C’est normal d’être dégueu après un combat. Franchement, vous êtes d’un compliqué dans votre famille … pfffff épuisant !

Kureno adressa un sourire à Kaguya

- Dis plutôt que tu as la frousse de rentrer et de te faire soigner ….

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuchiki Kaguya
Admin/Vice Capitaine de la 6 ème Division
Admin/Vice Capitaine de la 6 ème Division
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 03/07/2008

Feuille de personnage
Niveau:
28/50  (28/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Il faut savoir souffrir pour être beau   Mer 20 Aoû - 20:41

- Arrête de dire n’importe quoi ! Ton père n’est pas idiot, il fera passer l’honneur de sa famille après ta santé. Et puis tu reviens d’un entraînement… C’est normal d’être dégueu après un combat. Franchement, vous êtes d’un compliqué dans votre famille … pfffff épuisant !

Kaguya réfléchit un petit moment à ce que venait de dire son ami. Son père ? Faire passer l'honneur de sa famille après la santé de son fils ? Pas sur ... Après tout il n'avait jamais ou presque montré un signe d'affection à son fils. Il remit sa tenue de shinigami en place, son torse nu fut donc recouvert, puis baissa la tête.

- Pas sur Kuréno ... Mon père n'est pas aussi sympathique que tu semble le croire. De plus il est normal que notre famille soit autant complexe, elle est l'une des 4 grande familles noble de la Soul Society... Ce n'est pas rien.

Il stoppa subitement Kuréno qui depuis quelques secondes le poussait vers la 4 ème division. Il s'apprêta à parler mais il fut rapidement coupé par son ami:

- Dis plutôt que tu as la frousse de rentrer et de te faire soigner …

Le visage de Kaguya s'empourpra et passa du beige au rouge. Il commença à se retourner, et le fixa d'un regard meurtrier. Un petit sourire menaçant montrant les dents blanche du jeune Kuchiki, il s'avança vers le petit Hitsugaya, l'attrapa par le col, et le balança vers la porte. Il passa à travers, la défonçant par le même coup. Kaguya arriva comme une furie vers son ami, le rattrapa par le colle, et lui cria :

- Baaaka ! Baaaka baka Baaaakaaaa ! Comme si j'avais peur de rentrer dans une vulgaire petite division de pacotille ! Hein ?! Bakaaa !

Lentement, il se calma, percutant peu à peu l'ampleur de ses paroles. Quel imbécile ... Misérable imbécile. Critiquer une division en étant dans la division même. Autour de lui, une masse plutôt spectaculaire de shinigami se forma. Tous le regardaient avec un regard plein de haine. Le jeune Kichiki lâcha peut à peu le col de Kuréno, en prenant soin de ne pas faire de geste brusque. Il se baissa un peu, puis chuchotta à son ami:

- Laisse moi faire, c'est comme des animaux, plus on reste calme, plus ils sont calme.

Evidemment la discrétion de Kaguya n'était plus à prouver. Toute l'audience avait entendu, et c'est en se faisant craquer les poings que tous les membres de la division s'approchèrent des deux jeunes garçon...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-after-futur.forums-actifs.net
Inoue Orihime
Capitaine de la 4em Division
Capitaine de la 4em Division
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 31/07/2008

Feuille de personnage
Niveau:
0/100  (0/100)
Lettre:
Expérience:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Il faut savoir souffrir pour être beau   Jeu 21 Aoû - 6:17

Hanataro : Ano…… Taisho…Les papiers…

-Hum.. ? Ah oui c’est vrai…

Le pauvre Hanataro attendait depuis une bonne semaine la fameuse signature d’Orihime pour un document concernant du matériel médicale pour l’académie des shinigamis. Malheureusement pour lui, Orihime repoussait toujours la signature se disant occuper :

Hanataro : Taisho, vous devriez lire ses papiers pour en terminer non ? Au lieu de toujours repousser ….

On vit un mine boudeuse sur le visage de la capitaine de la 4 ème division :

-Rohh…Mais cette pile semble tellement longue à lire…

Hanataro : Mais vous devez le lire !

-Ahhh, d’accord d’accord ! Passe moi le document X_x’’

Hanataro prit son sac sur le sol le souleva en prenant un souffle, puis le déposa sur le bureau. Comme un nouveau née, il sortit délicatement le document de la taille d’un dictionnaire. On entendit un long soupire de découragement de la part du capitaine de la quatrième division. Elle s’étenda de tout son corps sur le bureau et murmura :

-Je vais en avoir pour une heure -___-….

Hanataro : Bonne chance Taisho X_X’

-Merci =___=….

Hanataro sortit du bureau de la capitaine trouvant réconfortant que son sac soit beaucoup plus léger ! Quant à Inoue, elle resta assit un bon moment contre son bureau, souhaitant qu’un éclaire vienne subitement frapper les fichus papier, ou bien…. :

*-*-*-*-*

-Bon bon ! Commençons ! ^-^ !

Alors qu’Inoue posa enfin ses yeux sur l’énorme document, un inconnu essoufflé pénétra dans la pièce en larme :

Shinigami : OH NOOOON !!

Inoue se précipita inquiète vers le shinigami inconnu :

-Que ce passe t-il pour que vous pleuriez ainsi ?

Shinigami : C’est affreux !! A-F-F-R-E-U-X !!!! À La Soul Society, nous avons fait disparaître tout les arbres et nous avons plus aucuns papiers ! Sans papier, je ne peu pas faire cuire mes guimauves ;___ ;!!!

-Mais c’est affreux O___O !! Ne vous inquiétez pas, je vais vous aidez !

Parcourant la piéce désespérément, elle se tourna vers le document… :

-J’ai une idée ! Prenez ces documents, brûler les, et sauvez ainsi la Soul Society !!

Shinigami : OH MON DIEU ! OH MON DIEU ! Vous nous avez tous sauvés !!! Merci merci !!!

Ainsi, Inoue avait sauver la Soul Society, on fit une grande cérémonie pour la félicité. Un shinigami lui tendit sa récompense.. :

*-*-*-*-*-*

-Hum…hum m’oui, donnez moi le Anko….

Hanataro : Taisho ! Vous vous êtes encore endormit !!

-Hein ?!!!

Hanataro : Taisho…Vous avez prit une vilaine attitude en vous endormant devant la tache -___-.

Inoue fit un sourire en jouant l’être innocent :

-M..Mais non ! Je ne faisait que récapituler la première page les yeux fermés ^_^’

Hanataro :…-____-…Je vais disposer sans rien dire >_>…

Dans un soupire, Hanataro sortit du bureau quant à Inoue, elle fixait de nouveau les papiers en boudant. Elle n’avait pas envi de recommencer à lire et de nouveau s’endormir ! Mais comme toujours, c’était son devoir de capitaine et elle devait le faire pour le bien de la Soul Society. Alors qu’elle s’accota contre le meuble de bois, et posa de nouveau les yeux sur le document, elle entendit dans le couloir:

Kaguya : Baaaka ! Baaaka baka Baaaakaaaa !

Cette voix lui disait quelque chose…Mais oui ! C’était Kaguya !

Kaguya était un apprentis shinigami qui prenait Ichigo comme idole, elle le savais évidemment l’ayant rencontrer plusieurs fois lorsqu’elle était en sortit avec Kurosaki ou lorsqu’il allait la voir dans son bureau en cachette XD.


*Eh si j’allais le voir ?… Ah mais non..je dois lire les papiers…*

Elle fit de nouveau une mine boudeuse :

*Toutefois…je pourrais aller le voir quelque minutes non ?…Personne ne me surveille*

En faisant un regard malicieux, elle sortit de son bureau à la pointe des pieds et regarda furtivement à l’extérieur de son bureau…personne dans les parages ! Elle se dirigea vers l’endroit ou elle entendit sa voix, c’est à dire dans la salle des shinigamis ! Inoue observa la foule dans la salle des shinigamis et chercha des yeux le fameux kimono blanc des étudiants de l’académie..Bingo ! D’ailleurs un petit rassemblement c’était formé autours des deux jeunes étudiants, sans trop y porter attention, Inoue se dirigea vers ceux-ci avec un grand sourire au visage. Elle écarta gentilment les shinigamis dans son passage pour arriver derrière Kaguya. Elle remarquant d’ailleurs que celui-ci avait des blessures sur son torse ‘’musclé’’ * et une blessure au crâne, elle devina facilement qu’il était venu pour des soins.

Kaguya : Laisse moi faire, c'est comme des animaux, plus on reste calme, plus ils sont calme.

Orihime ne comprenait pas trop pourquoi Kaguya avait prononcer ces paroles, alors banalement, Inoue demanda en riant :

-Hein ? De qui parles-tu en parlant d’animaux ? ^^ ?



Hors jeu:

* J’ai inscris le musclé juste pour toi Kaguya XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kureno Hitsugaya
Etudiant à l'Académie Spirituelle
Etudiant à l'Académie Spirituelle
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 02/08/2008
Age : 33

Feuille de personnage
Niveau:
28/50  (28/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Il faut savoir souffrir pour être beau   Jeu 21 Aoû - 14:49

Une fois de plus Kaguya débita sa phrase préférée, à savoir celle qui rapelait qu'il faisait parti d'une des grandes familles de nobles et qu'à ce titre, il avait un rang et une place à tenir ... Depuis le temps qu'il la rabâchait, Kureno la connaissait sur le bout des doigts, aussi il se contenta simplement d'acquieser d'un signe de tête après avoir levé les yeux au ciel. Kaguya emit l'hyptohése que son paternel n'était si clément que Kureno se plaisait à le croire. Pourtant ... il ne pouvait quand meme pas être si atroce que ca ....Un père, tout aussi sévère et stricte qu'il soit devait forcément aimer son enfant ! Et bien que Kaguya refuse peut etre de le croire, Kureno savait que Byakuya Kuchiki, tout aussi froid et distant qu'il était, aimait son fils. La preuve en étant qu'il n'avait pas hésité à se rendre au Hueco Mundo, terrain hostile, pour aller le sauver lors de ce fameux " accident" autrefois. Kureno ferma les yeux et chassa rapidement ce mauvais souvenir qu'il ne souhaitait plus évoquer

Après que Kureno l'ait taquiné, les joues de Kaguya prirent une belle teinte pivoine et le jeune Hitsugaya sut qu'il avait visé juste... Il avait peur de rentrer. Mais immédiatement, comme pour dissimuler sa gêne et surtout sa trop grande transparence pour son ami, Kaguya attrappa Kureno par le col et le plaqua contre la porte de la division qui se brisa sur le coup.

Kureno mit un coup de coude à Kaguya pour essayer de se dégager et il porta ses mains à sa tête pour se masser son crâne endolori

- NON MAIS CA VA PAS ???? T'as pété une case ou quoi ???? Espèce de crétin ! Il faut toujours que tu règles tout avec la violence, ca t'arrives jamais de te calmer de temps en temps ! Et puis lâche moi abrutti !

Kaguya consentit enfin à le lâcher et Kureno le foudroya du regard. Une masse de shinigamis de la quatrième division s'était rassemblée autour d'eux ce qui ne présageait rien de bon

- Félicitations, Monsieur Kuchiki ...

Kureno croisa les bras passablement en colère

- C'est toi qui nous a foutu dans l'embarras alors c'est toi qui nous en sortira et qui réparera les dégats ! !

A ce moment là, le Capitaine Inoue arriva et ses subordonnés s'écartèrent sur son passage. N'appréciant guère le parlé de Kaguya, elle l'intérrogea sur ses propos alors que Kureno regardait avec un grand sourire comment son ami allait s'en sortir cette fois-ci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuchiki Kaguya
Admin/Vice Capitaine de la 6 ème Division
Admin/Vice Capitaine de la 6 ème Division
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 03/07/2008

Feuille de personnage
Niveau:
28/50  (28/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Il faut savoir souffrir pour être beau   Ven 19 Sep - 22:34

Kaguya ne savait pas trop pourquoi Kuréno réagissait de la sorte, après tout il n'avait fait qu'énoncer une vérité. Tout d'abord il réfléchit aux probabilités qu'il se fasse littéralement massacré par les membres de la 4 ème division, puis enfin il se rendit compte que Inoue Oirhime le capitaine de la division elle même était présente et que celle ci avait même posé une question. Au début, il ne la considéra même pas, mais en y songeant... Ce n'était pas n'importe qui, d'ailleurs c'était la seule qui méritait de le soigner. C'était l'héritier des Kuchiki tout de même, pas n'importe qui, il n'était pas fou le bougre, pas au point de se laisser "tripoter" par une marée de rat tel que des shinigamis de bas rang. Alors il l'écouta, et il la regarda. Sa question était tout à fait compréhensible en fait, il ne fallait pas occulter le fait que tous ces larbins autour de lui étaient ses subordonnés, et que de ce fait les insulter était une sorte d'insulte pour elle même. Il ne baissa pas le regard, il resta un instant fixé à ses yeux avant de se retourner vers on ami. Il le toisa, son air déconcerté lui donna envi de rire, mais il se retint, par respect. Pour qui ? Pour le capitaine évidemment, elle et elle seule méritait son respect.


-Ben, c'est évident, en regardant dans cette salle on se rend vite compte que c'est pire que la jungle...

Pendant un instant, il ferma les yeux, avant de lâcher un petit rictus de satisfaction. Il savait pertinemment que maintenant la plupart des membres de la 4 ème voudrait sa peau ! Que de combats en perspective, et au vu de leurs capacités "légendaire" en terme de combat, que d'entrainements. Il ne s'améliorerait probablement pas avec eux, mais ça pouvait toujours être distrayant. En tout cas, même si ce n'était pas le moment de penser à cela, il se demandait toujours pourquoi son zanpakuto avait une telle forme, et surtout pourquoi il ne possédait pas de garde. Enfin avec son niveau, il aurait déjà dut réussir à utiliser son shikaï, hors malgré ses efforts il n'y arrivait aucunement. Certes à son age, il n'y avait rien d'étonnant à ça, mais tout de même...
Il sortit de ses pensées lorsque l'un des hommes l'entourant s'avança vers lui un zanpakuto à la main. Tout d'abord il le regarda avec mépris, puis lui fonça dessus. Kaguya d'un air déconcerté bougea sur le coté, l'esquivant avec une facilitée déconcertante, et tendit le pied afin qu'il s'entrave dedans. Chose qu'il ne manqua pas de faire. Tout d'abord, il se pencha en avant, puis il éclata d'un rire moqueur. Il n'arrivait pas à s'arrêter, ce singe étai tellement ridicule que ça en devenait affligeant.


- Pfoua ! Tellement nul, c'est décevant * rire *


Il se retourna vers Orihime qui le regardait toujours, puis s'inclina légèrement en disant:


- Orihime Taisho, s'il vous plait, pouvez vous me soigner mon épaule ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-after-futur.forums-actifs.net
Kureno Hitsugaya
Etudiant à l'Académie Spirituelle
Etudiant à l'Académie Spirituelle
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 02/08/2008
Age : 33

Feuille de personnage
Niveau:
28/50  (28/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Il faut savoir souffrir pour être beau   Mar 7 Oct - 10:06

Lorsque Kureno avait dit " réparer les dégats" il ne pensait vraiment pas que la situation allait empirer... D'un autre côté, connaissant Kaguya comme il le connaissait, il avait été stupide de ne pas s'en douter non plus. Le jeune Hitsugaya trouvait les propos et l'attitude de son ami bien excessifs. C'est vrai que la quatrième division n'était pas des plus puissantes lors des combats mais si la précédente bataille contre Aizen n'avait pas terminée en hécatombe totale c'était bien en partit grace aux hommes de la quatrième qui avaient réussi à soigner les blesser tout en resistant aux assauts répéter des assaillants. Enfin, c'est du moins ce que lui avait raconté ses parents. Aussi, il troouvait que Kaguya était fort irrespecteux envers ses shinigamis qui faisaient passer les soins d'autri avant leur propre vie.

Kureno se garda bien de faire une quelconque remarque à Kaguya. Le moment et le lieu étaient mal choisi et il ne tenait pas à envenimer les choses plus qu'elles ne l'étaient déjà. Aussi, il regarda Kaguya faire valser un des shinigami de la Quatrième division et Kureno poussa un soupire d'exaspération.

" Kaguya, arrête ca ! "

Vu le tapage qu'ils venaient de faire, Kureno s'attendait déjà à se faire méchament remonter les bretelles en rentrant à la maison ce soir...

La capitaine de la Quatrième Division arriva de son pas calme et posé et, sans aucun scrupule d'avoir insulté et ridiculisé sa propre division, Kaguya lui demanda si elle pouvait le soigner.

* non mais quel culot ! *

Evidamment, la Capitaine accepta et elle entraina Kaguya dans une salle de soins pendant que Kureno restait tranquillement à l'entendre dans le hall où les autres shinigamis encore présents lui envoyèrent des regards perçants.

" Hey ! Ne me regardez pas comme ca j'y suis pour rien moi ! "

Kureno alla s'adosser contre un mur et il se laissa glisser jusqu'a s'assoir à même le sol où il repensa à ce que venait de lui raconter son ami au sujet de son entrainement. Il avait affronté un siège de la 6em division. Kureno était à la fois admiratif et jaloux. Pendant que son ami progressait et s'entrainer avec son zanpakuto, lui devait encore se contenter de potasser dans une salle de classe et de manier un ridicule sabre en bois. Affligeant ! Mais que devait-il faire pour voir son sabre apparaitre ? Sa mère lui avait dit d'etre patient. Mais il en avait marre d'attendre ! Il voulait pouvoir montrer à tous le monde de quoi il était capable. Il voulait affronter Kaguya, il voulait que son père soit fier de lui !

Kureno n'eut pas de temps de ruminer plus longtemps ses sombres pensées que la porte de la salle de soin s'oufrit pour laisser sort Kaguya. Il se remit alors debout et attendit que son ami vienne le rejoindre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuchiki Kaguya
Admin/Vice Capitaine de la 6 ème Division
Admin/Vice Capitaine de la 6 ème Division
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 03/07/2008

Feuille de personnage
Niveau:
28/50  (28/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Il faut savoir souffrir pour être beau   Mer 8 Oct - 13:41

La douleur n'était pas terrible, mais il fallait avouer qu'elle était tout de même ... Le capitaine Inoue était la femme la plus douce et calme qu'il n'avait jamais vu. Contrairement à sa tante Rukia par exemple qui elle n'était qu'une vieille peste. Bizarrement et sans aucune raison, ses pensées se dirigèrent vers son père. Son visage se dessina dans on esprit. Un visage serein et sévère. Kaguya n'avait pas peur de grand chose, il n'avait d'ailleurs peur que d'une chose. Son père. Il était imprévisible et il savait que si un jour il se dérobait devant une lois, il n'hésiterait pas à le laisser mourir comme il avait laisser sa propre soeur il y a de ça des années. Enfin, maintenant de toute façon, il faisait partit du conseil, il en était même le président... Toutes les décisions partaient de lui et lui seul. C'était dans un sens rassurant et terrifiant. Byakuya était considéré comme étant l'un des shinigamis les plus puissant. Il était de la même trempe que le capitaine en chef Urahara Kisuke, ou que le traitre Aizen Sosuke. En repensant à lui, il eut un frisson. En fait il se trompait. Il avait également peur de cet Aizen. Il était tellement imprévisible. Derrière son visage d'ange se cachait le pire des hommes.

Une vive douleur sur le crane le fit sortir de ses pensées. Inoue avait terminé de le soigner, et elle venait de retirer le fil avec lequel elle avait fait des points de suture. Il se releva, remit le haut de sa tenue d'étudiant, puis la salua en la remerciant. Il s'avança vers la porte, l'ouvrit et sortit. Là il arriva dans un long couloir. Il le traversa et vit son ami Kuréno assit contre un mur. Autour de lui une vingtaine de shinigami le regardaient d'un air mauvais. Il s'avança vers lui, l'attrapa par le bras et lui fit signe de partir. Il se retourna regardant les membres de la 4 ème et lâcha avec un rire sarcastique:

_ Tciao galeux !

C'était apparemment le mot de trop, car ils se ruèrent tous ensemble vers lui leur zanpakuto dégainé. Le sourire de Kaguya s'agrandit, il savait pertinemment qu'ils ne le toucheraient pas, et il allait leur rappeler pourquoi:

_ Ah ! Zut, il faut que j'aille rendre visite à mon père... Mmmh, il faudra que je lui explique comme je me suis blessé...


Bizarrement ( ou pas ) ils stoppèrent tous leur courses, le visage horrifié. Le jeune Kuchiki prit un air satisfait, et se retourna vers la sortie. Il regarda encore une fois son ami, lui fit un clin d'oeil complice et ouvrit la porte de la 4 ème division.

_ On y va ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-after-futur.forums-actifs.net
Kureno Hitsugaya
Etudiant à l'Académie Spirituelle
Etudiant à l'Académie Spirituelle
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 02/08/2008
Age : 33

Feuille de personnage
Niveau:
28/50  (28/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Il faut savoir souffrir pour être beau   Sam 25 Oct - 14:37

[ HRPG : j'avais pas vu ta réponse ! pardon ]

Après quelques minutes Kaguya sortit enfin de sa salle de soin dans laquelle il était entré avec le Capitaine Inoue. Décidément, elle avait un don surprenant ! Elle avait réussi à soigner Kaguya en un temps record et le résultat était tout simplement surprenant.

Son ami s'approcha de lui et Kureno le remis sur ses pieds prés à quitter la Quatrième Division. Mais ca, c'était bien sure sans compter sur Kaguya et son caractère impulsif limite execrable... Un jour, il faudra qu'il s'interroge sur le pourquoi du comment il trainait toujours avec lui ... Un jour peut etre ...

Toujours est il que semblable à lui même Kaguya se sentit dans l'obligation de lancer une nouvelle remarque cinglante aux shinigamis encore présent. Exaspéré, Kureno secoua la tête de gauche à droite et lacha un soupire de lassitude.

- Kaguya ....

Enervés par la soudaine provocation les shinigamis de la 4em sortirent leur sabre et foncérent sur Kaguya qui leur rappela de façon délicate qu'ils n'avaient pas interet à lever la main sur lui sauf s'ils souhaitaient subir les foudres du redouté Byakuya Kuchiki.

Kureno s'avanca vers la sortie à la suite de Kaguya et il se retourna pour bredouilla un vague " désolé..." aux shinigamis encore présant.

Une fois dehors, Kurena attrappa l'épaule de Kaguya, l'obligeant à se retourner pour lui faire face

- T'abuses ! Ils ne t'avaient rien fait ! A cause de toi on va se faire engueuler par nos parents. Toujours tu fais TOUJOURS ca ?

Kureno lui lacha l'épaule et passa devant lui d'un pas rapide, visiblement énervé. Il fit soudain volte face pour regarder Kaguya

- En tu es tu es dégonflé ! Tu les provoques et puis tu de planques derrières les jupons de ton père parce que tu sais qu'ils n'oseront pas te toucher de peur de se prendre une correction. Tu sais quoi ? Moi je dis que ton père il est pas assez sévère avec toi ! Si j'osais seulement ne faire qu'un quart de tes conneries et bien je t'assure que mes parents ne me laisseraient plus sortir de la maison pendant au moins un mois !

Kureno pointa son ami du doigt

- Un jour c'est ce qui va t'arriver ! Tu verras ca va te faire tout drôle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuchiki Kaguya
Admin/Vice Capitaine de la 6 ème Division
Admin/Vice Capitaine de la 6 ème Division
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 03/07/2008

Feuille de personnage
Niveau:
28/50  (28/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Il faut savoir souffrir pour être beau   Mar 2 Déc - 0:18

Si les paroles de Kuréno l'avaient vexées, il n'y laissa rien paraitre... C'était l'une des caractéristiques qu'il avait prit de son père... Ne jamais montre ce que l'on ressent, c'état l'un de ses principe, bien que Kaguya lui utilisait d'autre subterfuges que celui de son pèe. Byakuya lui se contentait de garder un visage neutre en permanence alors que son fils lui préférait voiler ses émotions avec d'autres émotions et de ce fait il montrait généralement le contraire de ce qu'il pensait réellement. D'ailleurs actuellement, Kuréno le connaissant bien devait surement se douter qu'il était enervé malgré son visage plutôt calme et serein ... En parlant de Kuréno, pendant un instant il avait pensé qu'il ne répondrait pas à ses paroles innocentes, mais il se décida finalement à le faire.

_ Ton père te réprimande peut être, moi il m'ignore ... Quoi que je fasse, il ne me dit jamais rien. Alors, ne parle pas de chose que tu ne sais pas Kuréno, tu as la chance d'avoir un père et une mère qui s'occupent de toi, cette chance je ne l'ai pas.

Il se retourna vers son ami et le fixa un instant. Ce n'était pas un regard jaloux ou malheureux, juste amical comme si par ce regard il lui dévoilait qu'il le considérait comme sa seule attache familiale... Oui par ce seul regard il lui montra à quel point il tenait à leur amitiée. D'un mouvement rapide et préçis, il se gratta le crane tout en rigolant et ajouta :

_ Dis, par hasard ... Si on allait voir Urahara ? T'en fais pas je connais un chemin, il parait qu'il à un truc qui permet de créer de la nourriture du monde des humains ... Un frigo je crois mmmmh ... On se fera pas prendre, ça te dis ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-after-futur.forums-actifs.net
Kureno Hitsugaya
Etudiant à l'Académie Spirituelle
Etudiant à l'Académie Spirituelle
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 02/08/2008
Age : 33

Feuille de personnage
Niveau:
28/50  (28/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Il faut savoir souffrir pour être beau   Mar 2 Déc - 11:24

Kureno savait q'u'il avait été dur avec Kaguya. Dure dans ses paroles et il n'ignorait pas qu'en cela, son ami devait certainement etre vexé. Mais Kaguya n'était pas un Kuchiki pour rien. Impassible, comme son père, il ne laisserait pas ses sentiments prendre le dessus.

Toutefois, à peine les mots étaient sortis que Kureno les regretta aussitot ! Il savait que Byakuya ne pretait pas grande attention à son fils et que ce dernier souffrait de ce manque paternel. Et il venait de lui rappeler aussi brutalement... Ce à quoi Kaguya répondit que lui, au contraire, avait bien de la chance d'avoir des parents si attentionés. Peut etre trop même ... Mais il fallait avouer qu'a quelque part Kureno aimait bien sa, être choyé par sa mère.

Le jeune Hitsugaya baissa le regard.

- Désolé, je ne voulais pas dire ca ... Enfin... Je voulais mais pas comme ca... Je sais qu'avec ton père c'est pas drôle tous les jours et ... enfin pardon ...

Mais Kaguya ne sembla pas se formaliser ! Il lui adressa un sourire, il se mit à rire en se passant la main dans les cheveux et il changea de sujet comme si tout cela était déjà effacé, loin derrière eux ! Il proposa d'aller chez Urahara pour piller un frigo ! Immédiatement, Kureno parut excité ! Il aimait ses balades avec Kaguya, il aimait faire ses petites choses interdites qui mettaient du piment dans sa vie.

- Créer de la nourriture ? Ca a l'air marrant ! Allons voir ce ... quoi déjà ?

Kureno trépignait déjà d'impatience. Il attrappa le bras de son ami et commença à courir

- Dépéche ! ca va bientôt etre l'heure que je rentre à la maison !!!! Allez, grouille toi !!! Je veux voir le truc à nourriture !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuchiki Kaguya
Admin/Vice Capitaine de la 6 ème Division
Admin/Vice Capitaine de la 6 ème Division
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 03/07/2008

Feuille de personnage
Niveau:
28/50  (28/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Il faut savoir souffrir pour être beau   Mar 2 Déc - 20:44

Fin du sujet je nous accorde 15 EXP chacun xD ! Suffisant non ? Bref, je lock , la suite dans la première division x)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-after-futur.forums-actifs.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il faut savoir souffrir pour être beau   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il faut savoir souffrir pour être beau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faut-il souffrir pour grandir?
» Il faut souffrir pour être belle...[Pv Jay]
» L'airsoft, une passion, un loisir, une virilité cachée? Ce qu'il faut savoir !
» Achat d'occasion sous garantie, ce qu'il faut savoir
» Il faut savoir assumer son côté bling-bling.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Soul Society [RP] :: Seireitei :: Zone Nord :: 4 ème division :: Salle des shinigami-
Sauter vers: