AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas d'aller lire le Contexte. Des joueurs d'Arrancars sont activement recherchés. Merci de votre inscription et bon jeu. - Le Staff.

Partagez | 
 

 La grande visite officielle annuelle de l'école Yamamoto par les représentants du Gotei 16 (PV Membres de la Soul Society)

Aller en bas 
AuteurMessage
Yukio Kanda
Etudiant à l'Académie Spirituelle
Etudiant à l'Académie Spirituelle
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 20/12/2008
Age : 28

Feuille de personnage
Niveau:
8/100  (8/100)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: La grande visite officielle annuelle de l'école Yamamoto par les représentants du Gotei 16 (PV Membres de la Soul Society)   Sam 3 Jan - 4:16

Comme tout les matins depuis plus d'un mois maintenant, il empruntait cette même rue toujours presque vide, le mur gigantesque qui cerclait l'école faisait bien la moitié de la taille du mur du Seireitei, tous deux, pourtant l'un en bois d'un brun clair et solide avec une armature de fer et l'autre en un seul et unique bloc de pierre lisse comme le verre couronné tout du long par un petit toit fait de tuiles en terre cuite de couleur orangée qui tendrait vers le rouge, tous deux donc avaient avaient pourtant en commun cette froide puissance, cette signature spirituelle qui avait pousser les habitants du Rukongai à n'entreprendre aucune construction sur un espace d'une dizaine de mètres autour de ces murs qui clamaient leur puissance et leur robustesse.
Les habitations n'étaient cependant pas les plus médiocres du Rukongai et loin de là, il ne s'agissait pas non de demeures nobles mais de tailles respectueuses à l'allure et à l'état soigné, les bâtisses ô combien classique pour la période d'Edo au Japon étaient ici le luxe, c'était normal, un miséreux n'aurait pas eu l'audace de s'installer en face du bastion de recrutement de l'ennemi numéro des Rukongais, vous l'aurez compris le numéro un reste les Hollows bien que certaines mauvaises bouches vont même à dire que la différence entre un shinigami et un Hollow, c'est que le shinigami n'as pas besoin de tuer les âmes pour survivre.

Cette rue offrait toujours à Yukio, le calme qu'il souhaitait pour pouvoir se recueillir avant les journées toujours plus palpitantes, dures certes, mais palpitantes.
Ce calme était vite rompu une fois le grand porche passé, la vie avait envahit toute l'école, rien à voir avec le premier jour, où chaque passage de chaque classe devant les juges d'examens, ainsi que chaque événement si quelconque soit il avait été réglé comme du papier à musique. Là de l'heure de debut à l'heure de fin des cours, l'on pouvait toujours compter une bonne cinquantaine d'étudiants en train de discuter dans l'immense cour centrale, pavée de dalles immenses et d'un teint entre le beige et le gris anthracite, chacune devait mesurer dans les vingt-cinq mètres carrés et peser près de deux tonnes. Mais devant un bâtiment si majestueux que l'école Yamamoto Genryusai les dalles ne valaient pas plus que des biscottes.
S'il avait eu l'occasion de découvrir une chose pendant ce premier mois de cours, c'était son niveau plus que moyen au Kendô, dès le premier cours pratique il n'avait réussi à s'en tirer sain et sauf que par l'avantage de sa taille et de la grande surface que pouvait couvrir ses bras, d'autant plus longs qu'ils étaient équipés de sabres, en bois.
Le plus doué de la classe lui avait même mis une déculotté monumentale, en le déstabilisant d'un coup plus puissant que réellement dangereux au niveau des reins, il enchaîna avec un fauchage d'une précision folle, le sabre pourtant de bois vint frapper avec un puissance digne de l'acier, le nerf à fleur de peau de la cheville gauche de Yukio. Il se retrouva par terre une douleur très désagréable et lancinante se répandant dans toute sa jambe, deux coups.
Cependant comme lui avait expliquer par la suite les professeurs, son reiatsu à fleur de peau lui valait de très bonnes prédispositions au Kidou, il n'était pas loin du niveau des trois meilleurs élèves, il était fier et heureux, mais en y réfléchissant plus longuement il s'était rendu compte que la première fois qu'il avait vu, le jour de son examen d'entrée, les étudiants s'exercer au trente et unième art de la destruction, le hadou no san-jyu-ichi, 'sokatsui', il l'avait senti la vague de pouvoir qui avait déferler en lui, par une porte qui venait à peine de s'entrouvrir.
Même les professeurs furent surpris lors de son premiers exercice pratique de Kidou sur cibles, pendant les cours théoriques ont leur mentionnés certains des arts de la destruction mais on leur avait surtout décris le san-jyu-ichi, celui que tous les étudiants commencent par utiliser, ce n'est pas que ce soit le plus faible, c'est que son utilisation ne nécessite pas énormément de précision, l'on forme une grosse boule d'énergie devant ses mains et l'on l'éjecte, c'est plutôt 'grossier' comme technique.
Or ce cours ce composait de deux essais par personne, par salve de dix étudiants placés devant des cibles éloignés de 20 mètres, chacun réussissant plus ou moins son tir, à son premier essai Yukio avait fait aussi bien que le trio de tête de classe, c'est au deuxième essai qu'il bluffa toute la classe, professeur compris.
Il s'avança pour la deuxième salve, et ce dis qu'après tout pourquoi ne pas essayer, alors que tous les autres élèves étaient en train d'énoncer leur incantation, il ne fit que le doigt en direction de la cible et dit

"Hadou no yon, Byakurai"

Il ne pouvait en dire plus, on ne lui avait jamais enseigner l'incantation du quatrième art de la destruction, il avait juste été cité dans un cours.
Un éclair bleu jaillit de son doigt et vint ouvrir un trou de trois centimètres de diamètre au centre de la cible. Il avait senti l'effluve grisante en prononçant ses quatre mots, mais il avait réussi à en diriger une partie dans son doigt plutôt que de se laisser submerger par elle.

Personne d'autre que lui n'avait tiré, les autres s'étaient tous arrêtés dans leur incantations pour le regarder, tous figés les yeux écarquillés, il y avait dans leur classe un type capable d'utiliser le Byakurai sans même en connaître la formule, pour la première fois de sa vie et ce à la perfection.
D'ailleurs si le trou crée par le sort ne dégageait pas un fumée noire, Yukio n'y aurait pas cru lui même.
Le professeur vint à sa rencontre le congratulant pour son exploit, en lui rappelant gentiment que la prochaine fois il faudrait qu'il attende le cours approprié pour ce servir du Byakurai.
Cet prestation lui valut la renommé de 'Yukio, celui qui utilise le Kidou sans incantation'.

Il était également très intéressé dans toutes les autres matières, en étude des humains il était très apprécié de toute la classe car il avait une façon de tourner ces questions que le professeur n'arrivait à lui répondre qu'après une vingtaine de minutes d'élucubration complexes et parfois dénuées de sens.
C'est vrai que parfois il lui suffisait poser quelques questions bien tournés pour faire décaler un examen d'une semaine et permettre au retardataires et au flemmards un peu de réviser ou apprendre leur cours.

En étude des Hollows il était parmi les plus avides de connaissances, il posait en moyenne quatre ou cinq questions complexes par cours, et bien entendu le professeur s'en réjouissait mais moi dupe que le professeur d'étude des humains, il savait dire stop lorsqu'il l'avait décidé.

Depuis presque deux mois il nageait en plein bonheur et il avait même récemment constater que ses capacités au kendô commençaient à se développées, il commençait à arriver à toucher, sans force encore mais il arrive à se faufiler dans les ouvertures, pour l'instant encore, l'ouverture devait être flagrante pour qu'il arrive à faire quoi que ce soit, mais la preuve était là, il y a avait progrès.
Le progrès, chez Yukio, appelle le progrès.
Il était heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukio Kanda
Etudiant à l'Académie Spirituelle
Etudiant à l'Académie Spirituelle
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 20/12/2008
Age : 28

Feuille de personnage
Niveau:
8/100  (8/100)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: La grande visite officielle annuelle de l'école Yamamoto par les représentants du Gotei 16 (PV Membres de la Soul Society)   Sam 3 Jan - 4:16

Seulement ce matin n'était pas comme les autres matins, et il le savait, il l'avait lu puis il y avait penser toute la nuit, avait il dormi ou s'était-il simplement plongé dans l'imagination ?
Ce matin-ci, en arrivant au pas de course devant l'immense porche, il nota que les rares Rukongais qui se trouvaient là paraissaient plus anxieux encore que d'habitude devant ce bâtiment, Yukio se vit confirmer ses hypothèses quand un garçon d'un physique de 10 ans gémit en passant dans la rue, sa mère le ramena contre son ventre en lui susurrant qu'il n'avait pas à avoir peur, que c'était prévu pour plus tard dans la journée.
La jeune femme parla d'une voix chaude pour rassurer son enfant mais heureusement son enfant était blotti de le kimono de sa mère et ne pouvait donc voir le visage terrifié de cette-dernière.
Visiblement tout le Rukongai devait-être au courant, en même temps il aurait été impossible que l'information ne sorte pas de l'école.

Les deux shinigamis de l'entrée étaient sur leur trente-et-un, il avait toujours le même kimono noir au-dessus du même kimono blanc que d'habitude, mais ils étaient fraîchement lavés, les kimonos ET les shinigamis.
Coiffés et droits comme des "I", il semblait déjà crispés alors que cela ne débuterai que dans plusieurs heures.
Yukio en passant le porche ne les vis pas ciller, seul une petite goutte de sueur perlait de leur front, il faisait très chaud aujourd'hui et Yukio fût bien content de n'être qu'étudiant par ces jours-ci, en effet son kimono blanc était bien plus supportable que celui noir qui maintenaient les shinigamis comme dans un four. En effet, tous deux avaient une expression tout à fait équivoque, ils mourraient de chaud et avaient ordre de ne bouger que pour protéger l'entrée, tout abus ou manquement à propos de ces règles, on leur avait dit très clairement entraînerait des sanctions lourdes.

Yukio doublement heureux, se rendit alors en classe pour une matinée de cours où il le savait, même les professeurs seraient impatients.
Il avait ce matin un cours d'étude des humains de 3 heures, évidemment avant de rentrer en salle tout ces camarades l'avaient supplier de poser ses questions au professeur pour qu'ils n'aient pas en plus à se concentrer sur un cours qui les ennuyaient, ils étaient trop concentrés à compter les minutes !
Yukio s'exécuta, lui aussi préférait compter les minutes, de temps écoutait d'une oreille où le professeur en était dans son développement pour pouvoir poser une autre question, sans que le professeur ne se doute trop de quelque chose, mais aussi dupe était-il, il fallait vraiment être simplet pour ne pas s'en rendre compte un jour comme aujourd'hui.
Yukio, le seule qui devait bien prêter un minimum attention au discours du professeur, remarqua dans la voix de ce-dernier un brin de lassitude, lui qui d'ordinaire était si passionné qu'il fallait l'arrêter en fin de cours pour ne pas être en retard au prochain, aujourd'hui, il semblait être comme tout le monde ici : impatient !

Une fois le cours fini pour la première fois de l'année le professeur ne se fit pas prié pour sortir en trombe de la classe, et les élèves, jaloux de la liberté de leur professeur, se forcèrent tout de même à aller en cours de Kidou théorique.
Mais dans ce cours là le professeur, ne se ferait pas avoir d'autant plus que dans ce cours ils devraient quand même se concentrer, car c'est dans ce cours qu'ils doivent apprendre à maîtriser leur reiatsu, et même le plus doué de la classe spéciale avait besoin de concentration pour déplacer les masses de particules spirituelles à travers son corps.
Pas la peine de dire que vu la nature très manipulatrice de son reiatsu, cet exercice était très difficile à Yukio. Pendant une heure il devaient faire des exercices différents de manipulation du reiatsu, pour Yukio, autant solliciter cette puissance pour les sorts de Kidou lui semblait d'un naturel, autant imposer sa volonté à son reistasu lui paraissait impossible.

C'est d'ailleurs dans ce cours que Yukio se laissa emporter une fois par cette sensation grisante, mais maintenant il l'appelait le fantôme gris, car ceux ayant assister à la scène de ces camarades lui avaient tous décrit un halo grisâtre presque argenté, qui se dégageait de lui.
En effet, le jour de cette 'incident' l'exercice était simple, un par un les élèves devaient libérés leur reiatsu devant le professeur, peu d'élèves de la classe spécial avait du mal à utiliser leur reiatsu, mais Yukio faisait partit de ceux-là.
Une fois devant le professeur il s'efforça en vain de faire appel au fantôme gris en usant de concentration et de réflexion. N'arrivant à rien Yukio pris peur , il craignait de ne jamais pouvoir maîtriser le fatôme, au moment exact ou la pensée qu'il ne serait pas digne de ce pouvoir lui traversa l'esprit ...
Le fantôme gris hurla sa présence.

Surpris par cette apparition soudaine, Yukio ne réalisa pas que la silhouette en face de lui n'était pas celle du professeur, enfin une silhouette c'était déjà beaucoup dire, une zone flou aux bords net se détachait devant ses yeux puis il distingua à travers la silhouette le professeur qui se leva lentement.
Ne prêtant plus aucune attention à la silhouette Yukio regarda ses amis, il étaient tous en train de résister durement à la pression du fantôme, quelques uns étaient même à plat ventre tentant de se relever avec toute l'aisance qu'aurai une souris si un chat lui posait la patte dessus.

Il détourna le regard vers la silhouette mais elle avait disparue, et parfaitement net, devant lui à moins d'un mètre le professeur lui donna un coup avec le manche de son zanpakuto. Il se vit tomber à terre et sentit le fantôme refermer ses yeux, c'est tout ce dont il ses souvenait, après il se réveilla à l'infirmerie vers dix-huit heures, quelques camarades étaient restés à son chevet.
Lorsqu'ils lui racontèrent ce qu'il lui était arrivé, Yukio ne pensa qu'une seul et unique chose, au-delà d'être heureux d'être vivant, de voir la bonté de ses amis, non, une seule chose importait :

*Il a une forme ! Ce n'est pas juste une sensation ! Il a une forme !*

Enfin, pour l'instant il devait se concentrer et tenter de diriger du reiatsu plus ou moins fortement dans ses jambes, ses mains, c'est surtout sur les mains que les shinigamis travaillent, le Kidou possède des rites d'incantation la plupart du temps très manuel.
Au début il fallait insuffler du reiatsu dans tous e bras puis, avec l'entraînement il devait apprendre à n'en concentrer que dans les mains, la base pour beaucoup de sorts, il apprendrai plus tard à ne concentrer le reiatsu que dans un doigt dans une seule partie du doigt, jusqu'à ce qu'ils arrivent à faire bouger une seule particule spirituelle de leur corps, et c où ils le désirent. Yukio avait du mal, surtout lorsqu'il faut maintenir la concentration, lorsqu'il utilise le Kidou, il ne maintient pas l'énergie une demi heur avant de lancer son sort, en pratique sa va tout seul.

Une fois le cours s'achevant, le professeur salua ses élèves qui en firent de même et juste avant qu'ils ne se lèvent tous comme un troupeau d'éléphants il leur dit d'un voix ferme pour les maintenir assis encore quelques secondes :
"Je sais que c'est très excitant, mais ne vous marchez pas dessus !"

Puis un peu moins agité qu'il l'auraient été sans l'intervention du professeur, il se ruèrent sur la sortie de la salle pour aller dans la cour, c'est là que sa allait commencer dans quelques minutes...

Dans quelques minutes trois capitaines du Gotei 16 héros de la guerre de Karakura venaient en visite officielle à l'école Yamamoto Genryusai

Selon la liste affichée depuis la veille, dans toute l'école, la visite ne compterait rien de moins que :

-Kuchiki Renji capitaine de la 16ème Division, chargée de la protection de la Chambre des 46, époux de Kuchiki Rukia capitaine de la 13ème Division (chargée de la communication entre les 4 familles nobles).
-Hitsugaya Momo capitaine de la 5ème Division, chargée de la surveillance du Rukongai, épouse de Histugaya Toushirou capitaine de la 10ème Division (chargée de l'aide à la 1ère Division).
-Kira Izuru Capitaine de la 3ème Division, chargée de la communication entre les divisions.

Yukio se précipita si vite dans la foule encore en formation qu'il réussit à obtenir un place de premier choix, pour pouvoir les voir arriver. La direction de l'école s'était arrangée pour que les capitaines fassent un discours pour informer eux-mêmes les futurs shinigamis des divisions qu'ils pourront intégrer.
En fait, Yukio n'avait jamais penser à la division qu'il intégrerai, s'il passait l' examen final.
Les Capitaines étaient là pour sa, il pourrait faire son choix après cette journée.

La cour avait étés aménagée, un chemin de la porte vers l'enceinte était dessiné par le étudiants, vu de la hauteur de Yukio cela avait quelque chose d'affrayant, vue du ciel ce devait être extrêmement impressionnant !
une foule de blanc de bleu et de rouge que des barrières de respect maintenaient droite. Puis on entendit quelqu'un crier : "Ils arrivent !"
Le silence s'installa, on n'entendait que le son de leurs pas qui provenaient de derrière le grand porche.

Enfin, ils apparurent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Momo Hitsugaya
Modo/Capitaine de la 5 ème Division
Modo/Capitaine de la 5 ème Division
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 13/08/2008
Age : 25
Localisation : Derrière toi, bouuuuuuuuh !

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: La grande visite officielle annuelle de l'école Yamamoto par les représentants du Gotei 16 (PV Membres de la Soul Society)   Sam 3 Jan - 17:08

Ding... Ding... Ding...
Encore cette maudite horloge qui sonne toutes les heures. La tête enfouit sous l'oreiller, et le corps enveloppé dans les draps, seule une silhouette laissait deviner que quelqu'un était encore couché. Dix fois... L'horloge a sonné dix fois... HEIN ?!? L'oreiller tomba sur le sol et des bruits de pas frénésiques en direction de l'horloge rententirent dans la pièce. Généralement, quand elle décidait de se reposer, elle ne faisait jamais les choses à moitié... Momo avait de toute façon toujours été une grosse dormeuse. Le réveil était toujours réglé environ une ou deux heures avant l'heure officielle du "debout". Mais aujourd'hui, on dirait bien qu'elle avait oublié de régler la sonnerie. Non, elle n'avait pas dû l'entendre. Le lit était vide, Toshiro était donc parti. La jeune femme reposa le réveil à sa place et enfila une robe de chambre tout en laissant échapper un baillement. Une fois le lit fait, elle quitta la chambre et embarqua un casse-croûte qu'elle avala vite-fait avant d'aller chercher ses affaires. Elle était encore un peu endormie, et aurait bien roupillé encore davantage. Ces derniers temps la fatigue c'était fait ressentir à plusieurs reprises, et elle n'avait jamais pris le temps de s'asseoir un peu pour décompresser. C'était certainement la raison pour laquelle son mari ne l'avait pas réveillé en partant. Elle enfila donc son kimono et regarda autour d'elle. Elle était seule. Kureno était probablement déjà à l'académie spirituelle vu l'heure qu'il était. L'académie... L'ACADEMIE ?! La visite officielle, c'était aujourd'hui !!! Momo laissa échapper un grand soupir de désespoir en enfilant son haori en quatrième vitesse. Décidement, la journée commençait bien... Elle coiffa ses cheveux en chignon rapidement, et en quittant le foyer familial, attrappa son sabre qu'elle noua à la ceinture en cours de route.

Alors qu'elle se déplaçait à grands coups de shûnpo pour arriver plus vite, elle repensait à cette "visite officielle". D'après ce qu'elle avait pu saisir des discussions qui avaient eu lieu avec la direction de l'école, ils devraient présenter un discours pour informer les futurs-shinigamis des divisions qu'ils pourront intégrer. Et comme par hasard, cette tâche fût proposée à Renji, Kira et elle bien sûr. Eux trois qui, à l'époque de l'académie spirituelle, formaient un trio de choc. Ils passaient la plupart de leur temps ensemble, et leur complicité ne s'était pas estompée même avec le temps. Bien que chacun ait changé, mûri (?) et fait sa vie de son côté, ils leur arrivaient encore de se retrouver tous les trois pour discuter comme avant. En fait, même si elle n'avait pas été conviée à cet événement, elle aurait tout mis en oeuvre pour pouvoir au moins y assister. Rien que l'idée de voir Renji et Kira seuls devant une ribambelle d'étudiants lui donnait envie de rire. Encore, depuis le temps, Kira a appris à conserver son sang-froid et à ne pas laisser deviner ses émotions à n'importe qui. Le calme dont il fera preuve aura pour effet soit d'apaiser l'auditoire, soit de les stresser davantage... Quant à Renji et sa légendaire patience, c'était un spectacle à ne pas rater ! Se connaissant, elle n'allait pas manquer de faire des gaffes elle non plus. Cette journée promettait d'être animée ! Déjà pour le discours, c'est Kira qui commence ! Il a toujours était celui qui, des trois, avait l'esprit le plus posé; sans oublier ses excellents résultats. Il était normal que ce soit le cerveau de la bande qui ouvre le discours, non ? Enfin, c'était plutôt une excuse pour ne pas passer la première. Kira était celui qui avait le moins de chance de faire de bêtise, alors tant qu'affaire...

Elle aperçut enfin les traits de l'établissement. Elle se pressa davantage pour arriver devant l'entrée. Ses deux amis étaient déjà là. Pour une fois, c'était elle la dernière arrivée, ce qui n'était pas dans ses habitudes. Elle salua les garçons d'une petite voix essouflée et tenta doucement de reprendre un rythme respiratoire normal. De petites larmes qui perlaient au coin de ses yeux montraient clairement qu'elle n'était pas encore tout à fait réveillée et qu'elle avait dû se rendre jusqu'ici aux pas de course pour arriver dans les temps. Une fois qu'elle eût repris son souffle, elle se redressa et regarda en direction de l'école. Un léger brouhaha venant de la cour leur fit deviner que les étudiants s'apprêtaient à les recevoir avec impatience. Son regard se tourna alors vers le Rukongai, où certains passants regardaient dans leur direction. D'autres passaient leur chemin sans leur adresser un regard. Un léger sourire se dessina sur les lèvres de la jeune femme, et elle eût une pensée pour toutes les années qu'elle avait passé dans les rues. Ce n'était, certes, pas les meilleures, car la vie était loin d'être aisée, mais elle y avait quand même passé certains bons moments. Pour elle, c'est dans ces rues que tout a commencé.

Une fois sortie de ses pensées, il lui vint à l'esprit l'impression d'avoir oublier quelque chose. Allons bon, qu'avait-elle encore négligé ? En réfléchissant, elle regarda tour à tour Kira, puis Renji, avant de regarder autour d'elle. Il manquait quelque chose, ou plutôt... Quelqu'un. N'étaient-ils pas censés avoir avec eux leurs vice-capitaines pour cette visite officielle ? Oh non, voilà ce qu'elle avait oublié ! Ces derniers jours, entre la fatigue et le travail elle n'avait pas eu l'opportunité de croiser son Lieutenant, elle n'avait même pas aborder le sujet de cette visite. La boulette ! C'était vraiment pas son jour ! Comment avait-elle pu oublier une chose aussi importante ? Mais, pour l'instant, ses deux amis semblaient également être venus seuls...


- Dites, lequel de vous deux a oublié de prévenir son vice-capitaine ?

Elle aurait pût tourner la phrase autrement, comme par exemple : "Vos vices-capitaines ne sont pas encore arrivés ?" mais non. Elle dit cela dans le but de se rassurer elle-même en se persuadant qu'elle n'était pas la seule à avoir négliger cette tâche. Elle soupira longuement et se frotta les yeux pour effacer sa petite mine fatiguée, avant de poser une nouvelle fois son regard sur l'académie. Bon... Il fallait bien y aller à un moment ou à un autre... Le nombre d'élèves était-il si important que cela pour avoir convié 3 capitaines en même temps ? Momo était un peu mal à l'aise. Aussi loin qu'elle se souvienne, un capitaine escorté de son lieutenant avait largement suffit lors de la visite officielle à laquelle elle avait assisté. D'ailleurs, elle ne s'attarda pas trop sur ces souvenirs-là, ce n'était pas le moment de se faire tomber le moral à zéro. La journée n'avait pas encore commencer, il fallait se préparer à affronter les apprentis shinigamis, leurs regards et leurs questions durant les sept prochaines heures. Ce qu'elle craignait le plus, c'était que les élèves demande des démonstrations. Non, elle ne s'inquiétait pas vraiment pour elle, après tout elle s'en était plutôt bien sorti dans toutes les matières; mais elle en connaissait un qui risquait de faire exploser toute l'académie s'il tentait le moindre sort de kidô. Pour ça, il allait falloir improviser et éviter à tout prix que ladite personne se retrouve à faire une démo...

Le silence finit par s'installer dans la cour, après que l'un des étudiants hurla à ses camarades : "Ils arrivent !". Les trois capitaines comprirent vite que l'on attendait plus qu'eux. Momo inspira un grand coup avant de se remettre droite, le regard fixé sur le grand porche. Elle essayer de se détendre du mieux qu'elle pouvait, après tout, il n'y avait pas de raisons de stresser autant... Non ? Raaaah, mais bien sûr qu'il y avait de quoi s'emporter ! Le moindre faux pas et c'est plusieurs centaines d'adolescents qui jaseront pendant les prochaines descenie sur tel ou tel capitaine qui aurait fait telle ou telle chose lors de la visite officielle ! Les enfants allaient les considérer comme des exemples à suivre, ils n'avaient pas droit à l'erreur ! Et vu comment avait démarrer la journée, c'était vraiment mal parti. La jeune femme souffla un bon coup et ferma les yeux, en essayant de se convaincre que tout se passerait bien, et en murmurant des choses inaudible par d'autres personnes qu'elle. Elle se répétait les choses à faire et à ne pas faire, puis après avoir rouvert les yeux, elle se décida finalement à marcher vers le porche.


* Bouhouhou s'il te plaît ne fais pas de bêtise T.T Mets bien un pied devant l'autre pour éviter de t'étaler joliment par terre, et regarde devant toi sans stresser davantage. Tu vas juste te retrouver devant je ne sais trop combien d'adolescents qui auront les yeux braqués sur toi et qui éplucheront à la loupe le moindre de tes faits et gestes... Oo Je veux mon liiiit !!! *

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renji Kuchiki
Admin/Capitaine de la 16ème Division
Admin/Capitaine de la 16ème Division
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 09/08/2008
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: La grande visite officielle annuelle de l'école Yamamoto par les représentants du Gotei 16 (PV Membres de la Soul Society)   Dim 4 Jan - 1:06

Les recommandations à la division pour la journée, c’était fait. Revoir l’organisation de l’entraînement supervisé par le 4ème siège c’était fait aussi. Il ne restait plus qu’à récupérer Rikichi et ils pouvaient se rendre directement à l’Académie pour la visite. « La visite officielle à l’Académie spirituelle Yamamoto » de son nom complet était le motif de la présence du Capitaine à la division. Il avait quitté le manoir Kuchiki et une Rukia plus qu’amusée de voir que mauvais coup du sort il se retrouvait à retourner à l’Académie pour faire un discours. Vraiment deux choses qu’il n’affectionnait pas vraiment.

En l’absence des deux plus haut gradés, la division se retrouvait entre les mains de la troisième siège à savoir Kaoru Ukitake. Raison de plus de bien tout vérifier avant de partir, non pas qu’il doute des capacités de la jeune fille. Mais il avait servi dans la même division qu’elle précédemment et vu son caractère…. Et bien il voulait éviter de retrouver les dernières recrues traumatisées et la division en pagaille le lendemain.


Renji se dirigea ver son bureau, là où habituellement son Vice-Capitaine l’attendait le matin. Il s’attendait à devoir traité avec la pile électrique nommée Rikichi. Et en vue d’une journée spéciale ce dernier devait être particulièrement remonté. Ca allait promettre tiens !
La dynamique entre le Capitaine et le Vice-Capitaine était presque digne d’une série comique à laquelle toute la division était habituée et trouvait cela parfaitement normale. Le jeune garçon le suivrait pas à pas un certain temps, jusqu'à ce que la patience, limitée, très limitée, du Capitaine arrive à sa limite. Cela finissait bien souvent avec un Renji absolument exaspéré qui était au bord de la crise de nerf en hurlant

« Mais bon sang arrête de me suivre tout le temps ! »

Malheureusement pour le tatoué, Rikichi avait trouvé depuis bien longtemps une répartie imparable qui coupait court à tout autre argument « Mais je suis votre vice-Capitaine c’est mon devoir de vous suivre ! » Et le tout avec un grand sourire. Oui définitivement c’était vraiment démoniaque comme réplique.

‘Jour Rikichi ! T’es prêt ? J’avais quelque chose à régler mais c’est bon maintenant on peut y aller.


Tellement habitué à la présence de son Lieutenant, il avait commencé à s’adresser à lui mais l’étrange silence qui lui répondit fit réaliser au capitaine que le bureau était en réalité…
… Vide. Voilà qui était plus qu’étrange. D’habitude c’était l’inverse il était quasiment impossible de se débarrasser de Rikichi qui faisait de la concurrence à son ombre vu qu’il était toujours à le suivre. Sur le bureau du Capitaine était posé comme tous les jours, une pile alignée sur le coin – les dossiers à remplir- ainsi qu’une tasse de thé. Mais pas de trace du Vice-capitaine. Pourtant, la fumée qui émanait du thé indiquait qu’il était là il y a quelques minutes.

Il ouvrit la porte menant au bureau du Vice-Capitaine, vide également. Renji leva un sourcil : de plus en plus inhabituel, où est-ce qu’il pouvait bien être, il n’était pourtant pas en mission sur Terre ? Et cerise sur le gâteau, impossible de détecter sa présence via reiatsu. Deux options possibles : Rikichi était trop loin ou celui dissimulait sa présence ce qui ne lui ressemblait pourtant pas…

Il interpella plusieurs officiers mais personne n’avait vu le Lieutenant. Il était bon pour passer la division au peigne fin, ouvrant tous les placards, regardant sous chaque bureau et ouvrant chaque porte. Cela en devenait ridicule là … Si c’était une blague c’était vraiment pas drôle et ça n’avait pour résultat que de rendre le Capitaine furieux. Vraiment il aurait jamais dû laisser Rikichi lire ce bouquin sur les coutumes humaines : Il avait franchement mieux à faire que de jouer à « Cache-cache » comme ça.

Après avoir fait le tour de la division et des terrains d’entraînements, le Capitaine décida que là cela en était trop. On pouvait voir une veine d’irritation pulsait sur son front. Son reiatsu monta rapidement en pointe vue son énervement puis prenant une grande inspiration il proposa une légère variation dans l’imitation d’une réplique bien connue de tous d’un Capitaine à son Vice-Capitaine…

HACHIKOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO !!!!!


Mais la réponse à cette fureur fut égale au néant absolu. De furieux il passa à dépité : si Rikichi ne répondait pas à « Hachiko » à quoi répondrait-il ? Ce surnom était un moyen direct d’avoir une réaction, réaction très variable d’ailleurs. En y repensant, Renji ne se souvenait pas comment ce surnom s’était installé. La première à l’employer fut Kaoru puis les plus jeunes recrues de la division. Cela avait fait en fait boule de neige en réalité et il faisait parti de ceux qui ne l’appelaient pas comme ça même si « c’était un terme affectueux » et blablabla… Entendre Hachiko-Fuku-taichô était vraiment trop étrange, même de la bouche de jeunes shinigamis sortant parfois tout juste de l’Académie…

Les plus jeunes recrues… l’Académie… !! D’accord, il venait d’avoir une nouvelle situation et peut être position de son subordonné. Soit il avait été « Kidnappé » par les plus jeunes recrues qui lui demandait de leur apprendre quelque chose, Rikichi avait pour titre reconnu d’être un des Vice-Capitaines les plus redoutables,. Soit il était déjà à l’Académie.
Mouais… très mauvais en définitive.

Heureusement qu’il était arrivé plutôt à la division que les autres cela lui permettait d’être pile dans les temps voire à peine en avance s’il partait maintenant. De toute façon un retard ne serait pas toléré, ses deux compagnons le tueraient sur place d’être en retard à un moment pareil et donc de devoir ouvrir les réjouissances à deux au lieu de trois. Renji remercia de savoir maîtrisé un shunpo efficace, ayant étant longuement sous les ordres de Byakuya dont c’était l’une des spécialités vu un certain apprentissage avec Yoruichi, il avait finit par comprendre miroiter quelques techniques. Ce genre de chose permettait de compenser ses facultés en Kido qui était toujours aussi… il fallait le dire désastreuses, abominables, atroces etc. C’était bien la seule chose qui le préoccupait dans la visite : Tomber sur un cours de Kido. Le discours n’était pas vraiment une source d’angoisse, il connaissait les grandes lignes de ce qu’il avait à dire cela serait suffisant d’après lui. Kira devait avoir plus ou moins préparé et écrit sa partie concernant le discours tel qu’il le connaissait. Le Capitaine de la 16ème lui, ne croyait pas vraiment à ce genre de préparation, la spontanéité de l’improvisation c’était bien plus intéressant… ou un sujet de panique selon les individus.

En utilisant le shunpo il regagnait une avance qui avait failli lui faire défaut. Il se souvenait de la dernière fois où il avait du courir pour arriver à l’heure encours. Et ce n’était vraiment pas un souvenir nostalgique, se rappelant encore parfaitement de la punition en cas de retard. Il y avait une façon de réprimander et qui faisait passer l’envie d’être à nouveau en retard, que les enseignants aimaient particulièrement : Ecrire les noms de tous les capitaines que la Soul Society eut comportée. Et toutes les divisions n’étaient pas aussi chanceuses que la 1ère division, la 8ème ou la 13ème dont les Capitaines n’avaient jamais changé. En se concentrant il pouvait encore se souvenir des noms des premiers prédécesseurs de Momo.

Cela lui tient l’esprit occupé le temps qu’il vit les contours de l’Académie se dessiner. Et dire que certains des ces élèves devaient connaître leurs noms à cause de cette punition… Les pauvres gamins ne put-il s’empêcher de penser. Arrivé à destination, une silhouette drapée de blanche se tenait droite comme un I devant l’immense portail, encore clos pour quelques minutes.

Izuru ! L’interpella t-il pour le saluer. Les hommes conversèrent un moment, quand soudain Renji réalisa quelque chose : l’absence de la troisième personne.

Attends, je suis arrivé avant Momo ? C’est déjà arrivé ça ?
Ponctua t’il avec un sourire moqueur en coin. Ce retour à l’Académie n’était définitivement pas la réplique de leurs études. La seule exception et que le hasard semblait avoir été fait pour qu’une fois de plus l’ancien trio soit réuni au même endroit pour la même mission. Mais c’était tout ce qu’il devait rester des trois gamins en uniformes de la classe spéciale de l’époque.
Bien vite, une autre cape blanche arriva dans un grand sprint. La capitaine de la 5ème division malgré un air à peine réveillée et essoufflée leur offrit quand même un brave sourire.

Il y eut un silence ensuite pour laisser la capitaine reprendre son souffle, enfin « silence ». C’était un bien grand mot on pouvait entendre un joyeux bazar de l’autre coté de la barrière.

‘Faut croire qu’on est populaire, vu le boucan. On dirait qu’ils attendent des stars.

Il parlait un peu dans le vide et le savait pertinemment : la brunette observait le Rukongai le regard lointain. Lui, ne préférait pas fouiller cette partie de son passé, les trois petites tombes au fond d’Inuzuri n’était vraiment pas ce à quoi il devait penser à cet instant.

La jeune femme brisa le deuxième silence, en les questionnant sur l’absence de leur subordonnés. La tête brûlée du trio, répondit en croisant les bras.

Le mien est prévenu. De toute façon comme si le moindre déplacement pouvait échapper à Rikichi.

Malgré le fait que son Vice-Capitaine le « surveillait », Renji avait de l’affection pour lui. La discussion fut coupée nette quand une voix s’éleva faisant comprendre que le lever de rideau était imminent. Bon, ça allait ! Il n’y avait aucune raison que ça dérape. Il jeta un coup d’œil vers ses deux partenaires qui, eux, semblaient prendre la situation bien moins à la légère.
Momo semblait fortement concentrée, et Izuru… et bien Izuru était lui-même. Toujours aussi calme et mesuré comme il l’avait été. Il fallait dire que la nonchalance du Capitaine de la 16ème pouvait être presque comparée à du « je-m’en-foutisme » tant il rejetait la pression en étant persuadé que "oui ça allait aller."

Pas la peine de flipper vraiment. On a vu bien pire, comme la guerre ou les arrancars mais ça c’est vrai que c’était rien comparé à ce qu’on a là : Se planter devant un bon millier de gamins, qui se souviendront toujours de nous étant les premiers gradés qu’ils voient et vu que c’est un événement dans la vie d’un futur-shinigami. Et que les gamins en question sont exactement comme nous à l’époque et vont donc selon notre performance en parler pendant des mois en espérant être dans « une division aussi cool que l’avaient étés les Capitaines. » Répondre à des ados c’est vraiment plus stressant que ce qu’on a du affronter jusque là. Non, vraiment aucun problème !

Termina t’il en roulant des yeux et haussant des épaules. Quelque chose lui disait que faire du second degré et de l’ironie n’avait pas été vraiment la meilleure chose à faire à l’instant. Tous les trois avaient étés déjà dans des situations bien plus critique que celle là. C’était ça qu’il essayait de faire comprendre à ses deux amis, histoire qu’ils ne prennent pas trop ça avec pression. Ils se débrouillaient bien tous les jours en tant que Capitaines, vraiment il ne voyait pas pourquoi tout changerait maintenant.
Le portail commença à grincer en s’ouvrant : C’était parti !

Prêts à rentrer dans la cage aux lions, Capitaines ?

Demanda t’il avant de commencer la marche vers la cour.

_________________

¤ Standing to defend you ! ¤


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izuru Kira
Capitaine de la 3em Division
Capitaine de la 3em Division
avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 23/08/2008
Age : 28
Localisation : Seireitei

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Lettre:
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: La grande visite officielle annuelle de l'école Yamamoto par les représentants du Gotei 16 (PV Membres de la Soul Society)   Lun 5 Jan - 9:08

Une journée comme les autres allait se dérouler das la vie de chacun et chacune à la Soul Society, les élèves de l'institut allait faire leur cours tranquillement et amméliorer leurs compétences et leurs connaiscance, chaque shinigami allait suivre les mots d'ordres du jour et surveiller ou travailler dans le secteur auquelle ils ont été assigner, les Lieutenant suivrait pour quelques uns leur capitaines dans leur travail tandis que d'autre superviserait le travail de chacun de leur escadron, et les capitaines, enfin pour la pluspart, travaillerait dans leur papier avant d'avoir du temps libre a eut pour s'occuper de d'autre projet personnel et autre affaire sortant du travail quotidien d'un chef de division. Cependant cette journée-ci avait un point qui différait des autres journées, c'était la journée annuel de la visite d'un ou des capitaines à l'institut pour vérifier l'état des futur shinigami. C'était aussi une journée pour informer les élèves de certaine chose, un peut d'historique dans certain cas, des réponses a des questions problématique dans d'autre cas mais c'était surtout la journée pour développer sur la spécialité et le travail de chaque division du Goteï 16. Plusieurs nouveaux ainsi que pour certain cas les plus vieux, avait encore beaucoup de difficulté à ce décider sur la division qu'il voulait intégrer, certain d'autre avait entendu des rumeurs et basé sur celle-ci ils évitaient ou idolait une division sans penser au autre.

Tout ce chamboulement dans leur tête de jeune étudiant allait cependant être clarifier ou tout du moin débloquer sous certain point, l'arrivé des capitaines était prévue dans les dernières heures de l'avant-midi, de ce fait les courts du matin avait été organiser pour être terminer avant cette heure pour ainsi permettre au étudiant d'aller à l'entré principal et de s'alligner sur le long du grand chemin principal pour voir arriver les capitaines.à l'intérieur sa devait être le chaos monumentale, chacun devait se piler sur les pieds pour avoir les meilleurs places, Izuru se souvint de ces visites là lorsqu'il était étudiant, dans ce temps là il y avait moin d'étudiant alors c'était moin pire mais même là, il falait faire gaffe.

Izuru arriva donc devant l'entré, ayant commencer sa paperasse de la journée la nuit dernière, il avait eut le temps de tout terminer rapidement et relaxer avant d'arriver comme toujours en avance à ses render-vous, Il se posta devant la porte et attendit plusieurs minutes le deux autres capitaines qui devait se pointer, Momo et Renji, à eut trois ils avaient former un si bon trio à l'académie, c'était à ce demander si Urahara n'avait pas arrenger sa pour que le trio sois ensemble. Sa devait surement être le cas et Izuru trouvait sa asser gentil et intéligent de la part de Kisuke, comment ne pas parler d'un bon travail d'équipe avec ses trois là? Les minutes paassèrent donc et pendant qu'Izuru se repassa des souvenirs de l'institut dans sa tête un des deux autres arriva, Kira l'avait sentit grâce à l'énergie qu'il dégageait de loin, suivant la logique cela devait forcément être Momo comme d'habitude hors il se trompait, Renji était le deusième. Il arriva calmement, le salua et pendant un bon momment il discutèrent ensemble et se remémorèrent de bon souvenir, ensuite Renji parla un peut dans le vide comme d'habitude et finalement Momo arriva en trombe tout essoufler, elle devait surement avoir fait une course monumentale pour arriver en temps, heureusement ils leurs restèrent 15 bonnes minutes. Elle demanda s'il avait oublier leur lieutenant, Renji lui répondit en premier, Rikichi avait été prévenue.


"Le mien vas être absent, il est tomber malade comme un chien et est en ce momment sous les soins de la quatrième division, selon Inoue, sa serait du a une surdose de travail ainsi que la blessure qu'il a reçu l'hors de la dernière attaque majeure de hollow à Karakura, il a été surprit par derrière et vue la blessure c'était un sabre...donc un Espada...je ne m'inquiète pas pour lui, il a la tête solide."

Visiblement Momo fut un peut gêner lorsqu'ils avaient tout deux répondu, dans son cas c'était claire qu'elle avait oublier son lieutenant, se n'était pas bien grâve mais Rikichi allait faire tâche parmis eut. Soudain les voie commencèrent à devenir plus forte de l'autre côté du mur, le rideaux allait être lever et les trois amis d'enfance allait se ramasser devant des centaines d'étudiants, sa revenait au même que de se ramasser fâce à une centaine de hollow n'ayant même pas atteint la forme d'un gillian, une scène franchement bien peut stressant. Izuru en restait indifférent et calme, Renji lui aussi ne semblait guère être stresser, Momo elle semblait un peut plus nerveuse mais sa devrait passé bien vite, c'était comme une baignade dans une piscine froide, c'était le momment de se "saucer" qui était inconfortable, après sa tout se règlerait. Après une bonne vieille réplique de Renji, les trois regardèrent en avant et lorsque la porte fut ouverte ils marchèrent en silence droit en avant.

*Comment peut t'il bien avoir d'étudiant cette année....s'est allucinant*

Ils marchèrent d'un pas régulier mais bientôt Kira s'arrêta brusquement et regarda autour de lui, plusieurs étudiants était perplexe et ne savait pas trop ce qui se passait, Izuru sentait quelque chose d'irrégulier, parmis toute cette foule ce trouvait quelques réaitsu au dessus de la normale pour un étudiant. Il ne put localiser avec certitude que L'un d'entre eut, il était un peut plus loin, les cheveux long noir, un regard plein d'admiration et de questionnement, un étudiant tipyque quoi. Izuru recommenca à marcher et rejoigni Renji et Momo qui l'avait attendut quelques pas plus loin, quand il arriva à la hauteur de ce jêune homme, il tourna la tête et le regarda dans les yeux puis ensuite continua son chemin, plusieurs étudiant chucotèrent qu'ils étaient jaloux de ce jeune homme la minute d'après. Ils arrivèrent finalement au bout du chemin et rejoingirent les haut gradé de l'institut à la porte d'entré du complexe principal. Leur planning des classes à visiter ainsi que des informations sur une poigner d'étudiant prometteur leurs serait donner durant cette première rencontre. Les informations révélèrent l'iddentiter du jeune noireaux qu'il avait croiser du regard, Yukio Kanda.

"Bon...allons-y, il ne nous reste qu'une centaine de classe à visiter, cette journée risque d'être amusante mais sacrément longue...du fait que je vais surement devoir faire la plus grosse partie du monologue et ce répéter plus d'une fois dans les mêmes mots."

Ils se présentèrent et parlèrent avec les étudiants et professeur de chaque classe, ils passèrent plus d'une tentaine de classe pendant la matinée, pour la pluspart des classes de faible niveaux du genre première année dans les débutants, cependant certain d'entre eut semblait déja prometteur, il ne leur manquait que de l'expérience et de l'entrainement. Finalement vint les coups du midi, c'était l'heure du repas pour chacun et chacune, Izuru , Renji et Momo passèrent cette pose d'une heure dans une sale privée avec les hauts gradé de l'établissement qu'ils avaient rencontrer à l'entrer. Ce fut un momment plutôt relaxant et calme, très calme. Cependant ils devaient bientôt repartir inspecter les autres classes, en remerciant poliment chacun des dirigeant, ils repartirent tous les quatres faire le tour des autres classes, vers la moitier de l'après-midi ils avaient effectuer presque un tour de presque toute les classes, il manquait deux classes de deusième niveaux et le reste était des classes supérieur, ils étaient en avance alors ils pouvaient bien s'attarder dans un peut plus dans les classes. Ils arrivèrent enfin dans la classe que Kira attendait, celle ou il rencontrerait encore une fois celui qui l'avait intriguer durant son entrer. Tout les élèves ou presque tait fébrile, certain n'arrivait pas à dire un simple bonjour, ils étaient très gêner.

"Votre attention académicien, les capitaines vont vous parler alors calmer vous et écouter, les questions seront pour la fin alors pas la peine de les couper dans leurs discours."

Kira prit une grande respirationm baleya la classe du regard et puit commença.

"Bonjour chère élève, je suis ravis de vous rencontrer, je suis Izuru Kira, capitaine de la troisième division, voici Renji Kuchiki, capitaine de la 16ème division et Momo Hitsugaya capitaine de la 5ème division sans oublier Rikichi , lieutenant de la 16ème division. Nous sommes tous heureux de vous rencontrer, vous, les futur chevalier blanc de la Soul Society, nous avons grande fois en vous, vos compétence changerons très certainement d'une façon ou d'une autre notre futur à tous. Nous sommes venue ici comme vous le savez pour vous présenter un avant goût de ce qui vous attend et aussi vous informer sur chacune des divisions, ainsi chacun d'entre vous pourra plus aisément choisir d'appliquer dans une division plus convenable à leur façon d'agir ou bien simplement par préférance du travail assigner."

Il laissa Momo et Renji parler un court momment sur diverse chose concernant le travail que représente le statut de shinigami ainsi que certaine règle à respecter. Ensuite il reparti sur un monologue plus long mais aussi beaucoup plus attendu de la part des étudiants.

"Je supose que vous en mourrer d'envie...bon bon bon ont vas arrêter de vous faire proirotter, voici une petite présentation sur les 17 divisions..."

Tout le monde fut stupéfait, Izuru venait de dire 17 et non 16, personne ne comprenait vraiment ce que signifiait 17, certain croyait que par le stresse Kira avait fait une erreur. Kira demanda le silence et continua.

"Toujours la même réaction dans chaque classe ou presque, s'est très rare que des étudiants l'aprenne d'eut même, il y a belle et bien 17 division mais celle que vous ne connaiscer pas est la division zéro, pour y entré vous devez être une véritable exception, seul une pigner de gens ont réussi à entré dans cette division et pour au moin 95% des cas ce furent des capitaines. Cette division est c'elle de la garde royale, charger de protéger et d'Honnorer le roi des shinigamis. Mais bon ont ne peut pas appliquer à cette division, vous serer choisi peut être un jour mais au dela de cela, espérer en faire partie est un rêve presque chimérique alors contempter vous de savoir qu'elle éxiste et rien de plus. Ensuite nous avons la première division, charger de retransmettre tout information ou règlement de la chambre des 46 au reste de la Soul society, cette division aussi a pour tâche de protéger le capitaine commandant ainsi que ses quartiers. La deusìème division est celle des forces spéciales, comme la police dans le monde des humains vous serrer charger d'arrêter et de parfois tuer quelque'un qui désobéit ou a commit un délit quelquonque, il faut avoir une bonne forme physique majoritairement pour y entré, les entrainements son rigoureux et vos habilleter de combat au corps à corps seront bien plus uttile que tout autre chose. Passons à ma propre division, la communication, s'est nous qui transmettons tout ordre entre les divisions, nous avons aussi comme travail de protéger l'ensemble de la Soul society, comme plusieurs division nnous sommes affecter à différent endroit du Seireitei chaque jours. La quatrième division, division des soins infirmier, là je n'est pas besoin de vous expliquer d'avantage, soigner les blesser sera votre pain quotidien ainsi que de soigner l'estétique du Seireitei, ne vous détromper pas, vous avez la chance d'être dans l'action même dans cette division mais moin fréquament. La cinquième division maintenant, je vais laisser la parole à Momo elle même."

Izuru prit une pause et laissa comme dans chaque classe Momo expliquer les fonctions des divisions 5 à 10 et Renji le reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto.forumotion.com/index.htm
Rikichi
Modo/Vice Capitaine de la 16 ème Division
Modo/Vice Capitaine de la 16 ème Division
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 15/08/2008
Age : 26

Feuille de personnage
Niveau:
28/50  (28/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: La grande visite officielle annuelle de l'école Yamamoto par les représentants du Gotei 16 (PV Membres de la Soul Society)   Jeu 12 Fév - 1:08

-Bonjour Taicho !!

Comme à sont habitude Rikichi entra comme un boulet de canon dans le bureau de sont capitaine. Et comme à sont habitude il débordait de bonne humeur ! De plus aujourd’hui promettait d’être spécial et divertissante ! Au revoir la paperasse et les tâche barbante pour aujourd’hui l’académie les attendait. En parlant de papier, Rikichi en tenait une petite pile dans ces bras. Renji allait devoir s’en occuper après la visite a l’académie s’il ne voudrait pas être déborder le lendemain. Quelque chose clochait. Et alors qu’il s’approchait du bureau d’un pas sautillant, il remarqua enfin le silence qui avait suivit ces salutation et l’absence de la présence de Renji. Ce dernier ne devait être toujours pas arrivé ! Il scanna la pièce de sont regard brillant d’excitation rien que de pensée à la journée qui les attendait, et ne voyant aucune trace du passage de sont capitaine, il fit une petite moue déçu ainsi d’un haussement des épaules, et après s’être décharger les bras il ressortit du bureau. Autant en profiter pour lui apporté une bonne tasse de thé ! C’était devenu une petite habitude, il apportait les dossiers puis le thé. Il fut de retour quelques minutes plus tard une tasse dans els mains fumante, et la posa délicatement sur le bois ciré de la table un peu éloigné des dossiers pour éviter toute catastrophe. Il trépignait d’impatience ! Mais il devait attendre Renji. Pour une fois qu’il aurait une nouvelle excuse pour suivre sont idole a la place de l’habituel « je suis votre fukutaicho c’est normal que je vous suive » il n’allait pas se plaindre loin de là, il avait même du mal a tenir en place, lui qui d’ordinaire débordait d’énergie, la il en explosait pratiquement.

Il se dirigea vers la fenêtre l’ouvrit et se pencha pour regarder au dehors dans l’espoir d’apercevoir le taicho tatoué. Toujours aucune ne trace de lui. il fit une seconde fois une petite moue mécontente et soupira.

-Taichooooo !! vous êtes ou !

Des bruits de sabres s’entrechoquant, attira sont attention, il regarda vers la gauche. dans un coin s’entrainait deux shinigamis de la division. Ne demandez pas une suite logique a ces idées, mais les voir s’entrainer, fit naitre un petit sourire espiègle sur sont visage. Il venait juste d’avoir une idée plutôt sympa et qui mettrait du punch à leurs visites à l’académie. Et peut-être l’espérait-il cela feras plaisir a sont capitaine ! il frappa dans ces mains fier de sont idée, et sortit du bureau en trombe. Il n’avait même pas pensé que Renji pourrait le cherché.


Arrivé a l’académie, il était le seule devant l’entrée, les autres n’étaient toujours pas arrivé. Tant mieux cela lui laissait un peu plus de temps. il entra dans l’enceinte de l’académie, dont la cour était totalement vide, les cours toujours non finis. Il entra dans l’établissement et alla avoir directement ceux qui avaient organisé cette démarche. Pour cela il dut louper l’entrée de Renji momo et kira dans l’académie ainsi que toute la matinée de passage des classes. Il ne les rejoignit qu’as midi.

Et qu’elle entrée fracassante ! Les trois capitaines installer pour la pause de midi dans une salle privé avec les hauts gradé, mangeait tranquillement. C’est alors qu’un bruit encore indistinct aux oreilles des personnes présente se fit entendre. Le bruit se rapprochait et augmentait d’intensité, et cela rapidement. Renji dut être le premier à le reconnaître. Le bruit se vit être en réalité le cri très reconnaissable d’un jeune fukutaicho a la recherche de sont idole. et celui-ci se dirigeait droit vers la salle en criant le nom de sont capitaine.

-kuuuchiiiiikiiiiIIIIII-TAICHOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO


les portes de la salle s’ouvrirent à la volée, laissant la place non a un shinigami mais a un véritable missile a tête chercheuse qui avait prit pour cible le capitaine de la 16 ème et fonçait a présent droit sur lui tel un boulet de canon. Un grand sourire aux lèvres, les bras levé vers le ciel, courant sur un fond rose et parsemer d'étoiles, il paraissait totalement idiot mais s’en fichait. Il avait enfin rattrapé Renji et les autres. Oui ENFIN ! et sa petite surprise était toute planifiée ! lancée a pleine vitesse, il passa devant sont capitaine en plein freinage faisant l’effet d’un coup de vent au tatoué. Enfin stoppé il revint a côté de lui tout heureux.

-taicho !! Je vous retrouve enfin !! Je suis déçu j’ai pas put faire mon entrée avec vous !! mais je vous est préparé une petite surprise !! Je suis sur que vous allez adorer !! ils on été d'accord pour qu'après les visite de classe nous fassions une petite démonstration rien que pour leurs en mettre plein les yeux ! Et puis vous avez tellement la classe que vous allez tous les impressionner! Je suis désoler de ne pas avoir assisté aux visite de ce matin, j’espère pouvoir me rattraper cette après midi il nous reste quelles classe a visiter ?

Il stoppa soudainement sont flot de parole pour regarder Momo puis Kira. Il avait totalement manqué de respect, il ne les avait même pas salué. En le remarquant, il passa une main derrière sont crâne une goutte de sueur perlant sur sont front, et se baissa respectueusement pour les saluer … enfin.

-Excusez moi de mon manque de respect.. Hitsugaya-taicho Izuru-taicho !

Il reprit un peu de calme qu’il n’avait pas, il prit place aux cotés de Renji, un peu gêner de leurs avoir manqué de respect comme cela. Mais en quelques seconde cette gêne avait disparut et il regardait de nouveau Renji avec de grand yeux admiratif. Il n’avait pas du tout remarqué les regards presque choqué des hauts gradés, et après tout il n’en avait que faire ! bien que trépignant sur sa chaise, et lançant toutes les cinq secondes des regards admiratifs, et tout heureux à Renji, la fin de repas se fit donc dans un semblant de calme. et la visite reprit l’après midi. Cette fois-ci présent, il restait toujours aux cotés de sont taicho, ajoutant les quelques points que Renji aurait put oublier. ou même tout simplement rajouter sont petit grain de sel. Style des idioties, tel que « mais la 16 ème division reste la meilleur car nous avons Renji-samaaa » et autres dans le même style.[i]

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world5.monstersgame.fr/?ac=vid&vid=324059744
Momo Hitsugaya
Modo/Capitaine de la 5 ème Division
Modo/Capitaine de la 5 ème Division
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 13/08/2008
Age : 25
Localisation : Derrière toi, bouuuuuuuuh !

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: La grande visite officielle annuelle de l'école Yamamoto par les représentants du Gotei 16 (PV Membres de la Soul Society)   Dim 15 Fév - 0:21

Marchant silencieusement les uns à cotés des autres, les trois capitaines traversèrent la foule d'étudiants en silence, abordant tous trois une expression neutre. Malgré son angoisse, Momo parvint à ne rien laisser paraître et continua son chemin. Tout était calme, les seuls bruits audibles étaient les chuchotements des étudiants. Puis, un silence brute s'installa soudain. Détournant légèrement le regard derrière elle, elle remarqua que Kira s'était arrêté de marcher, fixant un des étudiants de la foule, avant de reprendre tranquillement son chemin. Les chuchotements reprirent de plus belle : "J'y crois pas, c'était Kanda qu'il fixait nan ?" "Raaaah la chance ! J'aurais aimé être à sa place !" "T'imagine, se faire remarquer par un capitaine aussi vite ?"
Il est vrai que ce jeune homme semblait posséder une pression spirituelle supérieure à la moyenne des autres étudiants, Izuru semblait s'en être rendu compte immédiatement. Quelques minutes plus tard, ils finirent par rejoindre les hauts gradés de l'académie à l'entrée du complexe principal. On leur distribua le planning des classes à visiter ainsi que des informations sur les élèves les plus prometteurs de l'institut. Après quelques mots très encourageant de Kira, ils commencèrent la visite des classes. Ils discutèrent avec les élèves et les professeurs de plus d'une trentaine de classe, cela fut plutot long mais très intéressant. Voir les regards émerveillés des jeunes recevoir la visite de trois capitaines du Gotei 16 dans leur salle de classe, c'était une expérience plutôt intriguante. Momo se demandait si elle allait aussi visiter celle de son fils... En tout cas, ils purent constatés que la plus grandes parties des élèves de l'institut étaient très sérieux et appliqués dans leur travail, certains promettaient d'aller très loin en continuant sur cette voie. La matinée fut très animée, et le stress que la jeune Madame Hitsugaya avait acumulé s'était vite dissipé au contact des adolescents.

Midi. L'heure du déjeuner. Les trois complices capitaines rejoignirent les hauts gradés de l'académie qu'ils avaient rencontrés précédement dans une salle privée afin de profiter de leur heure de libre pour manger. Le début du repas fut tranquille, la fin aussi... Si l'on puit dire ça comme ça. Le milieu du repas ? Agité, très agité. Alors qu'ils prenaient leur repas, un bruit lointain, encore méconnaissable se fit entendre. Bruit se rapprochant de plus en plus rapidement. Momo observa alors l'expression du visage de Renji changer littéralement, elle comprit alors de quoi il s'agissait. Alors que certaines personnes dans la salle se demandaient encore de quoi il s'agissait, la jeune Capitaine commença à compter à voix basse : Trois... Deux... Un...


- kuuuchiiiiikiiiiIIIIII-TAICHOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO

Les portes s'ouvrirent violemment pour laisser apparaître une fusée lancée à pleine puissance le Vice-Capitaine de la 16ème Division, Rikichi. Connu également pour son fanatisme incomparable vis-à-vis de son bien-aimé Capitaine. Renji en avait vu de toutes les couleurs avec lui, et sachant qu'il se trouvait être son Lieutenant, cela ne lui faisait qu'une bonne excuse en plus pour rester entre ses pattes. Connaissant la patience légendaire du nouveau chef du Clan Kuchiki, la division avait dû elle aussi en voir de toutes les couleurs. Malgré cela, ces deux-là s'entendait bien. Momo appréciait beaucoup ce jeune garçon, elle le trouvait très attachant avec son éternel regard émerveillé lorsque Renji était à ses côtés. C'est d'ailleurs dans un fond rose parsemé d'étoiles, digne d'un shojô manga, que celui-ci arriva les bras grands ouverts vers son idole. Il s'arrêta devant lui en dérapage incontrôlé lui annonçant qu'il avait obtenu l'autorisation de faire une démonstration de leurs capacités après la visite des classes. Puis il s'arrêta soudainement de parler, et salua non sans gêne les autres personnes présentes dans la pièce. Plus amusée qu'offencée, Momo lui répondit simplement par un "Bonjour Lieutenant" et un sourire chaleureux. Celui-ci se calma et prit place aux côtés de son idole en lui lançant de temps en temps des regards plus qu'admiratif. Afin de relancer la discussion, elle prit la parole :

- Alors comme ça on va avoir droit à une petite représentation ? Ca va être sympa ! Il nous reste encore quelques classes à visiter après manger, je pense qu'on pourrait s'occuper de ça vers la fin de l'après-midi qu'en dites-vous ?

De toute façon, cela risquait de ne pas être possible avant. Ils finirent donc de manger plus ou moins calmement, remercièrent très poliment chacuns des dirigeants à la fin du repas, et ils repartirent tous les quatre faire le tour des classes. Ils continuèrent donc de visiter de nombreuses classes, et se rendirent compte vers le milieu de l'après-midi qu'ils étaient en avance sur le "planning". Rien ne les empêchaient donc de traîner un peu. La classe suivante était comme toutes les autres : Des jeunes, des filles, des garçons... Pourtant, Kira semblait attendre ce moment depuis un bout de temps. Momo se rendit alors compte qu'il s'agissait de la classe du jeune garçon aux cheveux noirs de tout à l'heure. Les élèves étaient très heureux de recevoir les capitaines et le Lieutenant dans leur classe, seulement ils étaient eux aussi assez angoissés. Ce qui rassurait Momo plus qu'autre chose d'ailleurs. Izuru pris la parole le premier, il salua les jeunes gens, avant de présenter rapidement ses collègues et il prit la parole afin de présenter les 5 premières divisions, de la zéro à la quatre. Les étudiants furent assez surpris lors de l'évocation de la Division 0, ce qui était tout à fait compréhensible. Après quoi, il laissa la place à Momo. Celle-ci s'avança avec un sourire.

- Merci Kira-kun ! Tout d'abord bonjour à tous, comme vous le savez déjà je suis la Capitaine de la Division 5, Momo Hitsugaya. Ravie d'être parmis vous aujourd'hui ^^. Les membres de la 5ème Division sont donc chargés du maintien de la sécurité au sein du Rukongai. Comme vous le savez, c'est là-bas que vivent la majorité des âmes de la Soul Society. Ce sont également des âmes qui n'ont pas toujours la possibilité de se défendre d'elle-même, c'est là que notre rôle est important. Les shinigamis doivent veiller à la sécurité de ces âmes qui ne peuvent pas sauver seules leurs propres vies. N'oubliez jamais la raison pour laquelle vous êtes ici : Le rôle des shinigamis n'est pas seulement d'éliminer les hollows, le vrai rôle d'un shinigami c'est de sauver des vies.

Elle marqua une courte pause, histoire de laisser méditer les adolescents sur les paroles qu'elle venait de prononcer, avant de reprendre :

- La 6ème Division est placée sous les ordres du Capitaine Ichigo Kurosaki. Leur rôle principal est la communication avec le monde réel et le Ren'8, des personnes dont la responsabilité est de prendre en charge les humains possédant un minimum d'énergie spirituelle ainsi que des shinigamis à pouvoir disons spéciaux. Vous aurez plus de détails auprès de vos professeurs sur ce sujet.

Qui dit Ren'8 dit Vizard, qui dit Vizard dit Aizen, et la jeune femme n'avait pas vraiment envie d'aborder le sujet.

- La Division 7 est elle chargée de la communication avec la Division 0, afin de leur retransmettre les ordres à exécuter et autres tâches de ce style. Ce rôle est plus important que vous ne pouvez le penser. Sous les ordres du Capitaine Daisuki Akusei, la 8è Division, et ça certains d'entre vous sont peut-être au courant, est chargé du recrutement des jeunes shinigamis à l'académie. Cette division a également à sa charge les entraînements de toutes les Divisions du Goteï 16. La Division 9 est placée sous la responsabilité du Capitaine Hisagi Shuuhei, cette division a pour obligation la surveillance de la prison du Rukongai, afin de veiller à la détention des prisonniers et tout ce qui va avec. Enfin, viens ensuite la 10ème Division placée sous les ordres du Capitaine Toshiro Hitsugaya, étant l'un des plus anciens Capitaines de la Soul Society. La Division 10 est en quelques sortes une aide à la Première Division, afin de retransmettre les ordres du Central des 46 à tout le Goteï 16. Voilà, je pense que cela devrait suffir, je vais donc laisser la place à Renji et à son Lieutenant, qui va terminer la présentation des 16 armées de la Cour.

Elle se retira donc pour laisser la parole à son ami et à son vice-capitaine, et alla se placer aux côtés de Kira tout en pensant à la démonstration qu'ils allaient devoir exécuter d'ici peu. Cela promettait d'être très intéressant...

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renji Kuchiki
Admin/Capitaine de la 16ème Division
Admin/Capitaine de la 16ème Division
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 09/08/2008
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: La grande visite officielle annuelle de l'école Yamamoto par les représentants du Gotei 16 (PV Membres de la Soul Society)   Dim 15 Mar - 21:18

La matinée s’était déroulée de façon normale, si l’on ne comptait pas un lieutenant toujours introuvable et peut être le repérage d’un nouvel élément de la troisième Division ? Comme ce qui était arrivé avec, par exemple Hisagi, quand un élément encourageant était découvert à l’Académie, l’étudiant était aussitôt placé sous une sorte de surveillance par le Gotei durant ses études. S’il se révélait être effectivement au-dessus de la norme, les divisions essayeraient de se disputer ce nouvel élément prometteur et la plus part du temps déjà officier.
D’après l’intérêt dont Izuru avait fait preuve pour un des élèves, qui semblerait-il, avait de bonnes chances de remplir le profil requis ça risquait d’être sanglant dans quelques années, si ce gamin évoluait bien comme attendu.

Dès leur entrée ils eurent droit à leur planning : visite de classe, puis visite de classe et encore visite de classe. Ils y avaient passé la matinée et le nombre de classe à voir était loin d’être atteint. Cependant l’exercice en valait le coup rencontrer les shinigamis, et qui savaient Capitaines ou Vice-Capitaines, de demain était intéressant. Ils buvaient les paroles des trois capitaines tout en les écoutant dans un silence religieux, avant de poser des questions prouvant bien leur intérêt. En quelques sortes les trois acolytes se retrouvaient à faire les professeurs pour la journée.

Franchement si quelqu’un avait prévenu, Renji Abarai, élève doué de la classe spéciale mais incapable d’obtenir la moyenne à ses examens de Kidô que trois siècles plus tard il serait à la place de l’un de ces monstrueusement impressionnant Capitaine visitant l’Académie et ses élèves, il aurait rit au nez de la personne. Après tout l’histoire pouvait se répéter pour une poignée d’élève de la même promotion arrivant jusqu’à la position de Capitaine. Telle était la question qui planait durant la seule pose du trio de cette journée.

Pose qui se déroulait paisiblement. …. De toute façon ça ne pouvait pas durer pas vrai ?
Soudainement les oiseaux du dehors prirent leur envol comme pour fuir un désastre. Qu’est-ce qui avaient bien pu leur faire une telle peur, il n’y avait pas eu de bruit… ?
Sans pouvoir mettre le doigt sur le pourquoi, le capitaine de la 16ème Division venait d’avoir un très mauvais pressentiment. C’était peut être de la paranoïa mais il avait l’impression d’avoir déjà vécu une situation pareille, une impression de déjà vu peut être…

Et là, il y eut la confirmation du cataclysme approchant. Mais pourquoi le destin le détestait il à ce point ?!
Pour quelqu’un d’extérieur et non habitué il n’y aurait rien à signaler, rien d’anormal. Mais pour Renji, c’était le signal d’une catastrophe imminente. Et cela se présentait sous la forme d’un vague écho de voix « IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ». Nul doute n’était possible dès lors !
Les traits de l’homme se tendirent et se durcirent, il perdait l’attitude décontractée d’il y avait une poignée de seconde pour l’échanger contre un état de combat.

Non c’est pas vrai ! Pas maintenant ! Maugréa t’il, la paume de la main contre le front, avant de capter le regard de Momo. A ce brutal changement de comportement elle devait avoir compris de quoi « il » s’agissait alors que le reste de la salle, pauvres innocents, ne se doutaient pas une seule seconde que « ça » se rapprochait. Et très vite ! Un instant plus tard, un boucan assourdissant se fit entendre. La 11ème division, renommés pour ses grands amateurs d’alcool fort et surtout de combats violents et bruyants, dans ses jours les plus belliqueux et hyper actif croisés avec une horde quelconque de bestiole enragées n’aurait pas fait un tapage digne de rivaliser avec ça.

Malgré le chaos produit on pouvait à présent discerné une voix humaine, en se posant la question comment un être humain pouvait produire, seul, un tel boucan qui ferait passer un concert de Hard rock pour du Mozart !
L’impact était imminent, il fallait qu’il découvre d’où « il » allait surgir. Après un petit coup d’œil de la pièce deux choix s’offraient soit la porte ou potentiellement le mur, ce n’était pas quelque chose comme ça qui était capable de retenir ce qui approchait… , ou bien la fenêtre.

Choix épineux… « Il » était largement capable de passer par la fenêtre avec un grappin ou assis sur une véritable fusée, la capacité qu’il avait à fomenter des stratégies inattendues était l’un de ses plus utiles atouts ! Son instinct lui dicta la porte comme choix, il n’avait pas le temps de se pencher plus sur la question : il allait devoir anticiper l’arrivée pour pouvoir le contrer.

La prédisposition qu’il avait à parer ce genre de situation se révéla précieuse : la porte s’ouvrit à la volée, tandis que l’être comme possédé en jaillit comme un véritable missile.
Si le « missile » n’arrivait pas à freiner, il l’éviterait, sans aucune pitié, pour que celui-ci aille saluer le mur. Ils avaient parfois manqué plusieurs accidents du genre avec des couloirs parfois trop bien nettoyé…Mais cela n’était rien en comparaison de « ça ». L’une des raisons qui lui donnait l’envie de pulvériser son fanboy de Lieutenant, un bref résumé ?

….


Fond rose et scintillant avec des petites fleurs… Mais c’était quoi ça bon sang !?!
Premièrement comment son vice-capitaine matérialisait ces trucs là ? Et de deux, comment ces fichues fleurs tenaient dans le vide sans jamais tomber au sol ? Et enfin c’était pas ce genre de manga que l’Association des Femmes Shingamis faisaient circuler dans leur petit cercle ? Alors comment un manga de la sorte avait pu tomber entre les mains de Rikichi, en sachant qu’il risquait de reproduire le décor ?! Pourquoi ! Mais, pourquoi Rikichi ne pouvait pas faire une entrée normale, comme les gens normaux quand il était entouré de personne « non-habituées » ?

Pendant que le jeune Vice-Capitaine babillait un flot de paroles, incompréhensible car débité à une vitesse tellement accélérée qu’elle en était inhumaine, Renji délibérait. Vraiment, le très patient Capitaine de la 16ème division ne savait pas s’il devait être plus désappointé par la situation ou s’il ne devait tout simplement pas étriper son subordonné même devant témoins… Non vraiment il y avait pas photo : il allait finir par défenestré le fanatique !! Etre à cran était une émotion bien plus acceptable pour le tatoué que le dépit. Une fureur commençait à s’émaner de lui, c’était un avertissement et une menace à la fois, sa limite venait d’être atteinte : il essaya de repousser ce stupide décor rose et brillant d’un revers de main il explosa d’une colère retenue environ une poignée de minutes.

Rikichi !! Je t’avais déjà dit de ne plus JAMAIS refaire ce genre de truc : tu vas vraiment finir par ficher une attaque à quelqu’un !


Désigna t’il en montrant les autres occupants de la pièce qui était restaient choqués par une aussi brutale apparition. Il fallait les comprendre, on pouvait sérieusement se poser la question : est-ce que ce gamin à moitié dingue était vraiment le Vice-capitaine de la 16ème division ? Etait-ce vraiment un des Lieutenants jugés les plus compétents de l’époque ou il avait un léger problème de dédoublement de personnalité ?!

Quand il repensait avec recul, Renji se disait qu’il était un peu dans le même cas : il avait à gérer la plus part du temps la pile électrique complètement hystérique qui manquait de lui faire péter une durite environ trois fois par jour. C’en était à se demander, parfois, si c’était vraiment la même et seule personne : comme Matsumoto Rikichi avait un coté responsable caché, quelque part …

L ‘envie furieuse qu’il avait de massacrer le dit Rikichi, s’amenuisait, non seulement par la conscience que ses deux comparses les fixaient tous deux avec leur regard qu’il connaissait bien et qui disait « Renji, calme-toi ! » sous peine d’immobilisation. La situation semblait enfin redevenir normale ! Tandis que le plus jeune shinigami s’excusait en inclinant la tête, le capitaine adressa aux autres un « Veuillez l’excuser », ses amis avaient déjà eut droit à l’une des interactions, qui pour eux était parfaitement normal, entre les dirigeants de la 16ème à l’image de leur division bruyante, très bruyante mais également d’une efficacité redoutable.

Après l’arrivée explosive du Lieutenant, la visite des classes reprit son cours. Avant de rentrer dans chaque pièces, ils avaient bien la confirmation que les élèves étaient exactement comme eux durant leurs études : On entendait une douce anarchie : bavardages en tout genre sur un sujet de choix, eux. Et dès que les shinigamis entrouvraient la porte, un silence se faisait immédiatement comme par magie avec l’arrivée des adultes.

Une fois de plus le même discours fut répété : Kira semblait le connaître par cœur, ses phrases étaient toujours égales selon les classes, sans jamais rien n’oublier. Cependant cette classe était particulière, l’un des élèves n’était autre que le petit qui semblait être promu à un bel avenir dans l’armée.
Tandis que Momo prenait la parole, le Capitaine aux multiples tatouages se demandait s’ils avaient eux aussi eut l’air aussi admiratifs devant les capitaines. Il posa son regard sur la personne à ses cotés, à savoir son Lieutenant qui avait le même regard que les étudiants mais conduit en sa direction.

D’accord… Le moins qu’on pouvait dire était que Rikichi n’avait pas vraiment changé depuis l’Académie sur ce niveau là . Le discours de la jeune femme s’acheva et il était évidant que sa douceur lui avait fait gagner quelques fans dans l’auditoire.
C’était donc son tour de s’acquitter de sa part de la présentation. Il s’avança, son second sur les talons.

Merci Momo. Capitaine de la 16ème Division, je suis Renji Kuchiki et je vous présente mon Vice-Capitaine Rikichi. Nous sommes de retour à l’Académie spécialement pour vous !
Je vais donc achever notre démonstration en vous présentant les six dernières divisions où vous pourriez être intégré à l’obtention de votre diplôme.

Tout d’abord la 11ème division dirigée par le Capitaine Karin Kurosaki. Là-bas une maîtrise excellente du Zanjutsu est requise. En effet la 11ème division aime par-dessus tout trancher du Hollow en tout genre et est très souvent envoyée en première ligne de combat. Si votre maîtrise du sabre est supérieure à celle de votre Kidô vous avez de grandes chances de vous y rendre !

Il fit une légère pose destinée à ses deux complices qui signifiant « Aucun commentaires sur ça, compris ! » Dans l’assistance certains avaient un air soulagé, sans doute les cancres en Kidô venait de penser que tout espoir n’était pas perdu.

Il y a ensuite la 12ème division emmenée par le seul Quincy Capitaine, Uryû Ishida. Cette division gouverne le Département des recherches qui grâce à ses petits génies et labos en tout genre permet d’inventer de nombreux équipements améliorant notre devoir et nos missions. N’allez pas croire que ce ne sont que des cerveaux, ils sont également de bons combattants et de très fins stratèges.

Avec un rôle tout aussi primordial, vous avez la 13ème division et sa charmante Capitaine, Rukia Kuchiki. Les 4 Grandes Familles Nobles ont une lourde influence sur le Seireitei. Elles se réunissent fréquemment afin de faire appliquer l’ordre. C’est l’une des taches de la 13ème division que de se charger de la communication entre les 4 grandes familles. Ce qui est loin d’être une tache aisée, diplomatie, calme, maîtrise de soi sont de rigueur.
Cependant si vous y arrivez vous obtiendrez le respect de vos camarades pour être capable d’associer vos capacités de combattants et des talents de médiateurs.


Il s’ensuit de la 14ème division d’Isane Kotetsu, leur but est de défendre les membres de la 4ème division. C’est bien plus important que vous pouvez l’imaginer, en effet si nos soigneurs sont blessés qui peut administrer les soins ? La 14ème division a donc un rôle primordial sur le champ de bataille. Ne plaisantez pas avec eux sur la 4ème division, leurs rôles de protecteurs en fait des combattants particulièrement émérites !

L’avant dernière division est la 15ème division. Au contraire de la 11ème si votre point fort est le Kidô vous risquez d’être intégré à cette division de nécromanciens. Hado et Bakudo de hauts vols sont monnaie courante là-bas. En un clin d’œil ils peuvent localiser quelqu’un, immobiliser ou infliger de lourds, très lourd dommage. Leurs devoirs sont à leurs images variés dû à leurs différentes capacités.

Et enfin la dernière mais non la moindre, notre Division. Comme vous l’avez appris dans vos livres d’histoires le Central 46 détient un pouvoir immense, en effet il délibère sur tous les ordres. Il est absolument indispensable et sa sécurité est donc une question très importante. C’est pour cela que nous sommes là, nous la 16ème division avons pour objectif de protéger les 46 et leur président car s’ils leur arrivent quelques choses toute l’organisation de notre monde est mise en péril. Mais pas de soucis à se faire, on pulvérisera sans aucun problème n’importe quoi qui les menacerait en une fraction de seconde ! N’est-ce pas lieutenant ?

Ca sera tout pour le discours. En résumé faites de votre mieux pour intégrer l’une des divisions, on attendra le meilleur de chacun d’entre vous !


Parfois Rikichi dans un élan de fierté patriotique envers la division annonçait qu’ils étaient les meilleurs car ils étaient sous les ordres de son idole. Les élèves souriaient souvent, pensant à une blague. Si seulement ils savaient que le Vice-Capitaine était plus que sérieux…

Bon, maintenant que nous en avons terminé avec le discours, je pense que l’on peut faire quelque chose de plus intéressant.
Ajouta t’il avec son sourire en coin. Tandis que les élèves se regardaient car rien d’autre n’était normalement prévu au programme.

Quelque chose comme une démonstration de combat avec Zanpakuto, qu’en pensez-vous ?

Ponctua t’il, sachant pertinemment que ce qu’il venait d’annoncer allait faire l’effet d’une bombe. Lui mettre le désordre en annonçant de cette façon ? Oh pas du tout , ce n’était pas le genre voyons...

_________________

¤ Standing to defend you ! ¤


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La grande visite officielle annuelle de l'école Yamamoto par les représentants du Gotei 16 (PV Membres de la Soul Society)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La grande visite officielle annuelle de l'école Yamamoto par les représentants du Gotei 16 (PV Membres de la Soul Society)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Visite officielle à Londres page 6
» fan-fic avec l'espada
» les grandes familles nobles
» Daterra : visite d'une des plus grande ferme du Brésil
» visite du grand bunker de Ouistreham

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Soul Society [RP] :: L'Institut Académique Spirituel :: Académie-
Sauter vers: