AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas d'aller lire le Contexte. Des joueurs d'Arrancars sont activement recherchés. Merci de votre inscription et bon jeu. - Le Staff.

Partagez | 
 

 No Sympathy For The Devil !

Aller en bas 
AuteurMessage
Renji Kuchiki
Admin/Capitaine de la 16ème Division
Admin/Capitaine de la 16ème Division
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 09/08/2008
Age : 26

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: No Sympathy For The Devil !   Lun 13 Avr - 21:40

[ Suite de "Rentrer à la maison "
Combat concernant Toshiro Hitsugaya et Renji Kuchiki contre Gin Ichimaru .
Initiative à ce dernier ! Combat sans stas ]

_________________

¤ Standing to defend you ! ¤


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: No Sympathy For The Devil !   Mer 15 Avr - 6:06

(Bon j'ai fait se rp un peu à la va vite puisque je n'étais pas très inspiré ^^" Mais bon j'espère tout de même que sa ira? Et l'ordre de poste on s'arrange comment?)

L'arrivé de Gin sembla avoir troublé le petit groupe de shinigami qui avait été envoyé ici pour secourir Matsumoto. De plus, avec comme seule arme la parole, le traître avait réussi à provoqué la jeune Momo, qui était désormais devenue madame Hitsugaya, qui lança une offensive un peu tête baissé. Pour l'ancien capitaine cette attaque ne lui causa aucun problème majeur puisque en dégainant d'une seule main son zanpakutô, la lame de Tobiume se fracassa contre celle de Shinzô créant quelques étincelles. Pour regagner du terrain, Gin sauta vers l'arrière mais il ressentit rapidement un reiatsu provenant juste en haut de celui-ci, et ce reiatsu était celui de Renji...La lame de Zabimaru fut elle aussi paru par la lame du zanpakutô de Gin qu'il tenait avec seulement une main. Mais la force de l'impact entre les deux lames causa une onde choc assez puissante pour soulever un nuage de poussière empêchant ainsi les deux adversaires de s'apercevoir. Et c'est en profitant de cet écran de fumé que Gin s'éclipsa en exécutant un saut arrière avec une grande agilité et puis il atterrit habilement sur ces deux pieds pour se retrouver cette fois-ci à deux où trois mètres environs du groupe. Même après cette courte offensive, Gin n'avait pas perdu son sourire habituel qui pouvait en agacer plus d'un. Mais le sourire du psychopathe sembla s’agrandir à l’arrivé d’une nouvelle personne, il s’agissait du capitaine de la dixième division, Hitsugaya Tôshiro en personne. Le petit capitaine devait sans doute avoir des comptes à régler avec Gin et celui-ci n’allait sûrement pas laisser l’opportunité de s’amuser un peu avec son ancien collègue. C’est en écoutant les paroles de Toshiro ainsi que de Renji que l’amusement de Gin prit de l’ampleur et celui-ci ne se gêna guère de le montrer, toujours avec son ton mi-sérieux mi-amusé que Gin s’adressa directement à ces deux adversaires…

-Que c’est mignon…Voir une mère protéger son enfant et ensuite son mari qui veut à tout prit protéger sa famille. Mais y aller à deux contres un c’est pas un peu injuste non ?

C’est en penchant légèrement sa tête vers la gauche que le bras droit d’Aizen observa d’un œil amusé ces deux adversaires se mettre en position d’attaque. Quant à Gin, il ne bougea pas d’un poil restant immobile comme si le temps c’était figé pendant un moment, mais seul le vent qui fouettait légèrement les cheveux du shinigami trahissait cette pensée. Alors que Renji et Tôshiro semblait trouver une stratégie efficace pour se confronter au second d’Aizen, Gin lui avait déjà élaborer sa stratégie depuis bien longtemps, celui-ci n’avait pas été le génie de la Soul Society pour rien ! Mais il devait tout d’abord penser qu’elle serait ça cible en premier, Entre Renji et Tôshiro le choix n’était pas très difficile à faire, le capitaine de la dixième division représentait la seule petite menace qui serait capable de donner un peu de fil à retorde à Gin tandis que Renji utilisait seulement la force brut lors de ces combats et que celui-ci s’énervait très facilement, un élément que le psychopathe pourrait s’amuser à utiliser contre l’ancien lieutenant de la sixième division. Tout d’un coup, l’atmosphère qui était si légère pour le groupe de shinigami devint soudainement très lourd comme si un poids lourd invisible les écrasaient d’en haut, il s’agissait de Gin qui avait totalement relâcher son Reiatsu pour ainsi tenter d’intimider ces adversaires. De plus, l’air devenait de plus en plus irrespirable comme si le Reiatsu de Gin absorbait tout l’oxygène environnant. Se puissant relâchement de Reiatsu aurait facilement pu mettre hors combat un quatrième siège et même tuer un shinigami de niveau normal…Se mettant à son tour en position d’attaque, tout le corps de Gin s’enveloppa d’une aura mauve, et cette aura cachait une envie de combattre et de tuer, il était clair que les deux capitaines ne sortent par indemne contre « le démon » en personne.

-Je crois qu’il est temps de reprendre notre combat que nous n’avons pu finir Tôshiro, malgré l’aide de ton copain je ne vous ferez aucun cadeau et je ne me gênerais guère pour me contenir…

Aussitôt que ces paroles arrivèrent aux oreilles des deux capitaines, Gin disparut dans un rapide shunpô pouvant en surprendre plus d’un. Le traître réapparut à seulement quelque mètre de Renji, se trouvant désormais dans les airs pointant le capitaine de la seizième division de son index gauche il prononça ces quelques mots.

-Bakudô 17…Hire !

Un filet de Reiatsu orange en forme de boule sortit de l’index de Gin pour foncer directement sur Renji, et à seulement quelque centimètre de sa cible la boule se déforma pour ne laisser qu’un filet orange emprisonner Renji à l’intérieur l’empêchant tout mouvement. Se trouvant toujours dans les airs, l’ancien capitaine continua sur cette séquence en pointa le bout de son zanpakutô en dirrection de Renji, qui se trouvait prisonnier du filet de Gin, la lame de son zanpakutô s’illumina d’un rouge écarlate et trois éclairs de la même couleur sortir de la pointe du zanpakutô de Gin pour foncer directement sur Renji.

-Hadô 4…Byakurai !!

Après avoir lancer cette attaque, Gin disparut une nouvelle fois dans un shunpô pour réapparaître derrière Tôshiro à seulement deux mètres de celui-ci. Levant son bras droit en direction du capitaine de la dixième division, le bras de Gin s’illumina d’un bleu/blanc puis il prononça une nouvelle incantation mais cette fois-ci avec un ton calme et serein…

-Hadô 63…Raikouhou….

Une grande éclair d’une lumière bleu/blanc, presque aveuglante, fonça à vive allure en direction de Tôshiro. On pouvait facilement sentir la puissance qu’avait mit Gin, dans cette attaque, dans son chemin l’éclair ravagea tout sur son passage, rien ne sembla lui résister. Comment le capitaine Hitsugaya allait t’il parer où esquiver cette attaque qui était presque à bout portant ? De plus, comment s’en était tiré Renji face à la première offensive de Gin ?
Revenir en haut Aller en bas
Tôshiro Hitsugaya
Modo/Capitaine de la 10 ème Division
Modo/Capitaine de la 10 ème Division
avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 02/03/2009
Age : 25
Localisation : Montréal

Feuille de personnage
Niveau:
35/50  (35/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: No Sympathy For The Devil !   Jeu 16 Avr - 3:19

(Pour l'ordre je pense que c'est Gin Tôshiro Renji)

Tôshiro qui avait donné ses ordres clairs et précis à sa femme et à son ex-fukutaishô pour ensuite se tourner vers Ichimaru la main serer sur le grade de Hyôrinmaru. Une fois en direction de l’ex capitaine de la 3ime division il mit discrètement une main en arrière pour préparer une technique Hadô numéro 63 du nom de Raikouhou. Habituellement il fallait faire une incantation pour cette technique mais Tôshiro décida de laissé tombé l’incantation pour n’utilisé que le ¾ de l’effet de cette technique. Tôshiro retourna la tête lorsque Gin prit la parole pour narguer le capitaine de la 10ime division mais Tôshiro ne fit mine de rien à propos de ce Commentaire. Après un petit moment Gin relâcha d’un coup son Reiatsu rendant l’air de plus en plus irrespirable mais Tôshiro ne ce laissa nullement impressionner par ceci. Il libera lui aussi une partie de son reiatsu. C’est alors que Tôshiro vit disparaître Gin sous ses yeux pour réapparaitre au dessus de Renji. Une fois au dessus de celui-ci il utilisa une technique Bakudô niveau 17 pour emprisonner Renji ensuite il utilisa une technique Hadô niveau 4 Byakurai cette technique eu pour effet de lancer 3 petit éclair en direction de Renji. C’est alors qu’il utilisa de nouveau un shunpô c’est à ce même moment que Tôshiro mit droit devant lui sa main qui était jusqu'à présent resté derrière. Gin réapparu alors derrière lui pour lancer lui aussi une technique Hadô Raikouhou. C’est alors avec une fine agilité que Tôshiro mit sa main derrière tout en visant la technique. Lorsque les deux Raikouhou rentra en collision il eu une très grande explosion, profitant de l’explosion pour se cacher du regarde de Gin, Tôshiro décida d’utiliser un shunpô rapide pour se retrouver à coté de Renji. C’est alors qu’il prit Hyôrinmaru dans les mains pour couper le filet qui retenait Renji prisonnier. Une fois Renji libérer de son filet il se tourna en direction d’Ichimaru et lui dit

"Ichimaru comme tu la si bien dit tantôt il est grand temps de finir ce combat que nous n’avons jamais fini. Je te ferrais payer ce que tu as fait il y a 300 ans de cela à Momo. Ne crois pas quand 300 ans je suis resté le même."

C’est alors que Tôshiro utilisa un rapide shunpô pour se retrouvé derrière Gin puis pointa droit devant Gin Hyôrinmaru c’est au même moment que son Zanpakutô devient d’une couleur blanche. C’est alors que Tôshiro dit a voix haute

"Bakudô numéro 40 Kongousho"

C’est alors qu’un éclair blanc sortie d’Hyôrinmaru pour foncer droit sur Gin pour former un cristal autour de lui. Tôshiro allait profiter de cette instant pour utiliser une technique Bakudô de plus haut niveau

"Masque de Sang et de Chair, Toute Création, Battement d'Ailes, Ô Vous qui Portez le Nom d'Hommes. Chariot de Tonnerre. Pont d'une Roue Tournante. La Lumière, Divisez la en Six.

Rikujou Kourou"


Tôshiro n’en avait pas encore fini avec tout c’est technique de Kido. Il lui en restait encore sous la main et il voulait les utiliser avant de libérer Hyôrinmaru en forme de Shikai. Il utilisa donc un Shunpô pour se retrouver face a Gin à peine a quelque mètre de lui

"Technique Hadô numéro 68 Oorashi"

C’est alors que Tôshiro fit deux sphère bleu avec ses deux mains et les lança-en direction de Gin. Comment Gin allait-il se sortir avec toute c’est technique Kido? Et maintenant qu’allait faire Renji pour attaquer?

_________________

__________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reborn-thedestiny.forums-actifs.net/
Renji Kuchiki
Admin/Capitaine de la 16ème Division
Admin/Capitaine de la 16ème Division
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 09/08/2008
Age : 26

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: No Sympathy For The Devil !   Dim 26 Avr - 2:29

[ Désolé du retard, beaucoup de boulot et pas trop d'inspi , bref je ferais mieux au prochain coup :
Je confirme l'ordre : Gin puis Toshirô puis Moi et ainsi de suite ]

Oui ce n’était pas « juste » mais il fallait revenir à la réalité : quand on affrontait ce malade, le second d’Aizen ni plus ni moins on pouvait abandonner les jolis principes d’équité entre combattant. C’était une question de vie ou de mort. Surtout quabd on voyait « qui » était l’ennemi.
Il y avait en Gin Ichimaru quelque chose de… d’inqualifiable mais qui avait des connotations péjoratives. Ne serait-ce que ce sourire ! Narquois, empoisonné, faux. Il y avait en cet homme quelque chose de malsain. D’abject qui ne pouvait inspirer que le dégoût. Et là était bien l’une des meilleures cartes de l’albinos ! Le moindre de ses gestes, le moindre de ses mots sonnait comme une moquerie . Il crachait son venin et cela un sourire parfaitement obscène aux lèvres, provocation envers Toshirô qui tiqua mais ne répondit rien.

Renji se permit de froncer les sourcils, mais le reste de son visage demeura fermé. Ces petits jeux n'étaient absolument pas à son goût, et surtout parce que Gin s'invitait toujours sur le terrain privé pour ses joutes inquisitrices. Pour changer, il le dévisagea haineusement. Le tatoué darda un regard aussi froid que possible vers le déserteur; ses lèvres se plissèrent, il avait tout l'air d'une bête fauve, d'un loup prêt à mordre furieusement au moindre impair. C’était ça, l’un des as de cet homme : la provocation. Le Capitaine Kuchiki en avait parfaitement conscience, si le traître lui avait adressé ne serait-ce qu’une réplique du genre, il se serait laissé emporté par la fureur.. S’il s’énervait il ne pourrait plus raisonner logiquement, il laisserait alors des ouvertures dans sa garde et serait incapable d’établir la moindre stratégie. Perdre son sang-froid contre un tel adversaire était du suicide et un handicap pour son binôme de combat. Il fallait absolument qu’il reste impassible s’ils voulaient espérer l’emporter.

L’albinos relâcha alors son reiatsu, rendant l’atmosphère encore plus tendue. Renji étira un rictus mêlé à de l’agacement, -ce malade pensait vraiment que « ça » suffirait à les intimider, franchement ils buvaient quoi avec le mégalo pour y croire ? - et puisa dans son reiatsu pour repousser cette pression comme une main serrée sur son échine. Cependant la réalisation claqua comme un fouet. Bon sang c’est quoi ça ? ! Le problème n’était pas la quantité de reiatsu du psychopathe délavée mais son « code ». Le reiatsu possédait une sorte de code. Il était différent et classé, selon l’individu dans l’une des, au tout début, quatre catégories qui devinrent actuellement six catégories: Shinigami, Humain, Quincy, Hollow et les hybrides Vizard et Arrancar. Juste ainsi on pouvait déterminer la nature d’un individu. Même si ces enflures avaient trahit la Soul Society ils émettaient toujours un reiatsu de Shinigami. Mais là… ça… ça n’appartenait à rien de connu !! Quels trucs sordides ils avaient pu faire pour corrompre leur reiatsu ?!

Bakudô 17 : Hire

Super tiens ! Ca commençait bien cette histoire…. L‘autre taré monochrome dégageait son énergie à une fréquence différente d’un reiatsu normal : ils allaient devoir en découdre avec un reiatsu à contre temps : De mieux en mieux !
Immobiliser l’adversaire était, l’un si ce n’était le premier mouvement nécessaire pour un combo. Evidement pour envoyer une attaque bien plus puissante qui sera reçue de plein fouet sans aucune possibilité de parade. C’était les fondements. Ichimaru allait devoir être un peu plus créatif si il comptait abattre deux capitaines avec une stratégie de base !
Oui, vraiment il n’y avait que lui pour être aussi arrogant alors qu’il était immobilisé… « Hire » ne durait pas très longtemps juste quelques minutes tout au plus mais dans un combat ça se jouait en secondes bien souvent ! C’était pour cela qu’une contre-invocation était à abandonnée : le temps d’incanter la formule risquait de lui manquer. Dans ce minuscule laps de temps il n’avait plus qu’une alternative, bien plus drastique celle là !

Essayer de se libérer d’un Bakudo par la force était particulièrement peu employé. Car en tentant de bouger par exemple un bras contre la volonté du kido le résultat était une fracture du membre. Tout simplement. C’était le tribut qu’il allait devoir payer. Car il ne faisait aucun doute que la seconde salve allait venir dans les secondes suivantes. Le capitaine approcha encore sa main gauche, conservant ainsi son meilleur bras, du filet. Une toute petite distance plus et son bras finirait par former un angle très peu naturel. Mais après tout comme la discipline 11ème division le disait « Peu importe qu’il soit fracturé ça pourra toujours te servir tant que le bras est pas tranché, et encore ! » C’était un tantinet extrémiste comme état d’esprit mais c’était de l’instinct . Un loup se serait déjà manger la patte.

Il fallait attendre, encore quelques secondes, quelques minuscules centimètres sans éviter la rupture immédiate. Il fallait anticiper et garder l’effet de surprise. Il était vital dans un affrontement avec un adversaire de ce niveau . Il suffisait juste d’une petite seconde d’inattention et ils pourraient lui décrocher la tête…
Ouais….ou du moins en théorie ! Et l’intérêt pour l’instant était de contrer le prochain kidô, car c’était une attaque à distance qui allait tomber, obligatoirement. En fixant Ichimaru aussi intensément, il parvenait à deviner l'instant où il reprendrait la parole: les commissures de ses lèvres étirées frémissaient un bref instant, son sourire clignota, puis sa voix honnie allait s'élever à nouveau.

Hadô 4 Byakurai.

Maintenant ! Le lien fut tranché mais pas de son propre chef. Il croisa le regard du prodige. Lui rendre la pareille ça sera pour plus tard ! C’était un sort de bas niveau, il suffisait d’un simple Shunpô pour l’éviter, comme ce n’était pas un sort multidirectionnel. Il l’esquiva d’un simple shunpô sauté avant de se diriger vers l’opposant. Son binôme préparait une longue mise ne place de kKdô : s’il attaquait à distance il allait devoir maintenir Gin à distance ! Renji était peut être incapable de produire des sorts de ce niveau mais, il avait toujours palier à cette faiblesse grâce à une impressionnante maîtrise du sabre. Mais une prédisposition au zanjutsû ne valait pas grand chose sans de la technique. Il allait bien lui prouver à cet illuminé qu’il ne fonçait pas dans le tas sans réfléchir comme il avait pu le faire par le passé. Le capitaine de la 16ème division se positionna à moins de deux mètres de l’albinos. Tant que Zabimaru était en katana simple, était le seul moment pour sorti cette bote, elle ne serait plus réalisable avec son shikai et sa forme.

La position qu’il adopta était des plus étrange, son zanpakutô, dans sa main droite, retourné et près de la hanche, prêt à rentrer dans son fourreau. Il remettait « sa lame au fourreau ! » C’était du Battojutsû, l’art de la coupe en escrime. Il utilisait une technique d’iaijutsu : dégainer le sabre et de trancher en un seul mouvement ! C’était une attaque particulièrement rapide, servant à la base à se débarrasser rapidement de l’adversaire. A une telle proximité et assailli par les Kidô il allait plier d’un côté ou de l’autre et finir par commettre une ouverture ! La voix de Toshirô retentit comme le tonnerre une autre fois, semblait-il pour le dernier Kidô de son enchaînement, c’était le timing parfait !

Renji se précipita dans un shunpô vers Ichimaru en « dégainant », visant sur le traître une coupe en diagonale de son épaule à son flanc ! Même sil l’autre arrivait on ne savait comment à parer les deux attaques, cela ne changeait rien à l’offensive ! Profitant de la vitesse il s’apprêta à verticalement frapper l’illuminé avec son poing libre, ce qui aurait le double mérite d’amocher ce sourire insupportable et de détendre. A une vitesse pareille l’impact avec sa tête causerait une paralysie nerveuse de quelques secondes qui laisseraient une faille béante dans sa garde ! Hé, qui pensait que les utilisateurs de « force brute » ne savaient pas employer l’anatomie pour frapper ? Une stratégie d’attaques sur deux fronts différents étaient peut être très efficaces mais était-ce seulement suffisant contre ce type ? Et pire… est-ce qu’au moins l’une d’elles allait aboutir ?



...





Ah, whats puzzling you
Is the nature of my game

_________________

¤ Standing to defend you ! ¤


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: No Sympathy For The Devil !   Mer 27 Mai - 21:23

Après la courte séquence offensive de Gin, tout se passa très rapidement, enfin pour un shinigami normal! Le Raikouhou de Gin fut contrer par un autre Raikouhou venant de Tôshiro qui ne tarda pas lui non plus à contre attaquer avec plusieurs techniques de type Bakudô. La première fut d'une puissance plutôt considérable mais étant un grand utilisateur de Kidô, Gin savait très bien comment contrer ces attaques, il n'était pas un génie pour rien après tout! Mettant sa main droit devant lui, Gin concentra une dose plutôt importante de reiatsu dans sa paume de main pour ensuite mettre sa main au sol tout en relâchant la quantité de reiatsu qui c'était retrouvé coincé dans sa main créant une forte explosion au même moment que le cristal lancé par Tôshiro. Reculant dans un rapide shunpô, Gin constata toujours avec son sourire ironique que son Bakuhatsu Yueki Na avait eu raison du Kougousho du capitaine de la dixième division. Mais la réplique de Tôshiro fut immédiat, après avoir prononcé l'incantation du Rikujou Kourou, Gin sentit tout ces muscles se contracter ne voulant plus répondre au cerveau, de plus, le Reiatsu de Gin semblait avoir été bloquer aussi. Voila que le bras droit d'Aizen se retrouvait totalement immobile vulnérable à toute prochaine attaque qui était à venir, mais il était trop facile de croire que Gin se retrouvait piègé pour de bon...Et celui qui pensait cela avait tord évidemment! Malgré la technique que Tôshiro avait lancé bloquait toute trace de reiatsu, le reiatsu du traître apparut sous une couleur violette et quelque seconde après une explosion se produisit. Il ne s'agissait pas de la d'une simple explosion, mais plutôt d'une explosion de reiatsu. Le shinigami avait réussi à forcer en quelque sorte la technique Bakudô en concentrant le plus de son reiatsu et ainsi la relâché pour créer une sorte d'explosion qui le libérerait de son emprise.

L'explosion produite par Gin souleva un nuage de sable et au même moment le Oorashi de Tôshiro fonça directement sur le bras droit d'Aizen. Gin sauta dans les airs sortant ainsi du nuage de sable, malgré cela on pouvait toujours apercevoir le sourire habituel que Gin gardait sur lui même si celui-ci subissait une série d'attaque. Alors que les deux sphères bleu approchèrent de Gin celui-ci positionna ces deux mains devant lui et prononça l'incantation suivante.

-Bakudô 81, Dankû!

Un mur apparut devant Gin et les deux sphères foncèrent directement sur ce mur explosant sur le coup. Malgré l'explosion le mur resta intact, un léger calme semblait revenir sauf que ce calme s'estompa aussitôt que Gin déposa le premier pied au sol. L'attaquant fut cette fois-ci Renji qui apparut dans un shunpô tout juste devant Gin, celui-ci dégaina sa lame tout en essayant de porter un coup en diagonal sur Gin. L'ancien capitaine de la troisième division agissa rapidement devant l'offensive en plaçant la lame de son zanpakutô en diagonal devant lui en faisant en sorte que la lame du zanpakutô de Renji glisse sur la lame de Gin et ainsi qu'il fendisse l'air. Mais le capitaine de la seizième division semblait avoir prévut un plan de secours, quoi qu'il ne s'agissait pas d'un des meilleurs plan mais pour Gin il s'agissait bien d'un de secour. Le coup de poing de Renji fut dévié vers la droite grâce à la main libre de Gin qui n'avait cas pousser légèrement le poing de Renji vers la droite pour lui faire rater sa cible. Pour éviter une nouvelle attaque, Gin fit un saut arrière pour reculer de quelque mètre de ces adversaires. Un nouveau calme pesa sur le groupe, après cette série d'attaque qui, avouons le, avait été très bien penser de la part des deux capitaines, aucune de ces attaques n'avait atteint la cible espérer qu'était Gin. C'était à ce moment la que les deux capitaines devrait peut être se rendre à compte à quel point que Gin avait gagné en puissance depuis ces trois cent ans, il était tout simplement devenu plus dangereux qu'avant. Et la puissance que Gin avait gagné, on pouvait facilement la ressentir, cette puissance était tout simplement terrifiante.

N'ayant pas perdu pendant un seul instant son sourire, Gin fixa les deux capitaines qui étaient séparés de quelque mètre. C'était plutôt amusant à les regarder, on pouvait facilement remarquer dans leur yeux que tout les deux voulaient tuer Gin tout simplement par vengeance. On pouvait facilement comparé Tôshiro et Renji à des petits chiots essayant de protèger leur possession face à un mâle supérieur. Effleurant la lame de son zanpakutô avec son doigt, Gin brisa le silence qui c'était installé avec ces paroles qui sont tout aussi venimeuse que du venin.

-Que c'est amusant à voir, deux hommes se battant par pur vengeance pour ainsi protéger leur bien aimé ou encore pire, leur famille. Décidemment les capitaines du Seireitei devienne de plus en plus pitoyable.

Ceux qui connaissait parfaitement Gin savait que, malgré sa grande puissance au combat, son arme la plus mortel pour ces adversaires était sans aucun doute ces paroles. Une personne fragile psychologiquement ne ferait pas long feu face à Gin, et entre Tôshiro et Renji, c'était probablement Renji qui flancherait le premier sous les paroles de Gin. Qu'il se l'avoue ou pas, Renji était en quelque sorte un espèce de barbare fort en force brute mais totalement faible côté patience. Quelque parole désobligeante envers lui et il flancherait en un rien de temps laissant plein d'ouverture dans sa défense. Le bras droit de Gin savait tout cela puisque dans son temps lorsqu'il était encore au service du Gotei 13, Gin avait longuement étudier les victimes d'Aizen, Momo, Kira et Renji. Et l'homme au tatouage ayant toujours été un peu plus rebelle que ces deux compagnons, Aizen avait décidé de le mettre à part mais cela n'avait pas empêché Gin de l'observer. Mais bon, tout cela n'était que du passé, et maintenant le destin avait voulut que Gin se confronte à Renji qui était désormais devenu capitaine et au nouveau génie de la Soul Society, Tôshiro. Lâchant un léger soupire de découragement, Gin fixa le Haori de Renji.

-La Soul Society semble donner le poste de capitaine un peu à n'importe qui. Je n'aurait jamais imaginé que le Gotei deviendrait aussi faible...Mais bon...

Plaçant un pied vers l'arrière tout en se penchant légèrement pointa le bout de sa lame vers les capitaines, Gin se mit à position offensive.

-Cela ne feras que de nous faciliter la tâche pour vous tuez!

Disparaissant dans un Shunpô, on n'eut même pas le temps de se poser la question d'ou est-ce qu'il allait attaquer, que Gin apparut tout juste en arrière de Renji la paume de la main de Gin sur le dos du capitaine de la seizième division.

-Un être faible comme toi ne mérite que de mourire...

La paume de Gin s'illumina d'un bleu, le sourire de Gin s'intensifia. Renji devait probablement deviné ce qui allait arrivé pour la suite, Gin se demanda comment on devait se sentir lorsque nous connaissons ce qu'il va nous arriver mais qu'il est trop tard pour intervenir? Enfin bref, c'est probablement un sentiment que Gin n'allait jamais connaître.

-Hadô 31, Shakka Hô...

L'explosion de la technique envelloppa Renji dans un nuage de flame et de fumé et au même moment, Gin recula dans un shunpô pour se diriger en direction de Tôshiro. Le shinigami apparut tout juste devant Tôshiro et lui porta trois coups rapide visant son épaule ainsi que son estomac et tout juste après avoir porté son troisième coup Gin disparut de nouveau dans un shunpô pour réapparaître derrière Tôshiro et lui porter un coup direct en tentant de le transpercer avec son Wakizashi. Disparaissant dans un nouveau shunpô pour se retrouver de une nouvelle fois à moins d'un mètre devant Tôshiro, Gin leva une main dans les airs et prononçant les paroles suivante.

-Hadô 59, Baranohana!

Au dessus de la main levé par Gin des petites pétale d'une couleur violette apparurent et lorsque Gin baissa la main les petites pétales foncèrent sur Tôshiro pour le lacérer de toute part. Ensuite dans un dernier shunpô, Gin contempla le résultat, comment les deux capitaines allaient ils s'en sortir? Ont ils succomber aux attaques de Gin? Où survécut?
Revenir en haut Aller en bas
Tôshiro Hitsugaya
Modo/Capitaine de la 10 ème Division
Modo/Capitaine de la 10 ème Division
avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 02/03/2009
Age : 25
Localisation : Montréal

Feuille de personnage
Niveau:
35/50  (35/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: No Sympathy For The Devil !   Jeu 28 Mai - 2:08

Comme l’avais pensé le capitaine de la 10ème division sa première technique de Bakudô lancé contre Gin fit facilement parer la technique Kido du nom de Bakuhatsu Yueki Na. Mais Tôshiro ne s’avait pas arrêté la il avait lancé une autre technique de Bakudô pour piger Ichimaru cette technique ci fut un succès total. Elle emprisonna Gin qui ne pouvait plus bouger ni utiliser son reiatsu. Enfin c’était ce que croyait Tôshiro, c’est alors qu’un reiatsu violet apparu autour de lui. Ichimaru essayait donc de forcer la technique avec son reiatsu. Il réussit finalement à se défaire de cette technique. Mais Tôshiro avait profité du nuage de fumée provoqué par l’explosion pour préparer une nouvelle technique de Kido. Cette technique était bel et bien l’Oorashi. C’est alors que les sphères bleu fonçait sur ce maudit renard qui avait un sourire interminable ont dirait. C’est alors que Gin lança une technique Bakudô de haut niveau. Cette technique était de niveau 81. Cette technique consistait à créé un mur pour se défendre. Ce qui provoqua une nouvelle fois une explosion. Tôshiro en profita pour penser à une nouvelle stratégie de combat. C’est alors que Renji brisa le calme qui avait entouré la place de combat. Renji se jetait littéralement dans la gueule du loup enfin plutôt du renard. Mais toutes ces attaques finirent par un échec total. Pendant que Renji s’amusais à foncer bêtement sur Ichimaru lui Tôshiro était entrain de pensé à une nouvelle technique de combat. C’est alors qu’il senti un regard le regarder et ce regard n’appartenait à nul autre que celui d’Ichimaru. Tôshiro le regarda posé sont regard sur ses yeux pour ensuite passé à ceux de Renji. C’est alors qu’un instant de silence se fit de nouveau entendre ce qui pouvait permettre à Renji de se calmer les nerfs. Comme Tôshiro s’en doutait le premier à briser le silence fut Ichimaru

-Que c'est amusant à voir, deux hommes se battant par pur vengeance pour ainsi protéger leur bien aimé ou encore pire, leur famille. Décidemment les capitaines du Seireitei devienne de plus en plus pitoyable.

"-Comme c’est amusant Ichimaru mais t’es parole ne sert à rien. Toi pour qui te bats-tu? Pour toi-même au pour Aizen. Toi qui n’a personne à qui aimer et que personne n’aime, toi que personnes n’aime. Tu es celui qui est le plus pitoyable entre nous 3."

Tôshiro connaissait bien ce coté d’Ichimaru. Son but était clair il voulait provoquer ses adversaire. Pour sa Tôshiro n’avait rien à craindre il n’allait pas tout bêtement foncer dans son pièges mais le plus à craindre ce cette attaque verbale était Renji. Il avait beau être rendu capitaine maintenant il n’en restait pas moins qu’il pouvait être idiot quand il le voulait. Tôshiro regarda d’un léger regard son coéquipier Renji pour voir s’il allait réagir. Avant même que Tôshiro ne puisse ouvrir la bouche pour avertir Renji le renard reprit la parole.

-Cela ne feras que de nous faciliter la tâche pour vous tuez!

Tôshiro savait qu’il voulait parler de Renji sans avoir posé un seul regard sur le traitre. Il voulait donc en finir avec Renji avant de s’attaquer au plus fort et intelligent du groupe qui n’était nul autre que Tôshiro en personne. Il devait le prendre comment comme un compliment de se faire considérer comme un être fort par ce traitre de première qualité ou bien une insulte de passé en deuxième. Enfin cette question n’était pas trop importante pour l’instant, car il devait savoir ou allait réapparaitre ce renard de malheur pour soit se préparer à la défensive. C’est alors qu’Ichimaru réapparu derrière Renji. Renji allait t’il le temps de réagir face à ce renard ou non? Tôshiro suivait du regard tout mouvement de ce maudit renard au sourire sans fin. En ce moment il ne préparait aucune attaque mais il vit sa bouche ouvrir il allait donc encore sortir une de ses phrase horrible

-Un être faible comme toi ne mérite que de mourir...

Un être faible venant de sa part étant quand même véridique et faux mais lui-même avait obtenu une puissance qui ne l’appartenait pas donc il n’avait pas vraiment à parler. C’est alors qu’il remarqua de sa main commença à s’illuminer d’une étrange lueur bleu. Il allait donc utiliser cette technique sur Renji de cette distance il n’avait aucune chance de s’en sortir, mais Tôshiro n’avait pas dit son dernier mot sur ses technique Bakudô. Alors que le traitre allait sortir les mots tant attendu Tôshiro murmura tout bas

"Bakudô 34, Junkintate"

Tôshiro eu tout juste le temps de placer se bouclier devant Renji que la technique fonça sur le bouclier. C’est pour une quatrième fois qu’une autre explosion se fit voir. Sans même voir si son adversaire avait succombé a sa technique qu’il utilisa de nouveau un shunpô pour venir face à Tôshiro. C’est alors qu’il lui porta trois coups rapides qui visaient son estomac et ses épaules. Tôshiro eu tout juste le temps de sortir Hyôrinmaru pour parer ses 3 coups. C’est alors que le renard disparu une nouvelle fois. Tôshiro usa de son intelligence pour savoir qu’il allait faire un coup traitre. Tôshiro avait vu juste celui-ci tenta de la transpercé avec son zanpakutô mais Tôshiro plaça derrière lui Hyôrinmaru pour faire dévier le zanpakutô de Gin. Avant même que Tôshiro ne puisse porter un coup avec son zanpakutô qu’Ichimaru disparu dans un shunpô pour aller à 1 mètre du Capitaine de la 10ème division.

-Hadô 59, Baranohana!

Des pétales oui des pétales commençaient à s’approcher de Tôshiro. Tôshiro ne devait pas se faire prendre par cette technique car il deviendrait vulnérable face à son adversaire et ce n’était certainement pas Renji qui allait le sauver. Tôshiro devait se mettre en mode Shikai s’il voulait une chance de s’en sortir.

"Sôten ni Sase Hyôrinmaru"

C’est alors qu’un dragon de glace alla glacer c’est pétale qui s’avançait vers lui. Tôshiro pointa sont Zanpakutô devant Ichimaru et lui dit

"Maintenant ce combat se passe entre toi et moi Ichimaru Gin. Renji si tu veux une chance de t’en sortir active ton shikai et vien me rejoindre."

Qu’allait fait Ichimaru face à cette confiance soudaine de Tôshiro? Renji lui allait t’il suivre le conseil de Tôshiro ou ne faire qu’a sa tête encore. Tôshiro avait aussi un plan dans sa tête mais il devait chargé encore plus de reiatsu dans sa main.

_________________

__________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reborn-thedestiny.forums-actifs.net/
Renji Kuchiki
Admin/Capitaine de la 16ème Division
Admin/Capitaine de la 16ème Division
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 09/08/2008
Age : 26

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Don't save the clown, Save the world.   Mer 12 Aoû - 1:13

Cris. Hurlements déchirants poussés par les bourrasques. Le sable se levait aussi, une véritable poussière blanche, vaguement grisâtre. Sinistre voir glauque , comme des petits tas d’os en poudre, petits paquets de cendre. Le Désert du Hueco Mundo était le décor idéal pour la pièce macabre du jour La Diabolique Tragédie. En scène, les Capitaines Hitsugaya et Kuchiki en face à face direct avec un cruel clown . Ichimaru à lui même semblait paré pour la Comédia del arte , avec ce visage digne d’un masque . Un sourire hypocrite, une peau trop pale presque cireuse … Et surtout, une parfaite petite tirade, bien répétée et aiguisée à la perfection. Un texte interprété de la sorte, entraînerait forcément des réactions des autres personnages et du public n’est-ce pas …

Plus le félon se pavanait sur la scène en produisant son petit numéro, plus la fureur du capitaine se faisait ressentir. Il s’efforçait de garder une expression neutre et impassible sur ses traits cependant sa position, une d’attaque les plus féroce et brutale, trahissait largement son ressentiment . Il avait pris appui sur sa jambe, le genoux légèrement fléchit. Son sabre dans sa meilleure main, en diagonale. De près il aurait été possible de voir la couleur quitter les mains, les doigts enserraient aussi fermement que cela formait des minuscules arcs de cercles rouges dans la paume, les phalanges qui palissaient sous la pression appliquée . Nulle doute que sa main prendrait le motif du katana sous la compression .

Les mains crispées sur l’arme qui le retenait prisonnier de la pulsion . Il s'agrippait, tentait presque désespérément de tenir tête à cette puissance vengeresse. La colère s’était mué en quelque chose de bien plus puissante. Il serra les dents en sentant cette vague familière de rage lécher les berges de son âme. Rage, hargne… Ichimaru avait ce pouvoir : il produisait cet effet sur son auditoire. La capacité de pousser dans les derniers retranchements. Ici, sur Renji cela avait pris la forme d’une hargne féroce, un tout petit plus , un simple relâchement d’une petite seconde et il se serait précipité à la gorge du traître. Le bon sens… non, la raison et l’instinct de survie disputait les sentiments et les pulsions de morts. Pour éteindre certains grands feux, un autre feu était allumé. Si il jouait à son jeu , le traître n’aurait pas alors la main sur la partie.

Tu ne peux pas te mordre la langue et t’étouffer avec ? Ca nous fera des vacances !

Siffla t’il avec cynisme. Tout en ponctuant le Renard d’un regard aussi chaleureux qu’un hiver sibérien . Il dévisageait le psychopathe monochrome avec insolence, les répliques cinglantes comme celle-ci était chose commune et elles repoussaient , du moins en partie, les idées grotesques d’attaques frontales non-préparées. Ce genre de réactions instinctives étaient stupides dans un combat d’une telle envergure et pouvaient facilement coûtaient la vie aux deux Capitaines. Il était temps que l’homme aux tatouages prenne sur lui avec des cours de stoïcisme .
La deuxième tirade d’une psychopathe fut mieux encaissée, Renji eut un rictus en coin et répondit au tac au tac.


Par le passé c’est vrai qu’on a vraiment donné le poste à n’importe qui. Comme par exemple … Oh, je sais pas… au hasard … Un mégalomane avec un complexe de Dieu et un sociopathe le tout doublé de traîtrise comme Capitaines. ~


Après ce charmant échange de politesse, l’affrontement reprit de plus belle . Le Joker disparut en un shunpo et réapparut aussitôt dans le dos du Capitaine. Sans doute l’ennemi public numéro 1 pensait son approche absolument parfaite et imprédictible. Rien qu’en connaissant vaguement l’albinos il était évident qu’il était bien plus porté dans les attaques rapides , efficaces voire sournoise. Et quoi de plus utile qu’une attaque dans le dos . Hélas quelqu’un avait déjà usée cette stratégie de nombreuses fois. Et cet homme n’était autre que Byakuya Kuchiki et son Senka ! Ayant été le Vice-Capitaine de ce dernier durant de longues années et pour avoir croisé le fer avec lui, Renji avait eut de nombreuses occasions de se perfectionner à la parade d’une telle technique. « Un shunpo spécial en rotation qui permet de se retrouver dans le dos de l’adversaire et de le frapper ainsi mortellement. » Tels avaient étés ses mots exacts pour le décrire. [1]

Avec une telle connaissance de cette pratique il était aisé, avec les réflexes du à ce conditionnement, d’organiser sa position de défense. Mais cela serait , stupidement, sous-estimer la puissance de l’adversaire, après tout ce traître aussi répugnant soit-il aux yeux des deux hommes n’était autre que le bras droit de l’autre fou . Une parade simple ne suffirait pas avec un tel impact . Un bouclier se forma et recevant le choc du Kido, se fissura avant de s’émietter. Ce Kido mal utilisé aurait eut des conséquences bien plus graves… Il avait néanmois absorbé la plus part de l’impact et quand la poussière disparut, une voix moqueuse s’éleva de nouveau.


Bien joué ! …. Si ton but était de m’écorcher la main !

Un Capitaine, très vivant qui secoua sa main gauche d’un air désinvolte. Un peu de sang perla et échoua sur le sable d’une couleur de cendre. La plaie était superficielle, la brûlure due au sort pas assez profonde pour poser un problème au maniement du sabre. Heureusement . Car si Renji était connu pour être un bien mauvais nécromancien, ses capacités pures et dures aux Zanjutsu étaient particulièrement réputées parmi le Gotei 16 .


Il arborait toujours son rictus parfaitement insolent qui ne se brisait que par ses marmonnements incompréhensible par la distance entre les convives de ce charmant spectacle. Il s’approcha à une distance, de telle sorte de se situer à moins de cinq mètres du psychopathe.

"Ô vous Seigneur, Masque de Sang et de Chair… Toute Création, Battement d'Ailes…
Ô vous qui portez le Nom d'Hommes…


Contrairement à la croyance de certains Renji Kuchiki était loin d’être un idiot avec l’incapacité d’être un stratège. Il n’était pas non plus fou au point de croire qu’il était de taille dans ce combat, seul. Bien sûr. Car cet affrontement n’était en réalité que la prolongation d’un duel amorcé il y avait de cela plus de trois sicles. Un combat à mort entre deux prodiges : Deux enfants surdoués, les génies de leur génération. Ichimaru Gin et Hitsugaya Toshirô. Lui n’était pas destiné à ce duel, il n’était pas prévu .

Enfer et Pandemonium, Barrière d'Eau Envahissante…

Marchez vers le Sud…"


Renji si tu veux une chance de t’en sortir active ton shikai et viens me rejoindre."

Cependant il était là et il comptait faire la différence. L’illusion de pouvoir s’opposer sur le plan tactique semblait chimérique. En effet, lui même avait parfaitement compris et accepté l’entièreté de son rôle dans ce combat. Cette bataille était une partie d’échecs, peu importait qui dirigeait les pièces blanches et noires, entre ces deux phénomènes. Lui, Renji , n’était autre que l’épée et le bouclier du stratège . Le meilleur pion, la pièce maîtresse à abattre si on voulait imposer le mat au joueur adversaire.

Désolé mais celui que tu affrontais à la 5ème division n’est plus d’actualité !

L'échec et mat, l’un des rois était attaqué et où il n'y avait plus de parade possible à cette menace, c'était un échec pour lequel il n'y avait pas d'échappatoire. Le roi n’étant jamais capturé, et la partie s'arrêtant dès que le roi est échec et mat… Ironique comme un duel pouvait ressembler à un jeu n’est-ce pas ?
Pile tu gagnes. Face tu meurs .


Hadô San Jû Ichi . Shakka hô !

La main droite enserrant le sabre, au creux de la paume gauche blessée se formait une sphère lumineuse , brillant intensément . Le reiatsu se dégageait violemment de cette minuscule forme, de plus en plus fort tandis que celle-ci grossissait, se nourrissant de toute cette énergie offerte. Mais contre toute attente, la main s’abaissa et s’orienta légèrement vers le sol deux mètres plus loin . La sphère heurta le sol à grande vitesse.

Une explosion immense fut le résultat de l’impact du sort. Un cratère dans le sable se forma aussi tôt, il serait bientôt recouvert à nouveau par le sable . L’impact gargantuesque leva un interminable écran de fumé, presque un geyser de sable sur cet endroit dévasté, un brouillard sur ce terrain de combat. Cette brève tempête de sable était l’occasion rêvée ! Une diversion ne marchait qu’une seule fois grâce à l’effet de surprise. Renji devait profiter de cette occasion pour permettre à son binôme de contre-attaquer !

Durant la confusion que ce changement climatique venait de crée, le Capitaine en profita pour appliquer l’ordre de son pair. Sortie de nulle part, de l’écran de fumée une lame avança, comme seule . Une faculté de ceux ayant atteint le bankai était le contrôle sur leur Zanpakuto ce qui leur permettait de relâcher le Shikai sans phrase d’appel [2]
Zabimaru était une épée-serpent, une lame extensible ayant la propriété de pouvoir être utilisé comme une épée ou comme un fouet .

Ainsi la lame se prolongea encore tandis que le Shinagmi sortait également de la poussière. Ichimaru était un psychopathe monochrome mais il ne fallait pas l’entérer trop vite, il était évident qu’il avait développé des réflexes de survies capable d’assurer sa survie, ou du moins imiter les dégâts dans toutes sortes de situations imprévues comme celle-ci . C’était sans surprise que Zabimaru ne décocha, alors, pas un coup mais s’enroula tout autour de Shinso . Le leader du clan Kuchiki et l’ancien Vice-Capitaine de la 5ème division se retrouvaient liés à moins de quelques mètres l’un de l’autre, liés par l’immobilité de leur lames. C’était une stratégie très risquée. En effet, si il était proche de l’ennemi et le « tenait », la réciproque était aussi vraie . Néanmoins, Renji continua d’afficher cet insolent rictus.

T’étais trop rapide pour que j’espère te toucher avec ce kidô, tu files comme une vraie anguille. Mais au final j’ai réussi à t’attraper !

Comment pouvait-il continuer à être aussi provocateur dans une telle situation ? Renji maintenait une prise de fer sur son zanpakuto pour conserver la position, légèrement inclinée, vers le ciel. Car après tout il n’était pas le seul à posséder un Shikai capable de parcourir des longueurs interminables en s’allongeant. Le moindre relâchement et le Capitaine avait de très grande chance d’être transpercé par Shinso . Si l’angle venait à changer… Le Rictus du Capitaine de la 16ème s’élargit légèrement et abordait alors un aspect presque lupin .

Je vais te dire un secret : j’arrive toujours par à stabiliser mon Kidô.

Une déclaration de ce genre devait plutôt inquiétait que réjouir . Cependant le visage de Renji n’avait subit aucun changement dans ses traits . Il repensa un instant à ses cours de nécromancies en compagnie de Momo, toujours la meilleure dans cette matière et Kira, tout aussi doué. Lui n’arrivait jamais à rendre ses sorts stables, le reiatsu finissait par être troublé par ses fluctuations et le tout venait à exploser effroyablement . A cette proximité du génial fou furieux, il était une cible facile.

Et le but de cette manœuvre était de permettre à Hitsugaya de gagner du temps pour lancer une offensive. L’homme aux tatouages savait pertinemment que cette situation ne pouvait durer. Avait-il le temps d’incanter la formule ? Probablement non .
Un autre Kidô . Au dessus du trentième et sans incantations c’était de la folie. Un sort mal effectué, comme vu précédemment pouvait être particulièrement risquée. Le bakudo San Jû Yon : Junkintate. En cas d’attaque d’Ichimaru le bouclier viendrait à exploser, causant aux deux adversaires de lourds dégâts . Le prix était très élevé mais c’était le prix à payer. Contre un monstre pareil ils auraient bien du mal à s’en sortir avec des blessures superficielles.

Ce tribut, cependant, serait-il suffisant ? Le traître pouvait-il se dégager sans entraves, et ceux avant l’attaque du Capitaine de la 10ème Division ? Quel As cachait-il dans ses manches ? Un échec et Mat était-il possible ou une « nulle » était la seule solution ?











Spoiler:
 

_________________

¤ Standing to defend you ! ¤


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: No Sympathy For The Devil !   Mer 25 Nov - 0:24

Le combat commença à prendre de plus en plus d'intensité, le niveau de reiatsu était tellement élevé qu'aucun hollow ou shinigami inférieur aurait pu avoir la force de rester debout face à une telle pression spirituelle, et cette même pression continuait d'augmenter et ne semblait connaître aucune limite. Un combat entre deux capitaines contre un ancien capitaine, une situation de deux contres un, un combat que chaque élève de l'académie rêverait d'y assister mais malheureusement la réalité était beaucoup plus dur que la fiction. Il s'agit de la d'un combat à mort opposant deux anciens génies de la Soul Society et l'héritier du clan des Kuchiki, regarder ce combat équivalerait à regarder sa propre mort en plein visage! Le sourire de Gin augmenta, le capitaine de la dixième division c'était enfin décider à activer son shikai pour neutraliser la technique de kidô. Une fois de plus, le reiatsu augmenta d'une barre. Même si les deux capitaines semblait donner tout ce qu'ils avaient afin de contrer les offensives de Gin, le bras droit d'Aizen n'était nullement sérieux dans ce combat pour le moment. De toute façon, ces deux capitaines méritait-il réellement de voir utiliser Gin sa puissance maximal? Il faudrait être un fou pour penser pouvoir vaincre l'ancien génie de la Soul Society, la même personne qui est sortit de l'académie après seulement un an et qui est immédiatement monter au niveau de troisième siège à ces débuts!

Alors que l'attention du traître était axé sur Tôshiro, celui-ci ne remarqua pas les actions de Renji, il ne s'en rendit seulement compte que lorsque le capitaine de la dixième division avisa Renji d'activer son shikai pour avoir ainsi une certaine chance de s'en sortir. Se fut à ce moment que Gin remarqua la paume de Renji s'illuminé et finir son incantation d'une technique kidô que l'ex capitaine connaissait très bien. Lorsque le Kuchiki lança son Shakka Hô, Gin resta planté sur place fixant la petite boule de flamme bleu qui fonça à vive allure vers le shinigami. Le bras droit d'Aizen ne ressentait aucune crainte face à cette boule fonça sur lui, il était amusant de savoir si elle allait atteindre sa cible où non, si elle atteignait Gin et bien que voulez vous! Il n'aura cas se relever comme tout bon combattant!

Mais malgré cela, la boule de feu entra en contact avec le sable à quelque mètre de Gin. L'explosion souffla un nuage de sable et de poussière s'entremêlant ensemble voilant ainsi la vue du shinigami. Un simple son sortit de la bouche du traître, un simple mot qui semblait être à l'origine d'un déclic qui c'était produit dans la mystérieuse tête de notre très cher Gin.


-Oh?

C'est à ce moment que l'ancien génie de la Soul Society venait de comprendre la stratégie de son adversaire. Comme il venait tout juste de le constater, le sort de kidô n'était qu'une sorte de distraction pour seulement laisser le temps au capitaine de la seizième division de lancer l'assaut final. La question était bien entendu, qu'est-ce que Renji allait bien pouvoir sortir comme tour dans son sac? Le seul truc était d'attendre et de voir! Contrairement à plusieurs shinigami où même arrancar, pendant plus de trois cent ans, Gin c'était forgé la mauvaise réputation de se prendre l'attaque de ces adversaires de plein fouet pour laisser croire à son adversaire que sa tactique avait fonctionné avant que Gin ne lui fasse perdre tout espoir en lui portant le coup de grâce.

Finalement, le capitaine de la seizième division dévoila sa stratégie à Gin lorsque le bras droit d'Aizen vit la lame de Zabimaru s'enrouler autour de son zanpakutô retenant ainsi le traître de pouvoir s'échapper une nouvelle fois. Pour une des rares fois, Gin arqua d'un sourcil devant la situation auquel il faisait face, l'offensive de Renji avait été bien orchestré mais tout cela serait-il suffisant pour contenir le carte maître d'Aizen? Le fait que le capitaine de la seizième division est formé une barrière de kidô plutôt instable devant lui posait en effet un autre problème à Gin, une simple technique de Hadô suffirait pour tout faire sauter autour des deux shinigami. Mais est-ce que Renji allait vraiment se laisser éliminer pour seulement mettre hors d'état de nuir Gin? Où n'était-ce qu'une simple menace parmis d'autre voulant seulement intimider l'ancien capitaine de la troisième division...


-Je retire ce que j'ai dit, vous n'êtes pas aussi faible que je l'aurais cru, peut être méritez vous le titre de capitaine? Mais vous ne restez que des idiots.

Le regard de Gin s'arrêta sur Renji, malgré la grande témérité de l'héritier du clan des Kuchiki, ce capitaine avait encore beaucoup de chemin à parcourir avant de pouvoir penser rivaliser contre Gin! D'un ton d'amusement, le bras droit d'Aizen s'adressa directement à Renji.

-Tu ne maîtrise pas encore ton Kidô, et alors? Sa ne rends que la situation encore plus amusante non?

Élargissant son sourire, il pointa le bout de sa lame en direction du Kuchiki. Renji pouvait bien retenir le zanpakutô de Gin mais malheureusement pour celui-ci, le pouvoir de Shinsô était très bien connut par tous. Le capitaine de la seizième division ne pourrait éviter cette attaque à la condition de relâcher son emprise sur le zanpakutô de Gin et de battre en retraite...

-Ikorose, Shinsô!

La lame de Shinsô s'allongea à une vitesse ahurissante fonçant directement vers le capitaine, le faible bouclier de Renji n'allait certainement pas pouvoir contenir le pouvoir du shikai de Gin. Était-ce le échec et mat? Le capitaine de la dixième division n'avait certes pas le temps d'intervenir pour stopper la lame qui n'arrêteras pas sa course tant et aussi longtemps que notre très cher Gin le souhaite. La barrière de kidô allait certes exploser, mais ce n'est pas ce qui allait achever ce traître...Tout reposait sur les épaules de Renji désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Tôshiro Hitsugaya
Modo/Capitaine de la 10 ème Division
Modo/Capitaine de la 10 ème Division
avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 02/03/2009
Age : 25
Localisation : Montréal

Feuille de personnage
Niveau:
35/50  (35/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: No Sympathy For The Devil !   Dim 6 Déc - 3:56

Le desert du Hueco Mundo volait de tout les coté autour des 2 capitaines présent sur les lieux et de l’ex génie de la Soul Society Ichimaru Gin. Le champ de bataille était de plus en plus intense, les deux capitaines de la Soul Society attaquais avec rigueur et courage leurs ennemis. Cet albinos au sourire sans fin, c’était grandement améliorer au combat depuis leur dernière rencontre. Mais, il n’était pas le seul à avoir changé pour le mieux, Hitsugaya Tôshiro avait maintenant un atout majeur de son coté qu’il pouvait utiliser contre le traitre n’importe quand durant le combat. Même s’Il était rendu en mode Shikai avec Hyôrinmaru, il n’avait pas pour l’instant passé à l’offensive, il préférait évaluer toute situation et scénario possible pour gagner ce combat. Il devait trouver un avantage à son Zanpakutô dans ce desert de sable.

Pendant qu’il réfléchissait à une possibilité de blesser Ichimaru sans se blesser lui-même, son partenaire Kuchiki Renji fonçait comme à son habitude tête baisser après avoir lancer quelque insulte à ce traitre. Ces lors d’un des Shakka hô du Capitaine de la 16ème division toucha le sol pour faire lever de nouveau le sable du desert qu’un éclair de génie transperça le cerveau du génie de la Soul Society. Renji en lançant et passant à l’offensive contre Ichimaru, voulait être l’épée et le bouclier de Tôshiro. Il permettait à Tôshiro de réfléchir et d’attaquer au péril de sa propre vie, au péril de mourir sur le champ de bataille et de ne plus revoir sa femme. Tôshiro lui-même avait risqué sa vie pour permettre à sa femme de fuir et de retrouver leur fils Kureno qui semblait être perdu dans le Hueco Mundo. Au péril de sa vie, il allait battre ce traite une fois pour de bon, comme il avait mis hors service un des pions d’Aizen Sosuke du nom de Hatwness Stark. Alors que Tôshiro jeta une fois de plus un regard aux deux combattants, il fut surpris de voir que Renji avait encerclé avec son Zanpakutô Zabimaru, la lame de Shinzô. C’était de la pure folie, car la capacité du Zanpakutô d’Ichimaru était d’être extensible autant qu’il le voulait. Tôshiro le savait fort bien pour l’avoir déjà affronter en combat lors de l’attaque d’Ichigo et compagnie sur la Soul Society pour délivrer Kuchiki Rukia.

Le sourire interminable du bras droit d’Aizen ce fit encore plus grand, devant l’assaut de Renji. Devant eux une barrière instable de Kido avait été dressée, mais cela n’allait pas empêcher l’ex capitaine de la San Ban Tai de passé de nouveau à l’offensive. Comme Tôshiro l’avait pensé, le bras droit d’Aizen passa à l’offensive en utilisant la lame sans fin. Le Capitaine de la Jû Ban Tai savait pertinemment en calculent sa propre vitesse et celle du Shikai d’Ichimaru, qu’il ne pourrait pas se rendre à temps pour bloquer la lame de Shinzô.

Hadô no San Jû Ichi Shakka Hô

Lançant une boule rouge de son index et de son majeur, il l’envoya directement sur le bouclier de kido qu’avait mit Renji devant lui. Lorsque le Shakka Hô arriva finalement sur le bouclier de Renji, le bouclier éclata en miette ne laissant paraitre qu’un nuage de fumée. Profitant du nuage de fumé, Tôshiro se lança dans l’action. Il allait attaquer Ichimaru pendant qu’il semblait être occupé avec Renji.

En utilisant son Shunpô, il arriva droit dans les airs face à Ichimaru. Il lança donc un Dragon de Glace en direction du traite de la Soul Society, puis un autre. En tout il avait 3 dragons de glace qui fonçait droit devant Ichimaru Gin. Ce traite ne se souciant nullement de l’attaque qui venait sur lui, fit dévier Shinzô de sa trajectoire pour qu’elle touche Tôshiro. La lame de ce Zanpakutô toucha Tôshiro en plein sur les côtes. Tôshiro ne voulant se reprendre une autre attaque, utilisa son Shunpô pour aller loin du traite.

Cette blessure faisait perdre au fur et a mesure beaucoup de sang à Tôshiro. Il n’avait plus de temps, il devait soit battre ce traite le plus vite possible, avant que les deux capitaines soit au bout de leur sang ou battre en retraite. Tôshiro dans le plus grand des secrets, envoya son clone de glace se battre au coté de Renji a sa place. Pendant que Renji et son clone se battait contre Ichimaru, lui il devait ouvrir un portail menant vers la Soul Society.

De son habit de Shinigami, il fit sortir une invention que Kisuke Urahara lui avait donnée avant son départ vers le Hueco Mundo. Kisuke lui avait dit que cette invention lui permettrait d’ouvrir un Garganta. Mais le problème était comment y arrivé. Ce fut après avoir tourne l’invention plusieurs fois, que Tôshiro remarqua une petite ficelle qu’il pouvait tirer. Cette ficelle… était leur seul espoir de sortir vivant du Hueco Mundo et de ne pas finir en mille morceaux. Sans plus attendre, il tira sur la ficelle. Cette action de la part de Tôshiro, avait fait déclencher le mécanisme de cette invention. L’invention du Sotaishô, devint plus grosse qu’elle ne l’était auparavant et elle agissait d’elle-même. Maintenant que le Garganta était ouvert et fin prêt à être utiliser, Tôshiro allait permettre à Renji de fuir le combat.

- Bankai Daiguren Hyôrinmaru

Le Bankai du Taishô de la Jû Ban Tai, était l’un des plus puissant Bankai de la Soul Society. Et c’était avec cette technique qu’il allait prouver la force de son Bankai. Serrant le manche de son Zanpakutô, Tôshiro allait utiliser une technique de Bankai qu’aucune personne vivante dans la Soul Society n’avait vu. Le ciel du Hueco Mundo s’assombrissait à vu d’œil, les nuages qui étaient blanc laissaient leur place aux nuages noirs.

Tensou Juurin

Des flocons de neige tombaient du ciel à présent. Mais contrairement aux autres flocons, ceux-ci était contrôler et ne tombait que sur une personne en particulier…. Cette personne n’était nul autre qu’Ichimaru Gin.

-Renji revient ici maintenant.

Une fois Renji a ses cotés, Tôshiro regarda droit dans les yeux Ichimaru et lâcha sèchement,

-Adieu Ichimaru

Pourquoi adieu? Ce traite allait le découvrir lorsque les 1000 fleurs de glace auront éclaté.

- Hyakkasou Hyouten

Tôshiro rangea son Zanpakutô à sa place habituel qui était derrière son dos, et prit Renji qui était gravement blesser sur ses épaules et entra avec lui dans le Garganta.

_________________

__________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reborn-thedestiny.forums-actifs.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: No Sympathy For The Devil !   

Revenir en haut Aller en bas
 
No Sympathy For The Devil !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lady Gaga
» Kent ANDERSON (Etats-Unis)
» ? sympathy for the devil | LYSANDER
» Stray Little Devil
» Devil's food Cake

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hueco Mundo [RP] :: Désert Blanc-
Sauter vers: