AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas d'aller lire le Contexte. Des joueurs d'Arrancars sont activement recherchés. Merci de votre inscription et bon jeu. - Le Staff.

Partagez | 
 

 les petit mousquetaires un pour tous tous pour uns unis dans l'unique but d'aide leurs idoles

Aller en bas 
AuteurMessage
Rikichi
Modo/Vice Capitaine de la 16 ème Division
Modo/Vice Capitaine de la 16 ème Division
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 15/08/2008
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
28/50  (28/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: les petit mousquetaires un pour tous tous pour uns unis dans l'unique but d'aide leurs idoles   Lun 15 Juin - 17:40

Les deux fukutaicho unis dans cette mission qu’ils s’étaient donner de sauver leurs capitaines, courraient a présent dans les ruelles désertes et noir du seireitei, aussi discrètement qu’ils le pouvaient cachant chacun leurs énergies spirituelles. Ils leurs fallait traverser une bonne partie de l’endroit, afin d’atteindre le portail tant convoiter si ils voulaient allez prêter mains fortes a leurs supérieurs. Seulement, le temps leurs étaient compter, car n’ayant fait que blesser les deux espions, ce n’était que temporairement qu’ils auraient la paix. Un peu plus, s’il vous plait… encore un peu de temps et ils atteignait le portail ! Dans leurs courses tout aussi rapide mais aussi discrète tel deux chats noirs dans l’obscurité de la nuit, Rikichi profitait de ce calme avant la tempête pour trouver une solution à l’affrontement que tous savaient quasi inévitable. Pourquoi cela devait-il toujours se régler par la force ? bien que se battre ne gênait point le fukutaicho de la 16ème se battre contre un capitaine ne l’enchantais guère, et il comptabilisait déjà ces jours et même peut-être els semaines qu’il devras passer au frais a leurs retour. Rien que d’avoir blesser ces deux shinigamis n’allait pas mettre le gotei en sa faveur, de plus il pouvait rajouter l’insubordination dont ils faisaient acte, agissant contre l’ordre de Kira-taicho, mais aussi le combat qui allait suivre. Sa faisait beaucoup de jours ça tien ! …. En espérant que sa s’arrête à la prison et non a la rétrogradation ou une autre punition bien plus sévère. Il lança un regard à son amie se disant que se serait pareille pour elle. Ils n’étaient vraiment pas dans de beaux draps ! Il se re-concentras ensuite sur son prochain affrontement.

*mmh, au pire je pourrais supporter un coup de son shika, bien que mes mouvements seront déjà réduit par le poids qu’auras mon sabre… si j’en reçoit deux c’est finit. Je ne peut prévoir ce qui va se passer lorsque Aiko libéra son shikai, ne le connaissant pas, mais je pense que je devrait utiliser ce moment pour utiliser « cette » technique….mais…*

Ces réflexions continuèrent ainsi jusqu’as qu’il se rendit compte que leur but n’était plus très loin. Il leurs fallait encore traverser la 4ème 3ème et 2ème division. La 3ème seras donc la plus difficile a passé sans se faire repérer. Rikichi a se moment même jura contre sa faiblesse qui n’était autre que son contrôle du reiatsu et du kido. Aiko elle n’auras aucun soucis a cacher sa présence mais lui…allez du nerfs ! C’est pas pour allez cueillir des cerises mais une pêche et un ananas qu’ils allaient au hueco ! Il secoua la tête énergiquement afin d’étouffer tout ces doutes et ne garder que sa détermination farouche d’atteindre son but. Les deux shinigamis passait a présent devant la division de soins. Une division aux membres pour la plupart calme et gentils, Rikcihi rajouterais même patient vu ces longues années a lutter contre les membres de la 11ème, assumant sans répliquer les tâches et les moqueries qu’ils leurs donnaient. Son plus grand ami se trouvait dans cette division. Un garçon se trouvant être strict contraire de rikich, dont la patience et la douceur prime. Bien qu’il ne soit pas toujours très réactifs, Rikichi avait beaucoup d’affection pour le petit soigneur qu’était devenu son médecin officiel. Un bobo ? Hana s’occupe de tout. Son ami était aussi souvent la voix de la raison que le brun ne semblait pas posséder, il était bien plus responsable que Rikichi dans ces moments de folies. Un petit sourire en coin des lèvres naquit lorsqu’il pensait a toutes ces journées passer avec Hanatarou. Il trouvait même amusant que ce garçon ais réussi à devenir Fukutaicho en même temps que lui. Il n’aimait pas affirmer que Hana était plus faible, même si cela était la vérité, il préférait largement penser que comme Aiko il s’était perfectionné dans le soin. Et il en fallait des médecins pour recoller les morceaux éparpiller par les hollows.

Tien quand on parle du loup on en voit toujours le bout de la queue, bien que dans ce cas c’était son énergie spirituelle qu’il ressentait. Elle semblait même plutôt inquiète. Ne me dit pas que… et si ! Ces craintes étaient fondées. Hana était bel et bien debout et il sentait son énergie approcher de la sortie de sa division. Que faire ? L’attendre pour voir ce qu’il voulait ? Ou le semer et partir dans de grands shumpos ? Après tout c’était son meilleur ami il pourrait le comprendre non ? Rikichi stoppa soudainement sa course devant le portail de la quatrième division voyant déjà au loin la forme familière de son ami qui courrait en leur direction. Ne pouvant s’en empêcher, Renji déteignant sur lui il déballa une phrase sans aucun intérêt et qui se voulait humoristique.

-tien Hana toi aussi tu te fais un petit footing en pleine nuit, armé et prêt à combattre ?

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world5.monstersgame.fr/?ac=vid&vid=324059744
Hanatarou Yamada
Vice Capitaine de la 4em Division
Vice Capitaine de la 4em Division
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 23/08/2008

Feuille de personnage
Niveau:
28/50  (28/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: les petit mousquetaires un pour tous tous pour uns unis dans l'unique but d'aide leurs idoles   Mar 23 Juin - 12:54

Il était tard a présent. La nuit bien avancée, Hanatarou vice-capitaine de la 4ème division, en charge de celle-ci en ce moment même puisque que son capitaine était partit sur terre –laissant évidemment une bonne pile de dossier qu’elle repoussait toujours trouvant à chaque fois une bonne excuse- sortait de la chambre du dernier patient qu’il venait de recevoir. Vous voulez savoir ? Et bien encore un de ces 11ème qui s’est blesser lors d’un soit disant « entraînements », comme quoi les entraînements de nuit sont la mode en ce moment. Lorsqu’il ne se passait rien à la Soul society s’était surtout ce genre de patient qu’ils recevaient, et Hana se demandait toujours pourquoi la 11ème aimait tant que ça se battre entre eux, jusqu’as ce blessé parfois même gravement. Mais bien heureusement ce genre de choses s’étaient tout de même calmer avec le nouveau capitaine.

Il défit le nœud qui retenait ces manches de kimono, retira ces longs gants, et poussa un soupir. Il était soulager que la journée soit finie. Car même s’il était heureux de son poste, diriger une division était toujours difficile pour lui qui avait encore peine à s’imposer auprès des autres. Et il remerciait le ciel d’avoir une des divisions les plus calmes. Bientôt son cher capitaine allait rentrer et cette pensée le fit sourire. Il appréciait beaucoup son nouveau capitaine. Inoue Orihime, son caractère doux était proche de celui d’Hunohana, même si elle rechignait autant que kuchiki-taicho, ou kurosaki-taicho devant la tâche des paperasses.

Voulant se vider un peu la tête, il sortit en dehors de la division pour une petite promenade nocturne. Il y a 300 ans de cela il aurait évité ce genre de promenade craignant toujours les ivrognes de la 11ème buvant jusqu’au petit matin. Mais a présent cela ne l’impressionnait plus tant que ça. Enfin…. Il n’aimerait tout de même pas tomber dessus. . car même étant vice-capitaine, il était toujours aussi loin d’être puissant en combat. Il laissa la douce brise de la nuit emporter avec lui tout le stress, et les évènements de la journée, et prit une grande bouffée d’air frais. Il aimait le calme qui régnait au seireitei la nuit, c’était reposant et relaxant. Ces pensées, elles aussi s’envolèrent vers un autre horizon, dans des souvenirs agréables, mais aussi tout simplement à la contemplation des étoiles. Un tendre sourire s’afficha sur ces lèvres fines, aux souvenirs qu’après sa rencontre avec Rikichi, ils regardaient souvent les astres ensembles, discutant de tout et de rien, et Rikichi surtout de son idole de toujours. Ces yeux se perdirent dans l’immensité de l’espace alors qu’il se souvenait des théories de son ami sur le ciel. Qu’un jour peut-être grâce à la technologie que les humains inventait sur terre, ils conquérrait de nouvelle planète, ou la guerre avec les hollows n’existeraient peut-être pas. Bon cela était un rêve évidemment impossible a réalisé. Ou qu’ils aillent il y aura toujours des mauvais esprits tant que le cœur des gens seront remplis de peine, de haine et de regret. Mais c’était un bon moyen qu’avait trouvé le vice-capitaine de la 16ème pour rêver d’un monde meilleur. Mais cela faisait bien longtemps a présent.

Plonger au plus profond de ces souvenirs, il laissa ces pas le guider nu peu au hasard. Le bruit de fond des grillons, ne faisait que le guider un peu plus au fin fond de ces souvenirs nocturnes avec ces amis. Souvent il aimait ce souvenir ainsi. Le temps passait si vite, et il n’avait pas envie d’oublier le passé, car c’était bien la plus belle chose que l’on pouvait posséder, ces brides de sa vie détenant des moments inoubliables heureux comme tristes.

Soudain, il retomba du ciel pour revenir à la réalité, lorsqu’il sentit une soudaine poussé d’énergie spirituelle. Il cligna des yeux trois fois, et tourna sur lui-même cherchant la source de cette soudaine énergie. L’empreint de celle-ci, il la reconnu très vite. Et quand on pensait au loup le voilà qui montrait sa présence. Pourtant cette fois-ci hana n’avait pas envie de sourire. Quelque chose n’allait pas. Que se passait-il pour qu’il ais une telle réaction ? Il ressentait quelque chose de mauvais dans ce reiatsu. Intriguer mais surtout inquiet, il fit rapidement demi-tour, afin d’allez chercher son sac de soins et son zanpakuto au cas ou, avant d’allez rejoindre Rikichi. Cela pouvait être grave et se serait une erreur d’arriver comme ça, sans pouvoir être utile, il serait plus un poids qu’autre chose. Il fut de retour assez rapidement, et entra en trombe devant le regard surpris des infirmiers de nuits, et accouru jusqu’as ces appartements où il chercha Hisagomaru…. Ou était encore passer ce zanpakuto ! Pas qu’il ne soit pas soigneux avec ces affaires surtout avec une partie de son âme, mais ne s’en servant jamais, il mit quelques minutes à se rappeler ou il l’avait posé. Il alla s’équiper aussi de son sac de secours.

-Yamada-fukutaicho ! Ou allez-vous?

Alors qu’il allait sortit de nouveau, une infirmière un peu intriguer par l’empressement de son vice-capitaine était venu obtenir des informations. Hanatarou lui sourit doucement, ne s’arrêtant pas pour autant.

-Quelque chose se passe à la 16ème division, continuez de vous occupés des blessés !

Arriver dans la cour, il fut surpris de constater que bien qu’elle se soit calmé et a présent presque pratiquement masqué, que le reiatsu de Rikichi se rapprochait très rapidement vers ici. Ne voulant pas le rater, il courra jusqu’au portes de sa division, et ce n’est qu’as quelque mètre, que Rikicihi apparut devant celles-ci, se tournant vers lui. Il fut rassurer de constater qu’il allait bien, et soupira de soulageant. A coté de son ami se trouvait Aiko-san. Fukutaicho elle aussi, il la toujours trouver sympathique. Il fut surpris de ne l’avoir pas remarquer, mais évidemment avec son reiatsu masquer impossible de la ressentir. Un grand sourire s’étala sur ces lèvres, alors qu’il arrivait juste devant eux.

-Rikichi-kun !! Tsubasa-san !

Il lanca un regard interloquer aux deux fukutaicho devant leurs regards sérieux et préoccuper. Que se passait-il donc !

-Qu’est ce qui se passe… ou allez-vous ? ….. Est-ce un rapport avec les disparitions des deux capitaines ? Vous allez disparaître à votre tour ?

A présent Hana était vraiment inquiet. Il était rare qu’il les voie ainsi, si sérieux, ils semblaient prêt a tout pour faire on ne sait quoi.

-Si vous partez, je veux vous accompagner !

Après tout si ces deux amis allaient rejoindre les capitaines, c’était peut-être mieux qu’il les accompagne. Personne ne connaissait la situation et il valait mieux prévoir le pire. Décider à les accompagner, il prit à son tour un regard déterminer, défiant presque ces collègues de l’empêcher de venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko Tsubasa
Vice Capitaine de la 5em Division
Vice Capitaine de la 5em Division
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 22/03/2009
Localisation : Auprès de mon capitaine

Feuille de personnage
Niveau:
100/100  (100/100)
Lettre:
Expérience:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: les petit mousquetaires un pour tous tous pour uns unis dans l'unique but d'aide leurs idoles   Mer 24 Juin - 1:13

Les deux vice capitaines avancaient à pas rapide, en silence. En fait ils avancaient plutô à coups de shunpos, le plus rapidement possible bien qu'ils n'y aillent pas à pleine puissance pour garder de l'énergie pour ce combat tant redouté qui approchait. Aiko, perdue dans ses pensées, ne remarqua pas tout de suite à quel point elle enchainait ses shunpos inconsciemment et du ralentir pour être à la même hauteur que son senpai. Après tout le jeune homme n'était pas un maitre dans l'art du kidô et elle n'allait pas le pousser jusqu'à ses limites dans la matière à un moment pareil. Chacun reflechissait à une stratégie, de son côté, il aurait peut-être été plus judicieux d'en parler de vive-voix mais à l'instant présent ils ne tenaient surtout pas à se faire remarquer. Rikichi était plutôt discret mais ne cachait pas aussi bien son reiatsu qu'Aiko, qui était tout de même bien apparente dans cette nuit sombre avec ses deux yeux étincellants. Ces deux yeux qui criaient son inquiétude. Combien de temps ? Depuis combien de temps était partie son capitaine ? Que lui était-il arrivé pendant ces longues heures, ces indénombrables minutes, ces secondes sans fin ? Etait-elle blessée ? Gravement ? Peut-être même déjà morte ? Non, Aiko se refusait à ce genre de pensées. Quoi qu'il arrive, la capitaine qu'elle connaissait de mourrait pas. Elle reviendrait au Seretei, peu importe le prix, et ce sûrement pas seule. Ils étaient allés chercher Rangiku-san. Bien que la jeune fille ne la connaisse pas autant qu'Hanatarou ou Rikichi, elle aimait beaucoup cette vice capitaine, toujours joyeuse peu importe la situation. Elle non plus, ne devait pas mourir. Et le capitaine Hitsugaya, dont le reiatsu avait disparu quelques instants plus tôts, ne devait pas mourir non plus. Un bref regard vers son senpai, dont le visage était aussi inquiet que devrait être le sien, lui rappela que Kuchiki-taichô n'avait pas intêret à disparaitre non plus. Mais ces quatre là n'étaient pas du genre à baisser les bras, on pouvait leur faire confiance pour tenir.

**Tenez au moins jusqu'à ce qu'on arrive, on ne sera peut-être pas d'une grande aide mais deux paires de bras en plus ne sont jamais de trop...**

La jeune fille leva les yeux vers la lune, et regagna peu à peu un léger sourire. Mais un sourire triste. Elle secoua alors la tête, chassant de sa tête toutes les possibilitées noires. Elle ne voulait pas, même en rêve, voir le cadavre de son capitaine. Son visage reprit un air sérieux et déterminé, et elle fit un enième shunpo avant de regarder brievement autour d'elle. Ils s'approchaient à grand pas du quartier général de la quatrième division, et Aiko remarqua alors qu'elle n'avait pas du tout fait attention à ce qui se passait autour d'elle pendant ce temps. Grave erreur, elle savait que Kira était sur le qui-vive, il n'hésiterai sûrement pas à envoyer d'autres shinigamis à leur rencontre, ou même à venir en personne. Ses pensées dérivèrent vers le combat, qui approchait à chacun de leur pas, et vers son shikai. Serait-elle capable de le maitriser correctement ? Il n'était pas temps d'avoir des doûtes, mais tout de même elle s'en souciait un peu et esperait ne pas devoir avoir recours à sa deuxième technique. Elle était bien plus confiante concernant le kidô, bien que deux de ses techniques soient extremement difficiles pour elle encore, en particulier une où le prix de l'échec était sa propre vie. Le fameux Hikage Yoi, variante du Hikage, déjà bien plus facile à maitriser mais tellement moins puissant... La vice capitaine faisait à présent face à une dure vérité : elle n'était pas prête. Se battre contre un capitaine, même à deux, serait-ce suffisant ? Elle était parmis les plus faibles fukkutaichôs, bien que sa capacité à maitriser le kidô soit reconnue. Ne serait-elle pas un obstacle plus qu'autre chose pour Rikichi ? Aiko se mordit la lèvre inférieure. Jamais elle n'avait réflechit de la sorte. Elle s'était toujours entrainé durement, sachant qu'un jour il serait temps de faire ses preuves et de montrer de quoi elle était capable. Ce jour était venu. Mais elle était loin d'être prête. Sûrement trop naïve, trop inexpérimentée au combat par rapport à ses collègues qui avaient même participer à la grande guerre qui avait eu lieu quelques siècles plus tôt. Non non non ça n'allait plus. Où était Aiko la sorcière, celle qui faisait peur même au plus doué des fukkutaichôs au zanjutsu ? Où était cette jeune fille si confidente et assurée qui n'hésitait pas à n'en faire qu'à sa tête quand elle le jugeait bon ? Elle se dissipait, laissant place à une gamine apeurée et pleine de doutes, une petite fille qu'avait autrefois été Aiko, ce visage, cette facette de son caractère qu'elle avait espéré ne jamais revoir.

**Reprends toi bon sang tu as changé...**

C'est ce dont elle voulait se persuader, mais elle n'arrivait pas à stopper cette angoisse, et la boule dans son ventre se resserait peu à peu comme pour l'etouffer dans son emprise. Que lui arrivait-il donc... Il fallait qu'elle se calme, et ce vite. Au moins avant que Rikichi-senpai ne se rende compte de quoi que se soit. A présent elle avait même perdu de la vitesse sur lui, et c'était bien une des premières fois que le jeune homme la distensait au shunpo. Elle releva legerement la tête, prête à rattraper son retard, lorsqu'il s'arrêta net. Aiko faillit lui rentrer dedant mais s'arrêta de justesse et finit par se placer à ses côtés, étonnée de ce brusque arrêt. C'est alors qu'elle senti le reiatsu d'Hanatarou, qu'elle avait senti tout ce temps mais inconsciement. A présent elle semblait s'aperçevoir de sa présence, se rendant compte à quel point elle était perdue quelques instants plus tôt. Elle n'eut pas le temps d'enlever la surprise, et que peu le temps d'enlever la frayeur de son regard que déjà les deux amis engageaient la conversation. Elle reprit son air sérieux et déterminé, mais se raidit en entendant les derniers mots prononcés par Hanatarou.

- Qu’est ce qui se passe… ou allez-vous ? ….. Est-ce un rapport avec les disparitions des deux capitaines ? Vous allez disparaître à votre tour ? Si vous partez, je veux vous accompagner !

Que pouvait-elle dire ? Oui, ils allaient bien au Hueco Mundo, rejoindre leurs capitaines, sans tenir compte des règles que leur avaient imposer un haut-gradé du Seretei. Oui, ils partaient, et risquaient bien de disparaitre en tentant de les sauver. Et non, non, non, non, NON ! Il ne fallait surtout pas qu'il les accompagne. Peut-être était-il concerné dans le sens qu'il connaissait ceux qui étaient en ce moment même dans le monde des hollows, mais son propre capitaine était parti sur Terre il y a peu de temps et risquait de revenir en mauvais état, car apparement un dur combat s'engageait également sur ce monde là. De plus, Hanatarou aurait alors à les accompagner en prison à leur retour, il aurait à payer quelque chose qu'il n'avait pas besoin de payer, simplement pour les aider. Et cela, Aiko ne pouvait pas l'accepter. Mais elle ne voulait pas non plus renvoyait le jeune homme lorsqu'il les regardait avec ces yeux aussi déterminés... Que devait-elle faire ? ... Elle se tut un moment avant de détourner la tête, déchirée pour ce choix qu'elle n'arrivait pas à faire. Elle finit par retrouver son calme, quelques instants, et regarda Hanatarou droit dans les yeux, où dans les siens, verrons, on pouvait lire une inquiétude encore plus profonde qu'auparavant.

- Senpai... Êtes-vous sûr ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rikichi
Modo/Vice Capitaine de la 16 ème Division
Modo/Vice Capitaine de la 16 ème Division
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 15/08/2008
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
28/50  (28/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: les petit mousquetaires un pour tous tous pour uns unis dans l'unique but d'aide leurs idoles   Mar 11 Aoû - 10:43

A peine la « conversation » venait d’être engagé, que de son coté Riki lâchait déjà le fil. Il lançait des regards inquiets en direction de la porte qui les mènerait dans ce monde de sable. il ne tenait pas en place s’était le moins que l’on puisse dire. Croisant les bras, les décroisant, tournait la tête dans tout les sens. Ce n’était vraiment pas le moment de se faire une petite tasse de thé en compagnie d’amis. Bien qu’il ne soit pas du tout attentif a ce qui se passait à ces cotés, une certaine phrase, elle, fit mouche. De nouveau connecter à la réalité, il fut très surpris de la brusque élan d’héroïsme qui venait de naître en son ami. Mais la question était malheureusement pour lui, déjà résolue dans l’esprit de l’aîné des trois.

Ce regard là ne marchait pas avec lui. Il avait beaucoup de raisons de ne pas le laisser venir avec eux. La situation des choses étant inconnus, il était difficile de prévoir ce qui pouvait se passer, Avoir un médecin avec eux, serait sûrement profitable sur le terrain, mais aucun d’entre eux pouvait prévoir ce qui les attendait dans le désert froid, envahit par les hollows en tout genres. Les sourcils froncer, et le regard sérieux, affronta celui déterminé, de son ami. Ce dernier n’avait pas l’air de vouloir lâcher le bout, et il était si rare de le voir aussi borné, qu’il en était presque déstabiliser. Quand à Aiko, elle semblait capituler. Vraiment les femmes ! bien sur, il ne le dit pas ouvertement en voulant pas vraiment se prendre un beau kido en pleine poire, il ne fit que pousser un long soupir.

-Hana…

Le 16ème n’était pas réputé pour une extrême douceur tel la 4ème division. Et le fait que leur Fukutaicho, après s’être approché, pour prendre son ami par le haut de son sac et le tirer dans la cour de la division des soins confirmait la rumeur. Après avoir tirer sans ménagement Hanatarou j usqu’au milieu de la cour, ne le laissant pas vraiment la possibilité de se dégager –merci les sacs en bandoulière ! – il le lâcha enfin cédant aux plaintes du brun.

-Reste ici ! Ton capitaine n’est pas la en ce moment non ? Reste la elle auras sûrement besoin de ton aide à son retour. Uteko-taicho est aussi allez su terre, il doit se passer quelque chose de bien balèze las bas. Ils auront sûrement besoin de toi. Et puis…nous ne savons pas exactement dans quoi nous nous embarquons, nous n’avons pas le droit de balancer une autre vie dans la même gueule du loup.

Ces mots dit, il posa une main sur son épaule, lui lançant un regard vraiment désolé, et le laissa là, pour rejoindre Aiko. Ils n’avaient plus de temps à perdre.

-T’en fait pas Hana, on va te ramener quelques « souvenirs » du hueco ! pas vrai Aiko ?

En parlant de souvenir il voulait bien sur parler des taichos, c’était un peu arrogant de sa part de d’avancer cela, surtout qu’ils ne savaient même pas si ils pourraient être d’un moindre secours, mais tant pis. Il fit un dernier signe de main vers le fuku de la 4ème et se tourna vers celui de la 5ème.

-Allons-y

(desoelr vraiment court ^^')

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world5.monstersgame.fr/?ac=vid&vid=324059744
Aiko Tsubasa
Vice Capitaine de la 5em Division
Vice Capitaine de la 5em Division
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 22/03/2009
Localisation : Auprès de mon capitaine

Feuille de personnage
Niveau:
100/100  (100/100)
Lettre:
Expérience:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: les petit mousquetaires un pour tous tous pour uns unis dans l'unique but d'aide leurs idoles   Ven 14 Aoû - 18:53

L'arrivée de Hanatarou et la détermination de son regard dissipèrent tous les doûtes et toutes les angoisses d'Aiko. La petite fille appeurée du Rukongai n'était plus, elle était Aiko Tsubasa, vice-capitaine de la 5e division, appelée la sorcière du kidô ou même tout simplement la sorcière de par sa puissance effrayante pour la maitrise de cette magie noire. Certains disaient qu'elle était une Momo Hitsugaya en plus jeune, au même titre que Rikichi par rapport à Renji Kuchiki. Et ces affirmations n'auraient pas pu lui faire plus plaisir, la jeune fille n'aspirant qu'à prendre modèle sur son idole jusqu'à un jour, peut-être, qui sait, la rattraper et avoir le même niveau. Ce jour là, sera-t-elle heureuse ou triste ? Elle n'en savait trop rien, mais une chose était sûre, ce temps là n'était pas venu, et il n'allait pas venir avant un moment. Son devoir était de protéger son capitaine jusque là, et de l'assister de son mieux. Devoir que la femme brune semblait d'ailleurs avoir oublié en la laissant sans nouvelle, en la protégeant ainsi comme l'aurait fait une mère. Mais ce n'était pas ce qu'elle voulait, elle voulait pouvoir se montrer digne de son titre, pouvoir se battre aux côtés de sa supérieure et pouvoir la protéger de son mieux. C'est pour ça qu'ils allaient là bas, il n'y avait pas de place pour la peur ou pour les doûtes. Il n'y avait pas même d'espoir qu'ils soient vivants, car c'était une certitude. Et ils allaient aider leurs capitaines à sortir de là. Sachant à quel point sa motivation et celle de Rikichi était forte, elle ne pouvait dire à Hanatarou qu'il ne pouvait pas les accompagner. Même si son capitaine n'était pas sur ce champ de bataille là, il avait connu ces shinigamis là trop longtemps pour se montrer indifférent. Elle capitula donc rapidement oui, car selon elle c'était la meilleure chose à faire. Elle avait confiance en son senpai, plus experimenté d'elle de plusieurs années et même siècles. Alors qu'elle liait rapidemment leurs pensées à tous les trois, la réponse de Rikichi se fit attendre. Le bakudô fut executé rapidemment et très discretement, comme toujours de sa part, si bien que les deux vice-capitaines ne s'en rendirent pas tout de suite avant qu'Hana et elle n'entendent la pensée que Rikichi laissa alors échapper, car même s'il n'avait pas voulu se faire entendre, cette pensée là était bien adressée à quelqu'un. Plus habituée, Aiko n'eut pas de mal à dissimuler ses pensées mais lança un regard furibon à son senpai. Elle le suivit des yeux le temps qu'il traine Hana à travers la cours, marquant fermement son désapprouvement, tandis qu'elle le maudissait de tous les noms. Quel était ce "Vraiment les femmes ! " avec ce soupir exaspéré ?! Une chose est sure, il allait bientôt le regretter, aussi bien que sa décision de laisser son meilleur ami en arrière. Il revint alors vers elle, et lui demanda son avis concernant certains "souvenirs", avant de lui dire un "Allons-y" qui ressembla un peu trop à un ordre pour la jeune fille furieuse. Elle lui sourit en réponse, un sourire qui ne présagait rien de bon, et expira doucement et longuement. Très vite, ce calme fit place à la tempête, et alors qu'elle pivotait sur elle même Rikichi se prit dans la figure un des plus beaux coups de pied de sa vie. Elle profita qu'il fut sonné pour lui donné un coup de poing dans le ventre et le regarda droit dans les yeux, avant de lui parler via la télépathie due à son bakudô.

**Ecoute moi bien, senpai... Je ne sais pas ce que tu as contre les femmes mais permet moi de te conseiller de ne jamais laisser ta future femme - s'il en existe une qui pourra te supporter, bien sûr - entendre des choses pareilles, ça peut être très vexant tu sais...**

Elle ne prit même pas la peine de le vousvoyer, ce que d'habitude elle faisait avec ses senpais. Elle était trop énervée pour faire preuve de politesse et pouvait rapidemment devenir assez "sauvage" dans ce genre de situation, donc un conseil : ne l'énervez pas. Conseil que ce cher Rikichi devrait connaître depuis le temps qu'ils se frequentaient, mais certains n'apprennent jamais... Le sort liait aussi Hanatarou, qui avait donc tout entendu, et Aiko se tourna alors vers lui, laissant le vice-capitaine de la 16e récupérer un peu de ses coups.

**Si tu veux venir fais le mais maintenant, sans doûte, avec détermination. Aucun pas en arrière sera possible après cela, et nous devons partir immédiatement si nous ne voulons pas nous faire arrêtés. Kira-taichô ne voudra sûrement pas nous laisser passer, il y a de bonnes chances pour qu'on ait à se battre contre lui, je m'excuse d'avance de t'impliquer là dedant...**

Elle se tourna vers Rikichi, qui semblait un peu remis du choc, et s'adressa à ses deux senpais à la fois bien que de toute façon peut importait à qui elle s'adressait ils l'entendaient très bien tous les deux.

**On doit être le plus discret et rapide possible, c'est pour ça que je nous ait lié tous les trois par télépathie sur un rayon de 250 mètres. Le sort ne s'arrêtera que lorsque je tomberai inconsciente. La moindre erreur serait un allé simple pour les prisons sans passer par la case Hueco Mundo. De toute façon on finira aux cachots, mais le plus tard possible serait le mieux. Hanatarou, on a mit à terre deux espions de la 2e c'est pour ça. Mais la majorité des crimes qui nous seront repprochés sont à venir, accrochez vous et allons-y pour de bon cette fois !!**

Elle se tourna en direction du portail, leur jeta un dernier regard à chacun avant de disparaitre dans un shunpo, partie affronter les obstacles qui la séparaient de sa capitaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanatarou Yamada
Vice Capitaine de la 4em Division
Vice Capitaine de la 4em Division
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 23/08/2008

Feuille de personnage
Niveau:
28/50  (28/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: les petit mousquetaires un pour tous tous pour uns unis dans l'unique but d'aide leurs idoles   Jeu 27 Aoû - 0:31

Pour une fois Hanatarou n’avait pas la moindre intention de rester en arrière. Inuoe était la capitaine la plus douce de tout le seireitei, elle comprendrait sûrement qu’il est laissé la division pour venir en aide à ces amis. Et puis après tout c’était son premier devoir non ? Il était avant être fukutaicho, un médecin de la soul society. Il gardait donc son regard ferme, passant de son meilleur ami à la cadette du petit trio, pour retourner sur le fanboy. La première à céder fut Aiko, qui semblait déjà hésitante au début. Il rajoutas dans un souffle voulant vraiment venir els aider.

-Je ferais attention…

et une poignée de secondes plus tard, Aiko donna son accord. Hana sourit doucement, reprenant quelque peu son air calme et presque niais, bien que dans ces yeux brillait toujours cette lueur de nouvelle détermination. La jeune fille devait avoir compris a quel point cela lui tenait a cœur. Car oui les personnes se trouvant là-bas, il les connaissaient et pas qu’un peu. Et si les fukutaicho abandonnaient leurs postes la situation devait être bien loin d’une sortie cinéma. Il était inquiet, et ne pouvait décidément pas cette fois rester sagement dans sa division. Les blessés à l’hôpital bien que tenant a cœur au jeune fukutaicho n’avait pas besoin de soins spéciaux et les sièges présent a al division pourront s’en occuper à merveille. La fille du groupe convaincus, il se tourna alors vers Rikichi. Celui-ci par contre en semblait pas du tout d’accord avec ces décisions, et le regardait les sourcils froncer, et sérieux comme il n’avait rarement pus le voir chez son ami.

-Hana..

-Rikichi.. Je.. hu… whaaaaaaaa !


L’hystérique fan d’un certain rouquin tatoué sans lui laissé le temps de s’expliquer plus clairement, s’approcha de lui et sans qu’il ne puisse faire quoi que se soit, l’attrape par son sac, attacher en bandoulière et se mit à le tirer en arrière. Surpris, Hana poussa une exclamation de surprise, et manqua de trébucher. Il secoua les bras de haut en bas, ne pouvant faire grand choses pour se dégager, tout en se plaignant à son ami que cela faisait mal. Ce dernier consentit à le libérer arrivé au milieu de la cour. Il prit une grande inspiration, replaçant son sac déjà pas bien léger, et regarda sans comprendre Rikichi. Il suivit sa tirade, baissant peu à peu la tête, les cheveux cachant son regard déçus. Il aurait dus se douter de son refus. Beaucoup encore le sous-estimais, et le laissait toujours en arrière. Il fut un peu peiné de la réaction du brun, même si il ne lui en voulait pas. Il savait bien qu’il ne souhaitait que el protéger d’un danger certain. Il le laissa donc repartir seul, planter là au milieu de la cour, les mains crisper sur l’attache de son sac. Il releva un peu la tête, cachant sa déception derrière un doux sourire un peu forcer. Rikichi incita Aiko à repartir, et alors que le jeune médecin levait le bras pour leur faire un dernier signe de main et leurs souhaiter bonne chance…l’hyperactif se prit le plus beau coup de pied de toute sa vie. La bouche entrouverte, les yeux écarquiller, et le bras stopper en l’air bêtement, Hanataruo regardait la scène surprenante se déroulant devant ces yeux. Après le coup de pied se fut un coup de poing. Il en grimaça compatissant pour son collègue malmené. Rendre furieux Aiko n’était vraiment pas une bonne idée. Et alors qu’elle lui faisait la moral, Hana sortait déjà un pot contenant un baume pour l’hématome qui n’allait pas tarder à apparaître sur la joue de son meilleur ami. Il trouvait à ce moment la Aiko effrayante, et il attendit qu’elle se calme pour approcher les deux shinigamis. il avait évidemment remarquer le kido activé, car les voix de ces amis résonnait dans son esprit alors que leurs lèvres en faisaient pas un geste. Il fit donc son possible pour repousser ces pensées sur sa cadette effrayante, et ne fit qu’hocher la tête à ces paroles. Il était prêt à les suivre!

*non.. je m’embarque la dedans de moi-même. Je ferais de mon mieux pour ne pas gêner*


Avec un grand sourire il revint à leurs cotés, il prit un peu du baume qu’il passa doucement sur la joue de Rikichi qui semblait encore un peu sous le choc, pour le ranger soigneusement ensuite. Il reprit un air relativement sérieux, et fit signe qu’il était prêt.

*…si c’est le prix à payer pour leurs venir en aide… *

Il la vit disparaître dans un shumpo, lança un regard entendu a Rikichi et partit à sa suite aussi dans un shumpo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rikichi
Modo/Vice Capitaine de la 16 ème Division
Modo/Vice Capitaine de la 16 ème Division
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 15/08/2008
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
28/50  (28/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: les petit mousquetaires un pour tous tous pour uns unis dans l'unique but d'aide leurs idoles   Sam 29 Aoû - 20:02

Il n'attendait plus qu'un signe d'Aiko pour allez passer le portail. les espions n'étaient que blessés et n'allaient sûrement pas tarder à prévenir Kira, et là! se serait leur fête. si ils continuaient à poireauter ainsi, il ne pourront plus espérer atteindre le hueco, mais surtout feront un petit tour gratuit dans els jolies petite prison de division de la soul society! autant allez pieuter quelques temps là-bas, il vallait mieux avoir la satisfaction d'être arrivé à leurs fins. la réaction qu'attendait Rikichi de son amie, ne fut pas celle attendu. tout d'abord ce sourire...un sourire qui le fit frissonner. "je le connaît ce sourire..." c'est tout ce qu'il pus se dire avant que "BAM"! Le coup de pied partit si rapidement qu'il ne pus se protéger et le prit de pleine fouet, sa tête projeter sur le coté si violemment qu'il sentit son cou craquer et une douleur la ou l'avait frapper Aiko, lui faisant aussi voir quelques étoiles sous le choc. une seconde douleur lancinante, mais cette fois-ci au niveau du ventre, qui le fit se plier légèrement en avant. C'est qu'elle en avait de la force dans ce genre de moment. une main sur la joue meurtri, bouche bée et totalement choqué de ce qu'il venait de lui arrivé, il lança un regard éberlué vers la jeune fille qui lui faisait face, et resta sans voix devant sa tirade. il était si choquer que même la petite pique lancer sur le fait qu'aucune femem pourrait le supporter passa au dessus de sa tête, sans qu'il n'y fasse attention.

il dut donc s'avouer vaincus. Hana viendras avec eux. Des maintenant il écouteras Renji a propos des femmes et feras en sorte de ne plus faire un faux pas avec elle... c'était encore plus effrayant qu'avoir à faire à Aizen lui-même. il se remit assez vite, l'orage passé, prenant tout de même dès à présent, une petite distance entre lui et KOKO-chan, il n'était pas encore assez suicidaire. Il remercia le gentil médecin lorsque celui-ci passa un baume bizarre sur sa joue. geste qu'il pensa tout de même un peu inutile vu les autres coups qu'il se prendrait sûrement arrivé au hueco. Mais cela soulageait rapidement la douleur et ce n'était pas désagréable tout compte fait. il sourit a son meilleur ami, répondant a son regard et partit en même temps que lui, tout droit vers le portail. ils approchait à grand pas de la troisième division. la plus redouter ce soir des trois vices-capitaines. Son reiatsu déjà cacher au mieux, stresser de la possibilité de se faire attraper a fuguer, il se força à la dissimuler aussi bien que les shinigamis de la seconde division. Il faut le dire il n'avait jamais fait autant d'effort pour cela.

les voila arriver devant la division du capitaine blondinet. le brun tatoué, ne pus s'empêcher un regard inquiet vers le bureau de ce dernier. la pièce était allumé, donc il devait être sûrement encore en train de travailler. il fallait faire vite avant qu'il ne s'aperçoive de quoi que ce soit. le coeur battant a toute allure excité par le goût de l'aventure et de l'interdit, bien que stresser cette sensation lui laissait un certain plaisir. l'adrénaline qu'il ressentait, différente de celle dans les combats, dus au fait u'ils étaient en pleine infraction, est assez agréable d'après lui. Il pourrait presque prendre cela pour un jeu, un sourire amusé naissant sur ces lèvres, une lueur d'excitation s'allumant dans son regard. il aurait presque envie d'affronter le capitaine dans ces conditions. il ne lança même pas un regards aux deux autres conscient de ses pensées, -et sûrement en train de penser qu'il était tout juste en train de péter un boulon-, et regardait devant lui un sourire en coin peint sur le visage.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world5.monstersgame.fr/?ac=vid&vid=324059744
Izuru Kira
Capitaine de la 3em Division
Capitaine de la 3em Division
avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 23/08/2008
Age : 28
Localisation : Seireitei

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Lettre:
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: les petit mousquetaires un pour tous tous pour uns unis dans l'unique but d'aide leurs idoles   Dim 6 Sep - 16:12

(ps: désoler vraiment aucune inspiration....me fait chier.....)

Il était déjà très tard lorsque Izuru réussi à terminer son travail, de nombreux rapports avaient été acheminé par chacun de ses officier de sièges et il devait tous les lires et ensuite faire un rapport globale de la situation du seireitei vue par la troisième division au capitaine commandant, cette tâche ce répétait à tous les deux ou trois jours et devait être fait dans les délais les plus cour, car même le rapport le plus insignifiant pouvais avoir de la valeur dans certain cas. Une preuve de cela fut bien le bris d'une pièce de collection dans les couloirs de la première division, personne n'avait rien vue mais un de ses officiers avaient surpris un autre membre de la troisième division L'accrocher par erreur lors d'une corvée ménagère et lui en avais fait le rapport, sans celui-ci le fautif aurait été pour toujours un inconnu ou tout du moins jusqu'à ce qu'il avoue mais, qui peut savoir quand il l'aurait fait, probablement jamais. Enfin bon comme je disais précédemment Izuru avait travaillé longtemps ce soir-là et se dit qu'il pourrait prendre du repos, malheureusement les circonstances lui bloquèrent cette idée, trois forces spirituelles bien que très fines étaient dans les parages et d'après ce qu'Izuru pouvait en tirer elles se déplaçaient lentement pour ne pas faire de bruit, qui pouvaient-ils bien être. Il regarda discrètement par la fenêtre mais ne vue par grand-chose hormis un seul petit détail qui fut le secret révélateur, il vue l'épaule d'un des trois shinigamis et celui-ci avais un insigne de lieutenant de la cinquième division.

*Aiko...mais alors...ils n'ont donc pas écouté mes avertissements et décide de filer en douce pour faire leur propre opération de sauvetage, je craignais vraiment que cela arrive...*

"En plus de désobéir vous emmener avec vous l'un de nos meilleurs médecins, à quoi avez-vous donc pensé....vous le savez autant que moi que bien que vous possédier des capacités, vos capitaines respectifs ne seront que gêner si vous alliez les aider, pensé à ce qu'il se passerait, l'ennemi pourrais vous utiliser à son avantage et vos capitaines eut ne penseront plus à eut mais bien à vous et leur sureté s'en vera diminuer, cet endroit est suffisamment dangereux comme cela. Je ne vous le direr qu'une seule fois, repartez dans vos quartier respectif et abandonner votre petite quête, vos capitaines reviendront pour coup sur."

*Évidement ce que j'ai dit leur est passé dans une oreille pour ressortir de l'autre... les jeunes de nos jours.....*

La situation était précaire, Izuru ne voulais absolument pas devoir se battre contre eut, pas qu'il avait peur ou quoi que ce soit mais ce combat serais inutile et résulterait en un allé en soin intensif au pire des cas, c'était clair que malgré leurs différents et qu'un combat pourrait exploser, de chacun des côtés les combattants n'aurais pas l'audace de tuer son adversaire ce qui veut dire entre autre que le combat serait joué a coup de pommeau et avec des sorts de bakudo niveau cinquante et moins. Izuru ce demanda lequel aurais la plus forte réaction mentale et lequel aurait la plus forte réaction physique, d'habitude c'était les gars qui étaient physique et les filles qui étaient mentale mais, ce trio était pour le moins mystérieux, même s'ils étaient tous les trois lieutenants, Kira ne les avais que très rarement croisé et n'entendais jamais rien sur eut, Hanatarou dans le passé était du genre peureux et Rikichi aussi dans un sens mais le passé peut être bien trompeur, se basé sur ces faits la pourrait être fatale dans un vrai combat et dans le cas présent pourrais bien le mener à l'inconscience.

* Si je gagne je les faits enfermer au soin de la quatrième division sous des barrières protectrice de haut niveau, si je perd ...dès que je me réveille je leur cours après, pas question d'envoyer des subordonner aller ce faire tuer en masse. Bon....par qui je vais commencer.... le guerrier, la sorcière ou le clerc.... la force, les projectiles ou les soins...s'est évident...cela vas être.*

Izuru se prépara a leur réponse qu'elle soit verbale ou physique il était prêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto.forumotion.com/index.htm
Aiko Tsubasa
Vice Capitaine de la 5em Division
Vice Capitaine de la 5em Division
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 22/03/2009
Localisation : Auprès de mon capitaine

Feuille de personnage
Niveau:
100/100  (100/100)
Lettre:
Expérience:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: les petit mousquetaires un pour tous tous pour uns unis dans l'unique but d'aide leurs idoles   Mer 16 Sep - 21:32

Aiko ne regrettait pas le moins du monde de s'être ennervée. Elle avait pu non seulement donner une bonne leçon à Rikichi, permettre à Hanatarou de faire ce qu'il avait réellement envie de faire, et en plus elle s'était défoulée et pouvait à présent être sûre de garder son sang froid autant que possible dans le combat à venir. Autant dire que la situation avait été profitable pour tous les trois. Bien sûr elle avait hésité un instant pour laisser Hanatarou les accompagner, mais son senpai avait tout de même de l'expérience et savait ce qu'il faisait. Et puis, dans un combat, on ne peut laisser place aux regrets ou à l'inquiétude. Il fallait qu'elle place toute sa confiance en ses senpais sinon elle serait distraite. Il en vallait de même pour ces deux là, et elle craignait un peu que RIkichi ne s'inquiète trop pour Hanatarou, mais s'il y avait bien quelqu'un de performant au combat parmi eux trois, c'était bien lui. Toutes ses pensées, elle les gardait bien pour elle, tachant à ce que son bakudo ne la trahisse pas, mais au même moment essayait de s'assurer que ses deux senpais soient près à se battre. Elle se sentait un peu coupable d'agir ainsi, comme s'ils n'étaient pas responsables, mais elle voulait chasser toute inquiétude avant de combattre Kira. S'ils ne l'évitaient pas... Elle fut rassurée en constatant le sérieux et la motivation d'Hanatarou... et l'excitation de Rikichi. Elle tira un petit sourire à cette réaction, mais reprit rapidement son sérieux. Ils étaient dans la division numéro trois, dont le capitaine chercherait sûrement à les séquestrer s'il s'aperçevait qu'ils essayaient d'aller au Hueco Mundo. Elle fit un rapide shunpo pour s'éloigner du bureau, mais freina aussitôt son pas de course en sentant un reiatsu approcher. Kira Izuru leur signalait clairement sa présence, et le meilleur moyen d'arriver à leur fin n'était pas de l'ignorer. Elle se tourna donc vers la source de ce reiatsu, le regard sérieux et empli de motivation, et regarda le capitaine blond s'approcher d'eux.

- En plus de désobéir vous emmener avec vous l'un de nos meilleurs médecins, à quoi avez-vous donc pensé....

Aiko écouta le reste de sa tirade sans broncher, levant légerement le sourcil alors qu'il leur faisait clairement une leçon de morale. S'il pensait pouvoir les raisonner avec ces simples mots, il se trompait. Ils étaient décidés sur ce qu'ils allaient faire, et n'étaient pas prèès de changer d'avis pour si peu.

- Je ne vous le direr qu'une seule fois, repartez dans vos quartier respectif et abandonnez votre petite quête, vos capitaines reviendront pour coup sur.

Un petit sourire s'étira sur ses lèvres. Ce sourire n'avait rien d'un sourire amusé, c'était un sourire mauvais et moqueur, où on pouvait même disserner un peu de dédain. Elle ne voulait pas perdre son sang froid mais n'allait tout de même pas laisser ce blondinet lui dicter ce qu'elle devait faire comme si elle n'était qu'une gamine irresponsable...

- Kira-taichô... Selon vous nous gênerions nos capitaines ?

Elle eut un petit rire dont le son aurait glacé le sang de n'importe qui. Un rire aussi moqueur et mauvais que son sourire, un rire diabolique, qui voulait ridiculiser les mots du capitaine. Elle n'était pas elle-même sûre de ne pas être d'une quelconque utilité et de se retrouver dans le chemin, mais il n'y avait pas de place pour le doûte dans ce qu'ils s'appretaient à faire. Elle se débrouillerait simplement pour ne jamais faire défaut à son capitaine, voilà tout. Son rire se tut, redonnant sa place au mauvais sourire, et elle fixa le capitaine qui lui faisait face d'un air provocateur. Alors qu'elle reprit la parole, elle fit quelques pas dans sa direction, tâchant tout de même à garder une marge de distance entre eux deux, le corps à corps n'était pas son point fort et il n'était pas temps de commettre la moindre erreur.

- Devrais-je vous rappeler le rôle d'un vice-capitaine ? Il s'agit du rôle d'un assistant, d'une aide, de quelqu'un à utiliser dans le but de parvenir à ses fins. Empêcher un vice-capitaine d'assister son supérieur est un manque de respect envers sa fonction autant que son honneur. En acceptant cette place, nous nous étions préparés à arriver à des situations semblables. Nous ne sommes qu'outils pour nos capitaines, chargés de les protéger, de créer une diversion, et à bien d'autres choses au combat. Un capitaine utilise son vice-capitaine, c'est aussi simple que ça, la hierachie et la logique le veulent. Mais il me semble que vous le savez mieux que moi, Kira-taichô !

A ces mots Aiko posa une main attentive sur son zanpakuto, laissant pendre négligament son autre bras le long de son corps, mais se préparant à toute instant à une attaque du capitaine. Elle leva le menton d'un air insolent et attendit. Elle venait bien sûr de faire allusion au fameux jour où trois capitaines avaient trahi le Seretei. Parmi ces capitaines se trouvait Ichimaru Gin, ancien capitaine de la troisième division, qui n'avait pas hésiter à utiliser Kira à l'époque pour parvenir à ses fins. Elle ne doûtait pas un instant que le blond aie compris son allusion, et c'était pourquoi elle était sur le qui-vive, même si elle n'en avait pas du tout l'air. Ils pourraient sûrement détourner la réaction du capitaine à leur avantage si celui-ci s'énervait. De toute façon, à ce souvenir, il ne pouvait pas rester parfaitement calme et aurait aussitôt un niveau de combat un peu éloigné de ce qu'il aurait pu être s'il avait été en pleine forme. Ces informations sur la trahison, elle les avait accéries au fil des années, et sa curiosité payait enfin. La sorcière à la langue de vipère venait de cracher son poison, et attendait que sa victime vienne plonger dans la toile d'araignée soigneusement tissée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanatarou Yamada
Vice Capitaine de la 4em Division
Vice Capitaine de la 4em Division
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 23/08/2008

Feuille de personnage
Niveau:
28/50  (28/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: les petit mousquetaires un pour tous tous pour uns unis dans l'unique but d'aide leurs idoles   Mer 30 Sep - 22:40

Contrairement à Rikichi, cette situation n’était pas des plus agréables pour le jeune médecin. Un peu en arrière de ses deux camarades, il se répétait inlassablement qu’il avait fait le bon choix. Il n’était point quelqu’un qui aimait passer outre les règles, n’étant de plus pas très courageux, et pourtant cette décision lui semblait si logique, incontournable. Il se sentait en mesure d’aider, et être utile à la petite équipe de « sauvetage ». il poussa un long soupir, relâchant dans son souffle les quelques tensions et doutes qui l’emplissait, et s’est plus déterminer qu’il accéléra l’allure afin de revenir à la hauteur de ses deux amis.
La soul society était sombre à cette heure. La nuit était tombée depuis un moment à présent, les quelques lumières ne suffisait pas à éclairer totalement les rues déserte du gotei 13. Hana ne voyait sûrement pas plus loin qu’as deux mètres, et c’était sûrement la même chose chez Aiko et Riki. Mais cela leurs donnait un léger avantage. Habiller de leurs kimono noir, ils se confondaient un peu plus dans la nuit. Mais une chose n’allait pas dans tout ça. Il se rendit compte qu’il ne savait que peu de chose sur toute cette histoire de hueco mundo. Il savait néanmoins que plusieurs capitaines si trouvait et que Rikichi ainsi qu’Aiko semblait vouloir les rejoindre à tout prix. Mais que se passe t-il à la fin ? Son capitaine sur terre, des capitaines au hueco, eux en train de sortir en douce…lorsqu’ils seront sortit d’ici, il aura quelques explications à demander.

Les voila à traverser devant la troisième division du gotei 13. D’après Aiko, ils auraient peut-être affaire au capitaine de cette division. Hana déglutit. Les capacités de Kira-taicho n’était plus à prouver, de plus qu’il ne fallait pas le compter pour ce combat. Riki-san et Aiko-san arriveront-ils à avoir raison de lui ? il devait leur faire confiance, se sont deux excellent vice-capitaine l’un comme l’autre, et ils savent ce qu’ils font. Mais l’angoisse reprenait quelque peu au creux de son ventre. Il ne voulait pas encore devoir se battre contre des amis ! Pour sa seconde fois, il se sentait toujours un coupable de se rebeller contre eux. Ses craintes se justifièrent lorsqu’il ressentit le reiatsu du dis capitaine venir à eux. De nouveau tendu, Hanatarou se tourna vers Kira, se mettant de nouveau un peu en arrière du groupe. La première tirade fit détourner la tête du médecin visé, qui se mordit la lèvre inférieur. Il voulu répondre qu’il avait décidé de son plein gré, mais il ne put piper mot que le blond continua sur sa lancée. Aiko fut la première a répondre, partant ensuite dans un rire qui lui donna un frisson le long de la colonne vertébrale. Qu’est ce qu’elle était effrayante quand elle le voulait ! Il comprenait à présent pourquoi Riki faisait des efforts en sa présence.

-Devrais-je vous rappeler le rôle d'un vice-capitaine ? Il s'agit du rôle d'un assistant, d'une aide, de quelqu'un à utiliser dans le but de parvenir à ses fins. Empêcher un vice-capitaine d'assister son supérieur est un manque de respect envers sa fonction autant que son honneur. En acceptant cette place, nous nous étions préparés à arriver à des situations semblables. Nous ne sommes qu'outils pour nos capitaines, chargés de les protéger, de créer une diversion, et à bien d'autres choses au combat. Un capitaine utilise son vice-capitaine, c'est aussi simple que ça, la hierachie et la logique le veulent. Mais il me semble que vous le savez mieux que moi, Kira-taichô !

Et un second frisson pour le toubib ! Mais qu’est ce qui lui prenait de le provoquer ! Il la regarda les yeux écarquiller, impressionner par son insolence autant que son courage de provoquer ainsi un capitaine. Il lança ensuite un regard vers Rikichi qui semblait moins surpris que lui. Oui il la connaissait bien plus, cela devait moins le surprendre. Néanmoins il adhérait à ses paroles. Les empêcher de passer serait une insulte à leurs rangs. Il reprit rapidement contenance, et fronça légèrement les sourcils afin de se donner l’air plus sérieux et déterminer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les petit mousquetaires un pour tous tous pour uns unis dans l'unique but d'aide leurs idoles   

Revenir en haut Aller en bas
 
les petit mousquetaires un pour tous tous pour uns unis dans l'unique but d'aide leurs idoles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [AIDE] Problème pour lire tous les titres sur playlist Grooveshark
» 1301 fond d'écran pour nokia-5800 cadeau pour vous tous
» Manifestation pour le mariage pour tous (argentique)
» Repair Service Manual gratuit pour tous les Panasonic
» [AIDE] tous les SMS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Soul Society [RP] :: Seireitei :: Zone centrale :: Portail-
Sauter vers: