AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas d'aller lire le Contexte. Des joueurs d'Arrancars sont activement recherchés. Merci de votre inscription et bon jeu. - Le Staff.

Partagez | 
 

 Kureno Hitsugaya ( terminée)

Aller en bas 
AuteurMessage
Kureno Hitsugaya
Etudiant à l'Académie Spirituelle
Etudiant à l'Académie Spirituelle
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 02/08/2008
Age : 33

Feuille de personnage
Niveau:
28/50  (28/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Kureno Hitsugaya ( terminée)   Sam 2 Aoû - 22:54

Nom: HITSUGAYA

Prénom: Kuréno

Âge: 13 ans

Grade: enfant c'est un grade ?? Non... aucun grade ^^ Il vient seulement de rentrer à l'Académie Spirituelle

Histoire ( minimum 20 lignes ):

Ses paupières se faisaient de plus en plus lourdes. Il avait du mal à garder la tête droite et cette dernière tomba sur le coté de son épaule quand le début du sommeil l'emporta. Une caresse délicate lui effleura la joue et il ouvrit enfin les yeux pour voire sa bien aimée femme, alitée, lui qui souriait. Elle lui recommanda de rentrer à la maison et de se reposer, certifiant que tout irait bien pendant la nuit et qu'il n'avait aucune raison de s’inquiéter. Toshiro Hitsugaya obtempéra. Il se leva et embrassa délicatement Momo en lui souhaitant bonne nuit. Puis il se tourna vers le petit berceau en Plexiglas transparent dans lequel dormait à point fermé un tout petit bébé. Il se pencha, sourit une nouvelle fois et déposa un baiser sur la petite joue douce et rougie du nourrisson. Le bébé bougea ses bras, releva ses poings au dessus de la tête dans une position des plus adorables. Toshiro le recouvrit pour éviter qu'il ne prenne froid, remettant en place son petit bonnet posé de travers et, un pincement au cœur, il quitta la place se jurant de revenir le lendemain dès l'aurore ! C'était un 06 avril, il y a déjà 13 ans de cela ....

Les années d'enfance de Kuréno s'étaient écoulées paisiblement comme pour tous les gosses qui avaient la chance de vivre au Seireitei. Contrairement à ce qu'avait connu ses parents au Rukongai, la vie à l'intérieur de l'enceinte n'était que bonheur et quiétude. Enfin... Bonheur... Tout était relatif. Les parents de Kuréno ont toujours eut d'énormes responsabilités en raison de leur grade de Capitaine du Gotei 16 et il n'était pas facile de toujours concilier la vie de famille et la vie professionnelle. Ils passaient beaucoup de temps à leur bureau et donc beaucoup de temps coupés de leur enfant. La vie de Kuréno était rythmée par le cycle scolaire dans une école assez importante du Rukongai. Là bas, les enfants de shinigamis ne sont guère appréciés. On leur reproche des privilèges honteux, des passe droits intolérables, on leur reproche tout simplement de ne pas avoir leur place ici ... Et puis un jour ce fut la goûte d'eau qui fit débordé le vase.... Kuréno venait tout juste d'avoir ses dix ans lorsque cela se produisit. Alors qu'il était sur le chemin du retour, celui qu'il empruntait habituellement pour rentrer chez lui, il entendit d'affreuses plaintes similaires à ceux d'un animal à l'agonie. Il lâcha son cartable et se précipita vers l'origine de ces plaintes et lorsqu'il fut arrivé, il se figea de terreur. Devant lui, deux de ses camarades de classe étaient occupés à battre un petit chiot abandonné en riant joyeusement. Kuréno s'interposa, leur demandant d'arrêter immédiatement leur torture. Les garçons rirent de plus belle... Alors Kuréno se pencha au dessus de l'animal pour le protéger tandis que les deux autres le ruèrent de coups divers. Il ne cria pas. Il ne pleura pas. Il serra simplement les dents, espérant que tout cela prendrait bientôt fin. Puis un des garçon commença à crier de douleur et Kuréno releva la tête. Un épais halo de vapeur brûlante l'entourait complètement formant comme un rideau de protection. Les deux garçons prirent la fuite et Kuréno se redressa. Délicatement, il enveloppa le petit chien dans sa veste et il le porta avec affection dans ses bras pour le ramener chez lui. Sa mère, Momo, fut d'abord très surprise de le voir rentrer avec des blessures et avec le corps inerte d'un petit animal dans les bras. Avec espoir, Kuréno lui remit l'animal " Maman, vite, il faut l'emmener à la quatrième division pour le soigner " Hinamori avait incliné la tête sur le coté, elle avait posé le petit corps sans vie sur le sol et avait prit son fils dans les bras lui expliquant que c'était trop tard... Ce soir là, il avait eut énormément de peine...

Il ne parla pas immédiatement de l'étrange phénomène qui s'était produit lorsqu'il avait voulu sauver le petit chien. Mais depuis ce jour, dès qu'il se mettait un peu trop en colère, des vapeurs ardentes l’enveloppaient soudain semblant matérialiser ses émotions. Son père était un expert en matière de maîtrise de la glace tendit que le zanpakuto de sa mère était plutôt de type feu. Rien d'étonnant alors que la vapeur soit son élément. Il attendit plusieurs semaines avant d'en parler à ses parents. Il leur racontera en détaille comment cela s'était passé la première fois et toutes les fois suivantes où cela s'était produit. La fibre maternelle de Momo s'inquiéta immédiatement pour son fils. Elle n'avait jamais douté que ce jour arriverait inévitablement mais elle aurait aimé que cela tarde encore un peu pour le garder auprès d'elle. Son père quant à lui ne cachait pas sa fierté. Son fils était précoce et cela n'avait rien d'une surprise. Loin d'égaler l'exploit de Toshiro qui, à son âge était déjà Capitaine de Division, Kuréno intégrait l'académie Spirituelle avec une belle longueur d'avance par rapport à ses aînés âgés de quelques années de plus que lui. L'examen d'entrée lui avait parut d'une facilité déconcertante et c'est sans surprise aucune qu'il put intégrer la prestigieuse académie.

Du fait de sa relative jeunesse et de son apparence assez atypique, Kuréno fut rapidement mis de côté par ses camarades de promotions. Ses antécédents familiaux n’arrangèrent rien à la chose, après tout, ne dit-on pas qu'il ne faut pas mélanger les torchons et les serviettes ? Lui qui avait un tempérament relativement affectueux était blessé par cette solitude qui lui pesait beaucoup. Mais il se refusa catégoriquement d'en parler à qui que ce soit. C'était comme ca et puis tant pis ... Il n'était pas du genre à se laisser abattre pour si peu après tout. Rapidement il montra des aptitudes et une facilité déconcertante à maîtriser le kido. C'était certainement la discipline qu'il préférait le plus.

Un jour, alors qu'il allait rejoindre sa mère à son bureau, il passa à proximité du prestigieux manoir Kuchiki. A chaque fois qu'il voyait cette immense bâtisse ancestrale dégageant tant de charisme de par son architecture travaillée, il ne pouvait s’empêcher de se sentir complètement ... minable... Il était si peu de chose comparé à ceux qui avaient réussi la prouesse de bâtir une telle demeure. C'est alors que sortit d'on ne sait où, un garçon un peu plus âgé que lui atterrit pile devant Kuréno. Ce dernier, surpris, laissa échappa un petit cri avant de reculer vivement. Il comprit bien vite que le garçon en question était passé par dessus l'enceinte entourant le manoir. Tout dans son physique lui rappelait le commandant du Central 46. Le même air hautain, les mêmes cheveux d’ébène, les mêmes traits fins, le même regard à la fois mystérieux et indéchiffrable. Le garçon se présenta comme étant Kaguya Kuchiki et les yeux de Kuréno s'agrandirent davantage. S'il était bien le fils de Byakuya Kuchiki, pourquoi passait il au dessus des murs plutôt que d'utiliser les portes d’accès au Manoir ? Lorsque Kuréno lui posa la question, Kaguya lui expliqua que, normalement, il n'avait pas le droit de sortir et puis un sourire narquois sur les lèvres il avait rajouté qu'il détestait être enfermé ce qui expliquait sa petite escapade. Avant de partir, Kaguya s'était retourné et avait dit à Kuréno " Si on te demande, soit sympa, dit que tu ne m'as pas vu ! " Pris un peu de cours Kuréno avait accepté de le couvrir. Après tout, les affaires des Kuchiki ne le concernaient pas .... Malheureusement un drame se produisit ce jour là, quelques heures après cette rencontre. La nouvelle s’était répandue dans le Seireitei comme une traînée de poudre mettant toutes les divisions sur le qui vive. Kaguya Kuchiki avait été enlevé par un Arrancar puis emmené auprès d’Aizen au Hueco Mundo. Cela avait profondément bouleversé Kuréno qui se sentit pour une partie responsable de cet « accident ». Pourquoi l’avait-il couvert lorsque les gardes du manoir lui avaient demandé s’il ne l’avait pas vu ? Pourquoi avait-il mentit ? Après tout, s’il était enfermé c’était peut être pour éviter ce genre de situation. Kuréno s’était rué dans les bras de sa mère pour y pleurer longuement et il lui raconter ce qui sa rencontre avec Kaguya et son mensonge. Avec tout l’affection dont elle était capable, Momo le rassura, elle lui dit qu’il ne pouvait pas savoir et que même si elle désapprouvait son mensonge, il n’avait pas à se sentir coupable de quoique ce soit. Enfin, elle lui certifia que tout serait mis en œuvre pour aller secourir le jeune fugitif et qu’il serait bientôt de retour sain et sauf à la Soul Society. Sa mère avait toujours su choisir avec exactitude les mots qu’il fallait dire pour rassurer son fils et cette fois-ci ne fit pas exception. Ses paroles douces, ses câlins affectueux rassurèrent Kuréno qui ne quitta pas ses parents de la journée jusqu'à ce qu’il trouve finalement un sommeil salvateur dans la canapé du bureau de son père…
Quelques jours plus tard, il revu Kaguya à l'académie spirituelle et Kuréno ne cacha pas sa joie ! Il était enfin de retour ! Il se précipita sur lui pour s’informer sur sa santé et aussi pour s’excuser de ce qui s’était passé ce jour là. Kaguya lui avait sourit en disant que ce n’était rien. Depuis ce jour, ils nouèrent doucement un lien d'amitié ensemble. Kaguya entraînait Kuréno dans ses petites combines et escapades douteuses alors que Kuréno lui montrait toutes les planques et endroits sympa et retranchés du Rukongai que son aîné ne connaissait pas....


Caractère ( minimum 5 lignes ):

Kuréno est un " garçon à sa maman" depuis sa naissance il a toujours était un gamin très affectueux quémandant constamment des câlins à qui étaient en mesure de lui en fournir. Pour ce genre de chose, sa mère reste une source intarissable qu'il ne se lasse pas de solliciter. Et encore maintenant, du haut de ses treize ans, il ne se prive pas de se faire fayoter par Maman ^^ ( quand il n’y a personne pour le voir… sinon c’est la honte ! mdr ) Mais sous son aspect fragile, il cache un tempérament des plus impétueux. En effet, Kuréno ne se laisse pas marcher sur les pieds et s'il a quelque chose à dire à quelqu'un, croyez bien qu'il le fera sans mâcher ses mots. Impulsif et emporté il a le don de s'attirer des ennuis assez fréquemment au malheur de ses parents qui préféreraient qu'il soit plus calme. Kuréno est une véritable boule de nerfs et il ne tient pas en place. Il a un besoin constant de se dépenser, de bouger, de s'occuper. Il ne supporte pas de rester à rien faire !

C'est un garçon téméraire qui aime aller à la découverte de plein de nouvelles choses. Seulement, il ne mesure pas toujours correctement l'ampleur et le danger de certaines situations ce que l'on pourrait assimiler à une forme d'inconscience juvénile. Il n'aime pas qu'on le prenne pour un lâche ou un incapable et il suffit de lui dire " pas capable de faire ca... " pour qu'il se lance tête baissée !

S'il y a bien une chose qu'il déteste c'est qu'on le mette sur un pied d'estal de part ses origines familiales. Bien qu'ils soient très proches et fiers de ses parents, il ne veut pas qu'on lui cède les choses plus facilement parce qu'il est le fils " de..." Il préfère de loin mériter son statut et ses récompenses tout seul ! De même, il à une sainte horreur que l'on écorche son prénom où qu'on l'affuble de sobriquet affectif ou autre ( Il y a juste sa mère qui a le droit de l'appeler Kuré-chan).

Il n'aime pas la solitude même s'il y a souvent été confronté durant son enfance et adolescence. Mais il a apprit à vivre avec et ne se formalise plus trop sur ce genre de soucis.

Il est rentré à l'académie spirituelle alors qu'il avait seulement 10 ans il fait donc parti des plus jeunes recrues mais ne s'en tient pas rigueur. Son caractère ambitieux le pousse à aller de l'avant et à surmonter les difficultés qu'il rencontre dues à son jeune âge.



Physique ( minimum 5 lignes ):


Au sein de la Soul Society tout le monde s'accorde à dire qu'il est le portait craché de son père. Un visage juvénile encadré par de cheveux blanc lui tombant dans la nuque ne font que marquer davantage cette ressemblance. Il possède des grands yeux expressifs dont l'iris de couleur bleu-verte est similaire à celle de Toshiro. Ses lèvres fines sont surmontées par un petit nez rond. Néanmoins, sa carnation de peau laiteuse est un trait héréditaire typiquement maternel

Pour son âge il est de taille moyenne. Ni grand, ni petit... Il mesure 1m32 ... Bon ....oui c'est petit, avouons ce qui est, mais ne vous avisez surtout pas de lui en faire la remarque si vous souhaitez rester en vie ^^

Comme vêtements, il a l'habitude de porter des habites simples mais confortables. Il ne prends pas vraiment la peine de soigner son apparence trouvant cela parfaitement inutile et grotesque mais sa mère, attentive, ne lui laisse guère le choix. A l'inverse de lui, elle insiste constamment pour qu'il s'habille correctement avec de jolis vêtements au grand damne de son fils. Depuis sont entrée à l'académie spirituelle, heureusement, il a tout loisir de porter les uniformes amples et agréables imposés par l'école lui permettant une grande liberté de mouvement


Zanpakuto (nom et description forme scellée):

Il ne possède pas encore son zanpakuto. Il se contente d’entraînement avec des sabres en bois ou des zanpakuto d'exercice lors des entraînements dans le monde des humains.
Toutefois, sans jamais avoir vu l'apparence réel de son " sabre", de la vapeur d'eau brûlante se dégage de Kuréno lorsqu'il n'est plus capable de maîtriser ses sentiments comme la colère, la peur, l'angoisse....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisuki Akusei
Admin/Capitaine de la 8ème Division
Admin/Capitaine de la 8ème Division
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 03/07/2008
Age : 25

Feuille de personnage
Niveau:
35/50  (35/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Kureno Hitsugaya ( terminée)   Mar 5 Aoû - 13:04

Beh comme fallait si attendre, il ni a quasiment rien à redire à par peut-être un, deux mots oubliés par çi par là mais c'est sans importance. Ce qui m'a déçu c'est que tu es oublié le petit truc magique que tu as toi même inventés ^^, moi j'attend juste ça et c'est bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rukia Kuchiki
Capitaine de la 13ième Division
Capitaine de la 13ième Division
avatar

Messages : 287
Date d'inscription : 03/07/2008
Age : 34

Feuille de personnage
Niveau:
35/50  (35/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Kureno Hitsugaya ( terminée)   Mar 5 Aoû - 13:08

Justement, comme c'est moi qui l'ai inventé et que je participe à la création de ce forum, il est évident que j'ai lu les règles et que je les connais meme par coeur
Mais pour te faire plaisir :

Spoiler:
 

Pour les fautes d'ortho je corrigerai ca ce soir... là j'ai pas le coeur à ca et pas le temps non plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisuki Akusei
Admin/Capitaine de la 8ème Division
Admin/Capitaine de la 8ème Division
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 03/07/2008
Age : 25

Feuille de personnage
Niveau:
35/50  (35/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Kureno Hitsugaya ( terminée)   Mar 5 Aoû - 14:21

Merci ça ma fait plaisir^^, et pour les fautes prend tout ton temps, je suis pas pressé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kureno Hitsugaya
Etudiant à l'Académie Spirituelle
Etudiant à l'Académie Spirituelle
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 02/08/2008
Age : 33

Feuille de personnage
Niveau:
28/50  (28/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Kureno Hitsugaya ( terminée)   Mer 6 Aoû - 12:45

Voilààààà Very Happy
J'ai tout passé sous word et j'ai compléter un passage suite à la lecture de l'histoire de Kaguya ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisuki Akusei
Admin/Capitaine de la 8ème Division
Admin/Capitaine de la 8ème Division
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 03/07/2008
Age : 25

Feuille de personnage
Niveau:
35/50  (35/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Kureno Hitsugaya ( terminée)   Mer 6 Aoû - 13:22

Bon ça peu allez ^^
Non je rigolle c'est bon je déplace et je lock.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kureno Hitsugaya ( terminée)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kureno Hitsugaya ( terminée)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» dessin d'hitsugaya
» Offre terminée.
» Les cycles ou séries que vous avez terminé
» Venet, "Doubles lignes indéterminées", 1988, acier, La Défense
» Présentation glacée d'Hitsugaya-Kun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant toutes choses ... [HRP] :: Présentations validées-
Sauter vers: