AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas d'aller lire le Contexte. Des joueurs d'Arrancars sont activement recherchés. Merci de votre inscription et bon jeu. - Le Staff.

Partagez | 
 

 rentrrer a la maison. (renji momo, et kira si y veut )

Aller en bas 
AuteurMessage
Rangiku Matsumoto
Vice Capitaine de la 2d Division
Vice Capitaine de la 2d Division
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 18/08/2008
Age : 26

Feuille de personnage
Niveau:
28/50  (28/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: rentrrer a la maison. (renji momo, et kira si y veut )   Mar 28 Oct - 13:31

Est-ce la nuit ou le jour ? Nul ne pouvait le savoir. Dans ce monde la nuit régnait inlassablement sur le ciel. Ce calme et ce paysage mort, donner la sensation d’un endroit froid et glacer, sans vie. Et pourtant, il ne faisait pas si froid. Non il faisait même plutôt bon. Assis au milieu de se désert aride, au sommet d’une petite dune, une jeune femme à la longue chevelure rousse et habiller d’un kimono noir, les yeux fermer et l’air serein, elle réfléchissait. Pourquoi se trouvait-elle encore ici, alors qu’elle avait eu les réponses tant attendu ? Après avoir pardonner a l’homme de sa vie, et s’être sentit soulager ? S’obstiner a resté ici, rallonger sa visite au Hueco mundo, laissant le seireitei pensé a une trahison de sa part. Ho non elle n’avait pas trahi. Elle restait toujours fidèle a la soul society. Mais partir au coté de Gin avait été une nécessité… non un désir. Si fort qu’elle n’avait put résister.

Mais a présent ? Que faire ? Elle se retrouvait la, au milieu de tout se sable, cachant constamment sont énergie spirituelle pour éviter d’être repérer du maitre de ces lieux, bien qu’elle doutait qu’il ne soit pas déjà au courant. Méditant chaque jour du comment elle allait se sortir de ce nouveau dilemme.

Car oui un petit problème se présentait à elle, après cette décision de déserter temporairement le seireitei. Si elle rentrait à présent, les mains vident, et sans une bonne explication elle serait sans aucun doute juger et même peut-être exécuter pour trahison. Ce qu’elle redoutait le plus. Mais elle doutait fort que le fait d’avoir voulu comprendre un peu mieux gin, soit pour eux une bonne raison.
Beaucoup de personne lui manquait énormément. En premier lieu le capitaine hitsugaya, avec qui -même après avoir changé de division- elle avait gardé une bonne relation. Vint ensuite ces amis. Renji, Momo, et Kira. Ces trois grands amis, qu’elle s’en voulait d’avoir déçus. Elle savait bien que sont départ en avait rendu triste plus d’un.

Que faire alors ?

Elle pourrait tout aussi bien rester ici. Elle pourrait rejoindre définitivement aizen et sont armée d’arrancar. Elle serait dans ces condition toujours aux cotés de gin, ce qui semblait presque un rêve. Troquer son kimono de shinigamis contre une tenue blanche. Mais ce rêve se transformerait vite en cauchemar. Car elle n’aurait jamais la force de combattre ces amis et le Gotei 16. Non elle ne le pourrait jamais. Après tout c’était sa maison, sa famille.
Ou bien elle pourrait rentrer tout de suite au seireitei prenant le risque de faire condamner pour trahison. Ou peut-être qu’ils auront pitié d’elles et lui retirerons simplement sont rang. Elle préférait largement cela que mourir. Pas que la mort ne l’effraye, non ! Elle était une shinigamis, elle vivait avec le risque de mourir à chaque mission. Elle ne voulait pas en finir tout de suite, car beaucoup de choses lui sont importante. Beaucoup de choses qu’elle veut protéger à tout prix. De plus elle voudrait revoir ces amis. Pensée a eux, remuait tellement de tristesse et de regret.

Un long soupir désespérer s’échappa de ces lèvres. Elle qui avait toujours le sourire, toujours une solution a tout. La elle séchait totalement. Elle n’avait que deux choix. Mais ces deux choix avaient ces inconvénients. Elle leva sa main gauche qu’elle passa doucement sur sont visage, avant de se cacher le visage dans ces mains. Toutes ces réflexions ne rimait à rien. Plus elle réfléchissait et plus le choix était dur. Et puis… elle savait qu’elle ne pouvait pas rester ici. Gin ne l’y avait emmené juste pour parler. Elle aurait déjà dut repartir depuis des lustres. Elle se redressa, debout sur la dune, et tourna sur elle-même pour explorer les alentours. Elle venait de faire sont choix. Retourner a la soul society, ce qui était le meilleur choix a faire après tout. Même peut-être le seul… car jamais gin n’aurait vraiment voulu qu’elle reste ici. De plus elle devait s’occuper d’une chose. Une chose qui était chère a sont homme.

-Comment vais-je sortir d’ici…..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renji Kuchiki
Admin/Capitaine de la 16ème Division
Admin/Capitaine de la 16ème Division
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 09/08/2008
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: rentrrer a la maison. (renji momo, et kira si y veut )   Mer 12 Nov - 1:47

Kira ne s’était pas joint à eux. Il avait décidé de rester mais son inquiétude pour eux était flagrante. Il ne tenta pas de retenir le blond car ce dilemme, il le savait été particulièrement douloureux et aller à la suite du blond ne ferait que briser sa fierté. Quand il annonça son projet de demeurer à la Soul Society, Renji sourit. Pas un de ses rictus, ou sourires insolents ou légèrement narquois, juste une expression sereine. Peu importe la décision d’Izuru, ce qui lui importait c’était que ceci soit son choix à lui.

Ainsi durant la nuit du lendemain deux silhouettes recouvertes de capes ouvrirent un portail pour se rendre dans la dimension ennemie. A peine le pied sur le sable blanc du paysage morne, il murmura avec humeur en réajustant sa cape


Je commence à avoir franchement une impression de déjà vu …

En l’espace de plusieurs semaines il avait l’impression d’entreprendre le même chemin que durant la précédente mission au Hueco mundo . A croire que quelqu’un s’amusait sérieusement à recréer la même situation qu’il a plus de trois siècles de cela. Tout était identique à la rescousse d’Orihime : ce monde était toujours le même univers morne, terne, uniforme et fade que jadis. On pouvait ressentir les mêmes pics de reiatsu monstrueux, accumulations de Hollows, d’Arrancars voir d’Espada.

Tout ceci était tellement identique que l’on pourrait commencer à croire à une provocation ou une plaisanterie malsaine.
Le Hueco Mundo avait l’air d’être complètement hors du temps, que tout restait perpétuellement figé. Une opposition parfaite de la Soul Society qui allait furieusement réagir.

A peine la disparition de Matsumoto un peu réorganisée- la 2ème division s’était retrouvée subitement sans Vice-Capitaine et l’Omnitsukidô sans l’un de ses chefs -. Et juste quand le choc causait par cela commençait à se rétablir difficilement, Deux Capitaines étaient portés disparus en plein vers le territoire ennemi pour une durée indéterminée, peut être un ou deux jours comme plus d’une semaine. Quand tous les trois aillaient être de retour, ils allaient vraiment passer un mauvais quart d’heure.

Renji pouvait parfaitement se figurer son Vice-Capitaine le jour de la découverte de leurs absences courir partout dans la division l’air absolument paniqué en hurlant « C’est horrible, il est plus là ! Taichô a disparu !!! »
Le pauvre gamin allait avoir sans doute l’une des plus grosses paniques de sa vie tel qu’il le connaissait. Le Capitaine ne voulait même pas imaginer dans quel état il allait retrouver sa division à son retour, ça allait être plus ou moins un mini-cataclysme vu l’attitude « pile électrique » de Rikichi . Peu importe l’état apocalyptique où il allait retrouver ses troupes, ce n’était pas la chose qui le perturbait réellement.

Il s’en voulait d’avoir du partir sans prévenir Rukia de son intention d’aller chercher Matsumoto. Elle allait sans doute être furieuse et inquiète . Il n’avait pû laisser qu’une lettre mais cela n’était évidemment bien dérisoire au fait de parler réellement . Si il lui en avait parler avant de le faire cela aurait été jugé comme de la complicité dans une faute grave : l’insubordination . Et il était hors de question que Rukia soit mêlée à cette action et risque elle aussi une sanction. Tout bonnement hors de question !


Il lança un regard en biais à la deuxième silhouette drapée d’une cape. Elle devait-elle aussi pensait à sa famille et avoir également le moral assez bas, réaction tout à fait normale. Il fallait donc en finir vite avec cette mission : Retrouver Matsumoto, éclaircir tout cela et si c’était le cas la ramener à la Soul Society rapidement. Oui enfin rapidement … C’était facile à dire car en effet peu importe l’hypothèse de trahison de Rangiku ou pas ça n’allait pas être facile de lui adresser la parole . Si elle avait rejoint les arrancars elle devrait se trouver à l’intérieur de Las Noches dans ce cas là, ils devraient infiltrer le QG ennemi sans trop tomber sur les meilleurs numéros de l’Espada ainsi que les traîtres...

Dans l’autre cas retrouver Matsumoto experte dans la capacité de dissimuler son reiastu et bien ça allait être une vrai partie de plaisir ! Presque aussi simple que de trouver une aiguille dans tout le sable du Hueco Mundo … Les deux Capitaines qui dégageaient un reiatsu surpuissant attireraient sans doute quelques arrancars et ils pourraient alors leur arracher des informations. C’était pour l’instant la seule piste qui se présentait à eux. Etant trop loin de Las Noches normalement le maître des Lieux ne s’apercevraient pas de la présence des shinigamis tant qu’ils ne s’en approchaient pas trop.


Je pense qu’on devrait déjà se diriger vers le Sud, après on pourra aviser et dans le pire des cas se rendre vers Las Noches . Prête Hitsugaya-Taichô ?

Ajouta t’il avec un sourire en coin cette fausse formalité était évidemment amusante.

_________________

¤ Standing to defend you ! ¤


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Momo Hitsugaya
Modo/Capitaine de la 5 ème Division
Modo/Capitaine de la 5 ème Division
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 13/08/2008
Age : 24
Localisation : Derrière toi, bouuuuuuuuh !

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: rentrrer a la maison. (renji momo, et kira si y veut )   Mer 12 Nov - 17:35

Avant que le Seireitei ne retrouve son activité quotidienne, avant même que les premiers rayons du soleil ne baignent la Soul Society de leur lumière matinale, deux silhouettes vêtues de capes se retrouvèrent devant le portail afin de se rendre au pays des Arrancars et autres âmes corrompues par la haine et le désir de vengeance. Ils avaient fait leur choix, le choix de prendre seuls l'initiative d'aller sauver la Vice-Capitaine de la 2nd Division coincée au Hueco Mundo depuis plus de deux semaines. Après avoir passé le portail, ils attérirent sur le sable blanc de leur destination finale. Cette fois, ils ne pouvaient plus faire machine arrière, pas sans avoir accompli ce qu'ils avaient à faire ici.

Kira ne les avaient finalement pas accompagné. Il y avait une chose dont il devait prendre soin, et ne pourrait pas abandonner sa tâche sans avoir pût au préalable la confier à quelqu'un d'autre. Pour lors, il devait se résigner à laisser le soin de se rendre au Hueco Mundo à ses amis, et promit de les rejoindre dès qu'il pourrait. Momo ésperait seulement qu'il n'ait pas besoin de les rejoindre, car elle aurait souhaité boucler cela le plus tôt possible, et éviter de s'attirer inutilement des ennuis. Plus vite ils auraient quitté cet endroit, mieux cela serait.

Bien qu'ils risquaient de se faire taper sérieusement sur les doigts à leur retour. Excepté Kira, ils n'avaient mit personne d'autre au courant du plan "sauvetage de Rangiku", et étaient partis comme des voleurs. Urahara n'allait certainement pas apprécier, et ils auraient probablement droit à une sanction. Mais il n'y avait pas que la vie professionnelle. A part un petit mot rapide griffoné sur un bout de papier, c'est tout ce qu'ils avaient pût faire comme au revoir à leur famille, afin d'éviter que ceux-ci soit impliqué dans l'affaire. Momo voyait déjà la scène à laquelle elle allait avoir droit. Son mari, qui lui reprocherait ses actes; et aussi son fils. Celui-ci en avait fait des tonnes lorsqu'elle était partie s'occuper d'une affaire d'Arrancars dans le monde réel sans lui en parler, alors elle n'osait même pas imaginer ce qu'il allait se passer lorsqu'il lirait son message.

La jeune Capitaine Hitsugaya laissait divaguer son esprit sur un sujet puis sur un autre, le regard perdu dans le vague. Elle revint à la réalité lorsqu'elle sentit le regard que Renji posa sur elle. Elle inspira un grand coup et releva la tête. Il était temps de reprendre les choses en main. Ils devaient récupérer Matsumoto, quel qu'en soit le prix. La question du moment était donc : Par où commencer les recherches ? Renji proposa de se diriger vers le Sud et de remonter vers Las Noches si ils ne trouvaient rien.


- Allons-y !

De toutes façons, Momo avait du mal à faire la différence entre le Nord et le Sud dans cette étendue de désert blanc. Tout se ressemblait. Elle marchait donc à la suite de Renji, tout en jettant quelques coups d'oeil furtifs tout autour d'eux. Ils marchèrent pendant un long moment, et la jeune femme avait vraiment l'impression de faire du sur-place. Alors que ses yeux continuaient de se promener, son regard se posa sur un bâtiment gigantesque, loin dans l'horizon. Elle l'avait déjà remarqué lorsqu'ils étaient arrivés, mais n'y avait pas vraiment accordé d'importance. Ce qui attira son attention, c'était que cette grande construction était la seule chose à contraster avec le décor monotone du Hueco. Las Noches... C'était donc là le palais d'Aizen et de ses complices. Momo fronça les sourcils. Rangiku était peut-être là-bas ? Mieux valait pour eux que cela ne soit pas le cas. Elle finit par détourner la tête et regarder là où elle mettait les pieds, inutile de philosopher plus longtemps sur cet endroit.

Ils continuèrent donc leur route. Cela devait déjà faire quelques heures maintenant qu'ils erraient dans le désert, sans pour autant avoir rencontrer âme qui vive, ou qui ne vive plus d'ailleurs. Rien, aucune trace ni de Matsumoto, ni d'un quelconque hollow ou arrancar traînant dans les environs. Certains diraient : Pas de nouvelles signifient bonne nouvelle, mais Momo ne l'entendait pas de cette oreille et commença à râler.


- Je commence à perdre la notion du temps, il va falloir marcher encore longtemps ? Il doit bien y avoir un moyen plus simple pour la retrouver non ?
>.<


C'est alors qu'une idée lui traversa soudainement l'esprit. Elle lança un long soupir d'agacement et eût un petit sourire malicieux.

- J'aurais franchement pût y penser avant !

Elle ferma les yeux pour revenir au calme et essayer de se concentrer.

- Filet Noir et Blanc. 22 Ponts, 66 Couronnes et Cloches. Marques de Pas, Tonnerre au Lointain, Sommet Effilé, Terre Dévoreuse, Caché dans la Nuit, une Mer de Nuages, Ligne Bleue. Faites un Cercle et Envolez-vous au Ciel ! Bakudô Nanajû nana : Tenteikura !

Momo ne parviendrait peut-être pas à la localiser avec ça, mais Rangiku saurait au moins qu'ils étaient là et qu'ils la cherchaient. Cela pourrait peut-être simplifier les choses et peut-être pourraient-ils la retrouver plus aisément.

- Lieutenant Matsumoto. Je suis en compagnie du Capitaine Renji Kuchiki. Nous nous trouvons actuellement dans le désert du Hueco Mundo. Je ne saurais pas localiser notre position actuelle, mais il serait peut-être plus simple que vous tentiez de venir à notre rencontre...

Elle rouvrit les yeux. Elle n'était pas sûre que son message ait aboutit, mais il n'y avait aucune raison pour que cela ne fonctionne pas. Elle inspecta de nouveau les alentours du coin de l'oeil. Elle n'aimait pas cet endroit, et n'y était pas tranquille. N'importe qui s'en serait aperçu.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rangiku Matsumoto
Vice Capitaine de la 2d Division
Vice Capitaine de la 2d Division
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 18/08/2008
Age : 26

Feuille de personnage
Niveau:
28/50  (28/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: rentrrer a la maison. (renji momo, et kira si y veut )   Dim 7 Déc - 20:03

Cela faisait à présent une semaine que Rangiku n’avait vu aucun shinigami, ni même d’hollows et d’arrancars d’ailleurs. Sont reiatsu habilement et totalement dissimuler n’attirait aucun d’entre eux jusqu’as elle, et les rares d’entre eux, qu’elle croisait, elle préférait se dissimiler plutôt qu’engager le combat et dénoncer sa présence. C’était la moindre des choses à faire lorsque l’on était en territoire ennemis. Toujours droite sur le haut de sa petite dune de sable, elle observait les alentours, comme toujours elle avait à faire a un paysage figé. Et cet endroit commençait à lui taper sur le système. Elle voulait un peu d’animation… la bonne humeur de sa division, ces amis, mais aussi ces bouteilles de sake. Tout ceci lui manquait beaucoup, sans compter le monde humains et ces merveilleux magasins. Elle tourna de nouveau sur elle-même pour regarder autour d’elle et lâcha dans un soupir.

-Non vraiment je n’aime vraiment pas le décorateur de cet endroit !

Et Gin ? Aime t-il cet endroit froid, sombre, et vide ? Supportait-il de vivre dans un tel endroit ? Alors que la rousse, après une semaine passer au milieu du désert semblait a bout de voir toujours les mêmes arbres, les mêmes forme, ce sable qui s’insinuait dans chaque pans de sont kimono, ce paysage sans couleur. Elle passe une main dans ces cheveux un air las sur le visage. Quand pourra t-elle enfin rentrer ? Et ce fichu renard aux cheveux blanc qui la laisser en plan après leurs discussion ! Pourquoi ne l’as t-il pas ramener a la soul society ? Cela lui aurait empêché une semaine dans ce paysage en noir et blanc, ou la seule chose qui se démarquait de cette ambiance était sa chevelure d’un roux flamboyant et sont châle rose.

Ces pensées se mirent à vagabonder du coté du seireitei. Que pensaient-ils d’elle à présent ? Comment se porte sa division ? Et ces amis ? Et combien de temps ces bouteilles de sake n’ont elle pas été sorties ? A sont retour elle devra remédier ca ! Elle en avait besoin cela faisait plus d’une semaine qu’elle n’en avait bu une goutte, et sa « passion » pour l’alcool en prenait un sacré coup. Elle croisa les bras et se rassit sur sa petite colline de sable sont visage se tordant dans une petite moue boudeuse. Elle VOULAIT rentrer à la maison.

- Lieutenant Matsumoto. Je suis en compagnie du Capitaine Renji Kuchiki. Nous nous trouvons actuellement dans le désert du Hueco Mundo. Je ne saurais pas localiser notre position actuelle, mais il serait peut-être plus simple que vous tentiez de venir à notre rencontre...

-HIIIIIIIII


Rangiku plus que surpris en entendant la voix de Momo poussa un petit cri et un soubresaut sa poitrine volumineuse suivant le mouvement, dans la seconde sa seule réaction fut de regarder derrière elle, comme si elle s’attendait de voir la jeune fille douce et gentille parler derrière elle. Mais bien évidemment il n’y avait personne. Elle cru ensuite devenir folle, mais en prêtant attention aux paroles de la capitaine de la 5ème, elle se rendit vite compte qu’il s’agissait d’un kido. Et lorsqu’elle comprit enfin le sens de ces paroles, sont visage surpris changea littéralement d’expression. Elle se mit légèrement à trembler alors que les larmes lui montaient aux yeux. Larmes de joie, de soulagement, ces amis sont la ! Ils sont venus pour la ramener ! Ils ne la considèrent pas comme une traitresse comme elle l’avait tant de fois pensée cette semaine. Pas mal de tension accumuler s’échappèrent dans les quelques larmes qui coulèrent malgré elle. Il ne lui fut qu’une demi-seconde pour se relever et chercher presque désespérément les puissantes pressions spirituelles de ces deux amis. Elles les identifièrent très vite, et se mit une claque mental s’en voulant de ne pas les avoir repérer plus tôt. Elles étaient pourtant facilement reconnaissables. Elle se rendit compte a quel point elle avait baissé sa garde ces derniers moments, ne faisant attention qu’as sont propre reiatsu qu’elle gardait dissimuler.

Mais a présent sur de les avoir retrouvé, heureuse de savoir qu’ils étaient la pour elle, courant a toute vitesse usant du shumpo comme jamais, elle laissait sont énergie spirituelle allée laissant l’opportunité aux deux shinigamis de ressentir sa présence. Les larmes toujours aux coins des yeux, qu’elle ne laisserait pas couler ! Lorsqu’ils furent enfin dans sont champs de vision elle se mit à foncer sur eux tel une torpille lancer a pleine vitesse, en criant :

-C’est pas trop tôt !!! je croyais que vous vous étiez perdu en chemin !! vous en avez mit du temps !

Et avec un grand sourire heureux, et les bras grand ouvert, elle sauta sur la jeune Momo la serrant dans ces bras de toute ces forces non dans une tentative de meurtre comme l’on pourrait pensée a première vue, mais vraiment soulagée de les voir. Après avoir écraser et étouffé méticuleusement la jeune fille, elle se redressa, sont regard passant de Renji a Momo les yeux pétillant de joie, mais aussi de larmes qu’elle tentait de contenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renji Kuchiki
Admin/Capitaine de la 16ème Division
Admin/Capitaine de la 16ème Division
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 09/08/2008
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: rentrrer a la maison. (renji momo, et kira si y veut )   Dim 7 Déc - 22:19

Pendant que les deux Capitaines avançaient dans le Hueco mundo , non ils n’étaient pas perdu dans ce fichu désert où tout se ressemblait pas du tout , ils ne savaient juste pas où ils se rendait c’était totalement différent … ou un acte de mauvaise foi totale, cela dépendait du point de vue. Renji se faisait la réflexion à quel point l’endroit en plus d’être monotone était également joyeusement morbide . C’était sans doute pour ça que le tocard à la mèche rebelle avait du emmener Ichimaru et son éternel sourire, sourire qui était plus malsain qu’autre chose si on lui demandait son avis d’ailleurs. Aizen devait essayer d’égayer les lieux avec son second, le climat était tellement déprimant qu’il devait craindre que ses propres Espadas entrent en dépression dans un endroit pareil … Imaginer les arrancars à la recherche d’un psychologue lui tenait l’esprit occupé pendant un bon moment.

Jusqu'à ce que sa comparse perde patience , et commença à se plaindre. Avant de faire preuve de ce qui avait toujours suscité le respect : une pratique de Kidô de haut vol . Surtout pour lui qui était toujours désespérément bloqué au niveau 31 de ce maudit Shakka hô qu’après avoir qualifié de tous les noms injurieux possibles décida d’abandonner l’idée de le maîtriser .

Le Capitaine de la 16ème division accueilli la performance de son amie par un hochement de tête, signe de sa confiance en ses capacités, un léger applaudissement et surtout d’un large sourire amusé . Autant par l’incapacité à situer leur position, -bel euphémisme signifiant qu’ils étaient quelque part dans le désert mais où … telle était la question ! – que par la formalité dans ses propos allant même jusqu’à vouvoyer la Vice-Capitaine.


Je suis sûr qu’elle a entendu mais … « Vous veniez à notre rencontre Lieutenant Matsumoto » ?


Taquina t’il Momo en croisant les bras sur son torse, l’occasion était trop énorme pour qu’il rate ce trait d’humour qui était comme sa signature . Cependant, c’était révélateur de quelque chose, avec ce contact, même à un seul sens, la pression venait de disparaître fortement . L’idée de ne pas la retrouver n’était plus obsédante comme elle l’avait été. Il n’y avait plus cette épée de Damoclès au dessus de leur têtes, plus ce spectre, ce doute qui planait et venait les hanter que peut être tout cela était voué à l’échec .

Quelques minutes, ou secondes passèrent avant qu’une énergie se manifesta, elle était loin de leur position mais là . Bien vite la source s’approchait à une vitesse surprenante, nulle doute était possible sur la propriétaire .


Bien joué Momo, j’crois qu’elle nous a trouvé .

Et pour confirmer ses dires, la shinigami se rapprocha de plus en plus. Renji pouvait parfaitement se figurer une Matsumoto en mode tornade qui ne laisserait derrière elle qu’une traînée de sable, ainsi que le souvenir de la couleur de son foulard rose . Une silhouette se dessina sur l’une des dunes de sable blanc, la shinigami avait tout bonnement l’air d’un mirage qui pourrait s’échapper si ils clignaient des yeux. Mais la jeune femme brisa radicalement l’illusion en se mettant à se plaindre de leur retard en se précipitant droit sur eux et percutant la jeune Capitaine dans une étreinte qui devrait pouvoir être capable de briser les os .

Pendant que la disparue serrait méticuleusement Momo dans ses bras à l’étouffer, Renji détailla la Vice-Capitaine. Elle avait l’air plus pâle, bien sûr des semaines à se cacher était un effort intense et toujours avec cette crainte d’être découverte par quiconque devait avoir fait pression sur elle . Malgré cela et le fait qu’elle avait les larmes aux yeux, Matsumoto semblait se rappeler comment respirer à nouveau, comme sortant d’une apnée dans ce monde de cauchemar. A présent elle était saine et sauve c’était l’important. Quand elle eu enfin sa prise digne dune catcheuse, l’homme aux tatouages ponctua d’un


Désolé du retard, on a pas beaucoup vu de panneaux de signalisations dans le coin . On aurait vraiment du tourner à droite de la première dune quand on est arrivé !

Il exprimait son soulagement par l’humour comme toujours. Se comporter normalement était sans doute ce qu’il fallait à la rousse : reprendre les repères qu’elle avait à « la maison » . Mais, elle avait toujours les mains agrippées aux épaules de la jeune femme et les larmes étaient toujours dans ces yeux. Renji lança un regard à la femme de Toshiro .

Momo, je crois qu’on l’a faite pleurer . dit il assez gêner puis il posa sa main sur l’épaule de la lieutenant en guise de soutien .

Si tu continue comme ça tu vas me vexer. Essaya t’il avec humour avant de reprendre pour une fois avec sérieux.

Pleures pas Ran’, ça va aller maintenant . Ca va aller...


L’émotion due aux retrouvailles était encore très forte et si cela gênait Matsumoto il prétendrait que si elle avait les yeux humides c’était à cause du sable .

_________________

¤ Standing to defend you ! ¤


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Momo Hitsugaya
Modo/Capitaine de la 5 ème Division
Modo/Capitaine de la 5 ème Division
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 13/08/2008
Age : 24
Localisation : Derrière toi, bouuuuuuuuh !

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: rentrrer a la maison. (renji momo, et kira si y veut )   Mar 9 Déc - 19:43

Elle eût à peine le temps de terminer la transmission de son message que Renji s'empressa de lui faire remarquer la formalité avec laquelle elle s'était adressée à Rangiku. Il est vrai qu'elles se connaissaient depuis de très longues années, et lui parler avec un language aussi soutenu était plus qu'inutile. Momo n'avait même pas prêté attention à ce détail. Probablement le stress dont elle était victime, car elle était loin d'être détendu. L'atmosphère lourde et sinistre qui régnait sur cet endroit n'était vraiment pas du goût de la jeune femme; elle s'imaginait mal rester ici des jours entiers comme l'avait fait la vice-capitaine. Et les Arrancars, comment pouvaient-ils rester dans un lieu comme celui-ci sans devenir dolent ? Après tout, c'était peut-être déjà le cas, aucune preuve ne pouvait démentir l'hypothèse pour l'instant. Elle gonfla les joues, et comme une gamine à qui on aurait fait une remarque déplaisante, elle répondit :

- T'as pas pu t'en empêcher, hein ? ronchonna-t-elle en croisant les bras. On en reparlera quand tu pourras en faire autant !

Momo répondit à la raillerie de son interlocuteur par une remarque du même genre, car elle savait bien que Renji n'était pas très habile dès qu'il s'agissait du kidô. Rien qu'à l'académie spirituelle, il enchaînait toutes les bêtises et autres maladresses possible sur une technique. Il n'en ratait vraiment pas une, et les professeurs se demandaient même s'il ne faisait pas exprès, histoire de se faire remarquer. Bien que Renji n'était pas du genre discret, il n'avait jamais essayé de rater volontairement une technique, car de toutes façons cela ratait tout seul. C'était à l'époque où ils étaient encore étudiants, et qu'ils formaient, avec Kira, une petite bande à eux trois. Kira qui d'ailleurs s'était révélé doué pour le kidô dès le départ, lui.

Après un petit moment de mélancolie, Momo revint à ce paysage de sable qui les entouraient toujours. Comme si ce lieu à faire déprimer tout être diurne pouvait disparaître comme cela. Un point d'eau et deux-trois rayons de soleil, cela égaierait un peu le paysage... Hum... Elle était en train de s'égarer là... Mais elle revint vite à la réalité lorsqu'elle pût percevoir le reiatsu de Matsumoto grandir dans leur direction. La jeune Madame Hitsugaya retint un sourire, et leva la tête vers Renji qui semblait avoir également ressentit la présence de cette dernière.


[[ Une seule remarque et je vous assure que vous finirez pas la soirée xD ]]


Parmis ces immenses dunes de sable qui composaient le décor, l'une d'entre elles accueillit la silhouette d'une jeune femme à la longue chevelure rousse, vétue d'un kimono noir et d'un châle rose. L'image était floue, mais il n'y avait aucun doute quant à l'identité de cette personne. La seconde d'après, Momo se retrouva énergiquement étreinte dans les bras de la vice-capitaine qui, malgré ses plaintes, semblait heureuse de revoir enfin des visages familiers. Lorsqu'elle comprit que la jeune fille était aux limites de l'étouffement et qu'elle finit par la lâcher, Momo - non sans avoir reprit son souffle - lui adressa un large sourire, témoignant sa joie de la revoir et aussi son soulagement de voir qu'elle allait bien. Renji tenta de trouver une excuse à leur retard non sans une pointe d'humour, et les retrouvailles se passèrent plutôt bien dans l'ensemble. Rangiku semblait fatiguée, mais elle était saine et sauve, cétait le plus important.

- C'est fini maintenant. Tu n'es plus toute seule. On va te ramener à la maison. Et compte sur nous, tu vas retrouver ton poste et ta division rapidement !

Elle parlait peut-être un peu vite, car après avoir désobéit de la sorte aux règles de la Soul Society, rien ne laissait croire que la vie allait reprendre le même cours qu'avant en aussi peu de temps. Mais Momo n'en avait pas terminé, si la Lieutenant était maintenant hors de danger il restait encore à plaider sa cause, mais même malgré cela la jeune femme n'avait pas l'intention de lâcher prise, et se battrait jusqu'à ce que Matsumoto regagne sa place de vice-capitaine au sein de la seconde division. Enfin, hors de danger... C'était vite dit. Il ne fallait pas oublier qu'ils se trouvaient toujours au Hueco Mundo, et surtout que maintenant qu'ils avaient tous trois relâchés leurs pressions spirituelles, cela risquait peut-être d'attirer quelques ennemis innatendus...

- Bien, plus vite nous aurons quitté cet endroit et mieux ce sera, il vaudrait mieux ne pas trop traîner dans le coin...

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rangiku Matsumoto
Vice Capitaine de la 2d Division
Vice Capitaine de la 2d Division
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 18/08/2008
Age : 26

Feuille de personnage
Niveau:
28/50  (28/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: rentrrer a la maison. (renji momo, et kira si y veut )   Mar 10 Mar - 23:41

Enfin ce cauchemar prenait fin ! Une semaine de calvaire qu’elle n’était pas prête d’oublier, et qu’elle additionnait aux choses qu’elle reprochait à Gin ! Comment avait-il put la laisser en plan alors qu’elle était perturber par ces paroles ne se rendant compte que trop tard que son ticket de sortie c’était barré ! Chaques jours n’avait été que crainte d’être découvertes, lutte pour garder sont réiatsu caché à tout moment, les nuits blanches successive ne pouvant pas se permettre de relâcher sont attention ! …. Vraiment cette semaine elle allait s’en souvenir jusqu’as la fin de ces jours ! Et ce décor blanc et noir, a sa prochaine visite allait le re-décorer de rose, jaune, et autres couleurs chatoyantes ! Elle ne pouvait plus voir ce paysage en peinture, et était presser de retrouver la chaleur de son foyer et sa division. Et encore elle avait même pensé plusieurs fois ces derniers jours qu’elle s’empresserait de retrouver ces beaux papiers blancs qui devait s’accumuler sur son bureau ! Quoi que…peut-être pas tout de suite tout compte fait, beaucoup d’autre chose l’attendait ! Comme ces bouteilles, les soldes dans le monde des humains, toutes ces belles choses que Rangiku adorait par-dessus tout !

Le bonheur s’était emparer d’elle, et elle était si émue, que ces larmes coulaient à présent sur ces joues librement, elle ne pouvait s’en empêcher, et un petit rire lui fut arracher aux paroles de Renji qui tentait de la rassurer à coup d’humour. Cela lui faisait du bien de retrouver ces amis comme si rien n’avait changé, comme si cette semaine n’avait été qu’un long rêve horrible dont elle venait de sortir.

Pleures pas Ran’, ça va aller maintenant. Ca va aller..

Un petit sourire s’afficha sur ces lèvres, alors qu’elle relevait la tête vers le capitaine de la 16ème. elle essuya ces larmes d’un revers de la main, comme s’il ne s’agissait que d’une poussière et dit pour se donner bonne figure.

-Je ne pleure pas ! J’ais du sable dans l’œil ! Y en as partout ici… même dans mes cheveux ! Et mon kimono !! La première chose que je ferai en rentrant c’est prendre une douche et me changé !

Tout en disant cela, elle passa une main dans ces cheveux roux, emmêler peu soigné ces derniers jours, et recouvert d’une pellicule de sable. Son kimono et son foulard rose, n’étaient plus très propres non plus. Le kimono d’un noir encre, tanguait plus vers le gris a présent, ainsi que le foulard était lui aussi bien poussiéreux, malgré les efforts de la shinigami a soigné le plus sa tenue et sa chevelure dans cet endroit désert, et nouvelle conclusion s’annonça d’elle-même à on esprit : le hueco mundo était le pire ennemi de la femme ! Comment pouvait-on vivre dans un endroit pareil ! Même si gin le lui demandait elle refuserait sans hésiter ! Elle regarda ces habits une moue sur le visage, son état devait être pitoyable. Elle était fatigué, après une bonne semaine de jeun, elle avait perdu pas mal de kilos, -ce qui n’affecta pas sa poitrine pour le malheur ou le bonheur des autres selon le point de vue- son teint était pâle, sont visage creuser par la fatigue et le stress dont elle avait été victime, en bref, elle n’avait plus rien de la joyeuse, et pétillante vice-capitaine matsumoto.

-Regardez-moi ça je ressemble plus a rien !!!

Après un soupir agacer exagérer, ces pensées se tournèrent de nouveau vers Gin. Allait-elle le revoir un jour ? Elle était persuader que oui, il disparaissait et réapparaissait comme cela lui plaisait, sans se préoccuper de ces sentiments ou de ce qu’elle pouvait ressentir lors de ces rencontres. Elle tourna le dos aux deux capitaines, se tournant vers las noches. Ce grand palais ou devait se trouver le détendeur de son cœur, son regard devient triste à nouveau, sa joie redescendant comme elle était venue. Gin était si loin et si proche en même temps. Elle pourrait le rejoindre, mais elle ne pouvait dire au revoir à sa vie a la soul society.

*gin…*

- C'est fini maintenant. Tu n'es plus toute seule. On va te ramener à la maison. Et compte sur nous, tu vas retrouver ton poste et ta division rapidement !

Elle se tourna de nouveau vers Momo et Renji, le sourire réapparut sur ces lèvres pulpeuses. Elle espérait, elle aussi reprendre sa place de vice-capitaine. Se serais si beau ! De pouvoir recommencer sa vie la ou elle s’était arrêtée ! Sa division lui manquait atrocement, son capitaine ainsi que chaque membre, elle était populaire et était apprécier de tout le monde, et elle, appréciait –et apprécie toujours- beaucoup de monde aussi. Elle souhaitai de tout son être que ce petit incident n’influence pas sur ces relations, ni sur sa popularité.

-Je te fais confiance Momo-chan.

Son regarda passait de Renji a Momo, un sourire soulagé aux lèvres. Si seulement ils savaient à quels points elle leur était reconnaissante d’être venu jusqu’ici pour la récupérer ! Encore un peu et elle fonderait encore en larmes.

-Tu as raison. Je ne veux pas rester une seconde de plus ici !


Ayant de nouveau la pêche (pardon momo mdr) Ran un grand sourire aux lèvres, se mit à frapper dans ces mains une idée brillante germant dans son esprit quelque fois tordues.

-Dites ! Et si on fêtait ça hein ??? Je propose du shopping dans le monde des humains ! J’ais besoin de voir autres choses que des arbres morts, et du sable, mais surtout j’ais besoin de me changer les idées qu’en pensez-vous ?? Momo se serait bien de faire les magasins ensemble !! On pourra se conseiller mutuellement !

Elle prit les mains de la jeune femme dans les siennes, heureuse de son idée, un laissa échapper un petit rire cristallin résonnant de bonne humeur. Ensuite elle se tourna vers Renji, et lui prit le bras.

-Renji tu viendras aussi hein ! S’il te plait !! Une virée dans le monde des humains c’est une bonne idée non ? Et puis tu va être galant et ne pas laissé deux femmes « sans défenses » dans les rues dangereuses non ?

Son piège se refermait doucement sur Renji alors qu’elle avait l’intention de le prendre avec elles comme porteur. Et puis elle était sûre qu’ils allaient bien se marrer tous les trois ! Pour finir de referme l’étau autour de Renji, et se mit à papillonné des sourcils, un air suppliant sur le visage, renforcer par son état pathétique la faisant ressembler à une petite fille pauvre, qui essayerait d’amadouer un adulte pour quelques pièces de monnaies.

-Allezzzzzzz !!!

Elle savait qu’il ne pourrait pas lui refuser ça ! Mais soudain son expression se figea, et changea soudainement pour devenir soucieuse. Elle se redressa de tout son long, quelle était cette puissance spirituelle qui venait d’apparaître ? Elle semblait venir d’une puissante personne… un arrancar ? Souhaitons que non ! Instinctivement, elle dissimula de nouveau son énergie spirituelle, geste dont elle s’était habitué. Le grand réiatsu n’était pas ce qui la perturbait le plus. Non elle ressentait un autre réiatsu, bien plus faible écraser par le premier. Bien que se sens se soit affiner grâce à cet entraînement forcer de 7 jours, même elle avait du mal a le ressentir. Un shinigami ? Un simple hollow ? Ou même… un humain ? Non impossible ! Que ferait un humain dans cet endroit ? mais ce réiatsu n’avait pas la signature des hollows, elle semblait effrayé, mal. Elle se tourna vers ces deux amis, devenu très sérieuse, les sourcils légèrement froncer.

-Vous ressentez vous aussi ?

(pour débloquez akina je l'ais inclus dans le rp)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renji Kuchiki
Admin/Capitaine de la 16ème Division
Admin/Capitaine de la 16ème Division
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 09/08/2008
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: rentrrer a la maison. (renji momo, et kira si y veut )   Lun 23 Mar - 0:25

Matsumoto et s’amuser était presque des synonymes. Et puis après une semaine enfermée au Purgatoire personne ne pourrait lui reprocher de vouloir se changer les idées. Sans doute, de son point de vue, qu’elle voudrait faire un « barathon » histoire de vérifier tous les sakés de la ville avec toute la bande. Dans ce genre d’expédition, elle entraînait jusqu’à la fin de son parcourt infernal comme pauvres victimes soit Izuru soit Hisagi, qui finissait, l’un comme l’autre, dans un état lamentable à chaque fois ce qui ne les empêchait pas de reproduire l’expérience la semaine suivante ! Rangiku devait s’être fixer le but secret de battre le record de la pire cuite de toute l’histoire de la Soul Society.

Enfin semblait-il que ce n’était pas pour aujourd’hui car la pauvre victime semblait être Momo . Et la méthode était le shopping . Okay… Renji ne porta immédiatement plus aucune attention à la conversation qui allait s’orienter sur des « trucs de filles ». Franchement, il s’en moquait un peu d’une discussion sur des chaussures ou autres choses du genre . Il allait juste laisser les deux filles papoter en paix et attendre qu’elles finissent. C’était naïf de croire qu’il y échapperait en les ignorant.

En effet, Matsumoto se greffa au bras du capitaine avec l’air qu’elle avait quand elle devait lui demander quelque chose. Soit disant qu’elles avaient besoin d’une escorte vue qu’elles étaient des femmes « sans défenses » d’après le terme employées par la Lieutenant . Depuis quand la capitaine Momo Hitsugaya, capable de jeter un kido de haut vol sans incantation et Vice-Capitaine Rangiku pouvant réduire à l’état de cendre n’importe quel importun étaient-elles « sans défenses » !?! Sans laisser au tatoué le temps de placer une seule réplique autre qu’un éloquent « Hu ?! » la jeune femme revient à la charge.

Il esquissa un pas de recul, mesure de précaution ou instinct de survie, la lèvre inférieure de la Lieutenant fut prise de tremblement comme retenant un sanglot. Et pour couronner le tout les grands orbes pâles qui servaient d'yeux à Matsumoto s’emplirent lentement de larmes mais le Capitaine savait depuis longtemps que ce n'était qu'un de ses vils outils de persuasion.
Néanmoins une technique de manipulation plus qu’efficace !

Avec son air tellement malheureux et son aspect négligé la jeune femme semblait faire une remake de la « Petite vendeuse d’allumette » seulement en pire, en mille fois pire vu le décor. N’importe quel petit animal abandonné sous la pluie pouvait aller se rhabiller comparé à cette comédie impitoyablement exécuté.

Renji essaya de détourner le regard, car cela ne faisait aucun doute, si il fixait trop longtemps la « kidnappée » qui jouait de façon très convaincante l’être le plus malheureux des trois monde, c’en était fichu de sa résolution . Il lui céderait son caprice. Bien que le dit caprice soit une journée totale de servitude envers une Shinigami psychopathe des emplettes… Affronter tout un régiment d’arrancar était largement préférable à ça aux yeux de Renji.

Le coup de grâce tomba, impitoyable, sous la forme du voix suppliante et aussi triste et désespérée que l’apparence de sa propriétaire. Dommage : il l’avait regardé, c’était perdu d’avance. Mais bon sang , comment était-il censé lui dire non quand elle tirait cette tête là ! Il avait aucune défense contre une femme malheureuse en train de pleurer !

D’accord…


Il s’avouait vaincu avec un magnifique soupir, rien qu’en imaginant dans quelle galère il venait de se mettre. Bien évidement, Rangiku avait gagnée. Elle savait toujours comment obtenir ce qu’elle voulait par un pointe subtile de manipulation. Il poussa un autre soupir résigné et s’apprêta à lancer une réplique bien sentie .

Cependant en l’espace d’une minuscule seconde, l’atmosphère changea radicalement. La lieutenant avait été la plus alerte et son changement de position fut le premier signal de ce qui se tramait. L’ambiance relâchée et amicale disparu, remplacé aussitôt par une impression malsaine. Oui l’air semblait tout bonnement infesté par ce qui n’était autre qu’un reiatsu différent du leur…

Comment avait-il pu ne pas le ressentir avant !? Et pire encore depuis combien de temps l’intrus était-il dans les alentours ? Venait-il d’arriver ? Se trouvait-il là quand ils avaient découvert Matsumoto et le soulagement des retrouvailles avait alors balayé toutes autres préoccupations !

Renji se raidit, ses traits se durcirent et sa droite se porta par réflexe à son sabre. Cette chose était… ! Non ! Un arrancar, sans aucun doute possible . Et malheuresement un qui semblait avoir assez de puissance pour être capable d’avoir remarqué que d’autres présences se trouvaient ici et qu’elles n’étaient définitivement pas celles d’Espadas…

Merde ! On est repérés !

La main qui se trouvait sur le katana resserra sa prise avant de sortir la lame du fourreau, ils n’avaient plus le choix et il fallait agir vite, très vite !

On doit se dépêcher de le descendre avant qu’il ait le temps de faire un rapport à Las Noches !


Il lança un regard aux deux jeunes femmes, la solution était radicale mais c’était la seule.
Si cet arrancar allait moucharder au traître mégalomane, ils seraient dans une très mauvaise position . Il fallait éliminer tout témoin de leur présence ici pour éviter une invasion de l’adversaire dans les mois à venir.

Pour éradiquer tout risques potentiels , les trois shinigamis se rendirent dans la direction où se trouvait le reiatsu en suivant les indications pour retrouver l’arrancar . Cependant, trop concentré sur l’arrancar ils ne se rendirent compte qu’en route qu’il n’y avait pas qu’une présence. Mais deux. Une dominante qui écrasait tellement la plus faible que l’on ne la discernait avec difficulté. Elle était inférieure à celle d’un arrancar alors… un Hollow ? Pourtant cela n’y ressemblait pas . Quelque chose n’allait pas dans tout cela. C’était louche…
La piste amena les trois gradés à quelque chose, qu’aucun d’entre eux n’aurait pu prévoir.

Ici gisait dans le sable, une petite forme, face contre terre des cheveux d’une couleur d’un rose tendre bercés par le vent. Elle semblait plus morte que vive d’ailleurs, sans la faible pression que le petit corps émanait on aurait aisément pu la prendre pour un cadavre. Du sable couvrait quelques parties de ses vêtements, elle devait gésir ici depuis quelques minutes

Mais c’est quoi ce délire !?! Qu’est-ce qu’une gamine humaine fiche au Hueco Mundo !!?


En analysant les filaments d’énergie qui se dégageait de ce corps l’identité de cette enfant ne faisait aucun doute : humain .
Ce n’était qu’une enfant, une jeune adolescente tout au plus d’après son apparence.
Sans doute une fatigue trop intense ou une blessure l’avait rendue dans cet état . Depuis combien de temps était-elle là ? Elle n’était pas une Shinigami et n’avait pas pu supporter cet enfer aussi longtemps que Matsumoto. Trois jours tout au plus, elle n’aurait pas pu survivre au delà sans eau ni nourriture.

Momo tu peux tenter un Kido sur elle, je ne pense pas qu’elle soit blessée mais elle à l’air plus ou moins inconsciente…

Bien sur cette gamine pouvait être un cheval de Troie cependant cela semblait improbable. Elle avait l’air d’avoir été traînée ici de force plus qu’ici pour tendre un piège. La précédente humaine à avoir été kidnappé au Hueco Mundo n’était autre qu’Orihime car Aizen y trouvait un intérêt certain en la détenant prisonnière.

Dans le cas qu’elle aurait été enlevé, cette enfant devait avoir un intérêt comme un pouvoir qui pouvait attiser la convoitise de l’ennemi . Il fallait priver Aizen de tout atout possible, ils allaient ramener cette gamine avec eux. Une fois à la Soul Society elle pourra être examinée et sans doute interrogée de sa présence au Hueco Mundo . L’arrancar était proche, et ne tarderait sans doute pas à arriver en les sentant.

Une chose était sure, ils allaient revenir plus nombreux que prévu et des explications seraient nécessaires.

_________________

¤ Standing to defend you ! ¤


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: rentrrer a la maison. (renji momo, et kira si y veut )   Mer 25 Mar - 0:47

À lui seul, Gin avait réussi à mettre toute la Soul Society en branle en rencontrant son ancien vice capitaine Izuru Kira ainsi que Kuchiki Renji et Hinamori Momo. Mais il y avait une raison pour que Gin soit venu à la Soul Society, l'ancien capitaine de la troisième division avait confié son enfant à Kira et du même coup avait convaincu Matsumoto de l'accompagné au Hueco. Avec seulement ceci, Gin avait réussit à semer la pagaille dans toute la Soul Society et l'enfant que Gin avait confié à Kira allait probablement faire son boulot au Gotei 16...Mais une fois arrivé en terre hollow, Gin avait laisser seul Matsumoto dans se désert aride et dangereux, pourquoi? Seul Gin connaissait la raison et personne sauf lui ne le serait, du moins pour l'instant. Mais en réalité, le shinigami n'avait pas vraiment laissé seul son ancienne amie, depuis le palais de Las Noches, Gin surveillais vingt quatre heure sur vingt quatre le reiatsu de Matsumoto ne voulant pas que celle-ci y laisse bêtement sa vie puisque ce n'était pas le but de Gin. Mais il ne s'agissait que d'une question de temps avant que la Soul Society envoit un groupe partir à la recherche de la lieutenant, et c'est ce qui arriva une semaine plus tard. Alors que l'ancien capitaine de la troisième division se promena calmement dans les longs couloirs de Las Noches, celui-ci se fit intercepter par un Arrancar lui annonçant qu'un groupe de shinigami avait été repéré et qu'ils avaient réussi à rentrer en contact avec Matsumoto. Le plan de Gin marcha alors comme sur des roulettes, il était donc temps de rendre une petite visite à Matsumoto une dernière fois. C'est en laissant l'Arrancar que Gin sortit du palais utilisant de rapide shunpô se guidant grâce à la pression spirituelle que Matsumoto dégageait ainsi que les autres shinigamis. Pour éviter d'attirer l'attention, l'ancien capitaine de la troisième division diminua sa pression spirituelle au trois quart pour faire croire aux shinigamis qu'il ne s'agit que d'un simple Arrancar. Le visage souriant de Gin resta toujours le même mais à l'intérieur c'était différent, celui-ci se prépara à recevoir la réaction de Matsumoto en pleine figure. De plus, seul Gin et quelque personne qui était proche de celui-ci le sache mais le seul point faible de se génie était sans aucun doute Matsumoto, et se point faible, Gin devait à tout prit s'en débarasser à tout prit.

Le shinigami s'arrêta à une vingtaine de mètres de l'endroit où se trouvait le groupe de shinigami, celui-ci put facilement apercevoir que le groupe chargé de retrouver Matsumoto était composé de Renji ainsi que de Momo. De plus, Matsumoto se trouvait avec eux et semblait être dans un pitieu état, ensuite, Gin remarqua le corps d'une humaine...Mais il n'y porta pas plus d'attention que cela. Désormais, les trois shinigamis aurait remarquer la présence de Gin depuis quelque minutes. C'est en marchant d'un pas lent et gardant son sourire habituel que Gin s'approcha de ces trois anciens collègues. À l'approche de Gin, il était évident que ceux-ci se mette sur leur garde s'attendant à une quelconque réaction de la part de se traître, mais malgré cela, Gin continua d'avancer calmement et s'arrêta subitement n'ayant plus que cinq mètres le séparant de Renji, Momo et de Matsumoto. Un silence s'installa dès lors entre les personnes, l'ambiance des retrouvailles chaleureuse avait subitement changé pour faire place à une ambiance chargé d'électricité. Alors que le vent s'amusa à faire voler dans tout les sens la tenue blanche de Gin, l'ancien capitaine fixa les trois shinigami puis d'un signe de main il leur répondit.


-On se retrouve de nouveau! Coïncidence?

Gin n'avait car fixé le visage des trois shinigamis pour savoir que ceux-ci gardait une parfaite méfiance envers Gin et que, si ils le pouvaient, ils se jeteraient sur le traître pour lui faire payer toute les abominations qu'il avait fais subir à la Soul Society. Le regard de Gin croisa celui de Matsumoto, il était évident que Matsumoto allait faire payer à Gin ce qui lui a fais subir, et c'était peut être mieux ainsi non? Toujours de sa voix calme naturel, celui-ci s'adressa à son ancienne amie, les prochaines parole de Gin allait probablement mettre un terme aux espérances de Matsumoto envers Gin...

-Tu a donc préféré rester auprès de tes camarades Matsumoto...Je crois que c'est mieux ainsi, désormais nous sommes ennemis Rangiku. Accumule toute ta haine envers moi, et utilise la pour notre prochaine rencontre, car cette fois-ci je n'hésiterais pas à te tuer...

Le dernier mot fut comme le coup de massue, un nouveau silence s'installa mais il fut rapidement brisé par un rire provenant de la bouche de Gin. Celui-ci relachâ une partie de son reiatsu, cette minime quantité de reiatsu fut assez puissante pour rendre l'atmosphère extrêmement lourde ainsi que l'air irrespirable. Cette tactique d'intimidation pouvait être facilement fatal pour n'importe quel shinigami de bas niveau, mais ceci ne ferais que destabiliser les shinigamis capitaine comme Renji et Momo. Gin finissa son discour sur ceci...

-Si je serais vous, je partirais tout de suite de cette endroit. J'ai entendu dire que l'Espada Ulquiorra Schiffer est partit sur Terre rendre une petite visite à votre compagnon Kurosaki.

hj: Je manquais d'inspi désolé T_T
Revenir en haut Aller en bas
Momo Hitsugaya
Modo/Capitaine de la 5 ème Division
Modo/Capitaine de la 5 ème Division
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 13/08/2008
Age : 24
Localisation : Derrière toi, bouuuuuuuuh !

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: rentrrer a la maison. (renji momo, et kira si y veut )   Dim 29 Mar - 16:00

Les retrouvailles ne manquèrent pas d'être marquées par l'émotion. La légendaire bonne humeur de Matsumoto refit rapidement surface malgré l'état dans lequel celle-ci se trouvait. Elle se plaignit à plusieurs reprises du sable qui s'était incrusté dans ses vêtements et ses cheveux. Elle eut un moment d'absence durant quelques secondes, puis revint à elle et leur fit comprendre qu'elle n'avait pas l'intention de s'attarder plus longtemps ici. Rangiku tapa alors dans ses mains, Renji et Momo se retournèrent. Rien qu'en voyant l'expression de son visage, il ne fallut que peu de temps aux deux capitaines pour comprendre que la jeune femme avait une idée en tête. La proposition était simple : La lieutenant avaient envie de changer du décor du Hueco Mundo pour aller s'extasier devant les boutiques du monde réel et semblait avoir la ferme intention d'entraîner Momo avec elle. Elle prit donc les mains de celle-ci dans les siennes et lui fit un grand sourire. Comment refuser ? Ran semblait tellement enthousiaste à l'idée de partir dévaliser les boutiques des humains, et honnêtement, la jeune Madame Hitsugaya avait bien envie de se changer les idées elle aussi. elle n'avait rien à se reprocher, elle avait travaillé dur et très sérieusement ces derniers temps, même si elle s'était un peu relâché ces dernières semaines à cause de la visite d'Ichimaru il n'y avait rien dans son comportement qui était à blâmer, alors pourquoi ne pas s'accorder quelques loisirs de temps en temps elle aussi ? Mais bon, ce n'était pas pour tout de suite, car il y allait avoir de nombreux problèmes à régler avant cela... Les explications à fournir à Urahara pour avoir quitté la Soul society sans autorisation, la ré-intégration de Matsumoto à son poste de Vice-Capitaine; vient ensuite les affaires personnelles : Essuyer la fureur de mari, femme, enfants etc... D'ailleurs elle se demandait si après ça son fils lui donnerait encore l'autorisation de sortir... Bref.

Cependant, le petit manège de Rangiku n'était pas encore terminé. Car la seconde suivant, elle s'agrippa au bras de Renji, tentant de le convaincre qu'il ne pouvait pas se permettre de laisser "deux jeunes femmes sans défense" seules dans le monde des humains. Elle le supplia du regard avec ses grands yeux mouillés, c'est alors que Momo compris où elle voulait en venir. Le pauvre Renji allait être converti en porteur de ses dames et serait condamné à supporter les montagnes de sacs qui allaient lui être confiés. La scène était plutôt marrante à contempler : Matsumoto collé à Renji, le regardant comme un enfant suppliant son aîné de céder à son caprice et Renji, qui tant bien que mal tentait de résister à la pression. Bien sûr, il ne tint pas le coup et finit par accepter. Momo laissa échapper un rire amusé.

Evidement, la bonne ambiance ne fut que de courte durée, car les habitants de ce monde ne s'abstinrent pas de jouer les troubles fêtes. Tous trois finirent par repérer des pressions spirituelles auxquelles ils n'avaient pas prêté attention auparavent. Ils n'eurent pas besoin de se questionner longtemps et s'élancèrent dans la direction d'où provenait ce Reiatsu. Allongée sur le sable, ils découvrirent quelques mètres plus loin une petite fille aux cheveux rosés. Elle semblait avoir perdu connaissance. Renji demanda à Momo de tenter quelque chose pour elle, mais la Capitaine n'avait pas attendu et c'était déjà rendu au chevet de l'adolescente, ignorant la forte pression spirituelle qu'ils avaient ressentis auparavant. Qu'est-ce qu'une humaine aussi frêle pouvait-elle bien fabriqué dans un endroit pareil ? Il n'y avait qu'une seule raison envisageable de sa présence ici : l'ordre avait été donné de la ramener. Mais quel intérêt pour le Hueco Mundo une enfant de cet âge pouvait-elle représenter ? C'est alors qu'il lui revint à l'esprit ce Reiatsu qui ne cessait de se rapprocher d'eux. Un arrancar, c'était forcément ça. Non, c'était autre chose. Il essayait de se faire passer pour un arrancar. La jeune femme avait la réelle impression de connaître cette pression spirituelle, mais c'était comme si... Elle n'était pas entièrement relâchée. Ses doutes furent confirmés : Quelques minutes plus tard, le traître Ichimaru c'était présenté à eux. Il s'adressa alors à Matsumoto en lui certifiant qu'il n'hésiterait pas à s'en prendre à elle à leur prochaine rencontre. Comment ? Comment pouvait-il prétendre vouloir lui faire du mal ? Momo n'arrivait pas à croire qu'un tel homme pouvait exister. Jusqu'où l'enfer allait-il se refermer sur eux ?

Pour l'instant, il fallait à tout prix trouver une solution pour quitter le royaume d'Aizen au plus vite. Matsumoto, mais aussi cette enfant avaient besoin de soins, ils ne pouvaient plus se permettre de traîner. La jeune Madame Hitsugaya concerva étrangement son calme devant Ichimaru, qui continuait à s'adresser à eux. Elle réfléchissait au moyen de quitter cet endroit au plus vite. Mais c'est alors que tout se chamboula dans son esprit, et ce à cause d'une raison bien précise. Elle venait de sentir de nouveaux reiatsus, et ce n'était pas n'importe lesquels; elle s'en rendit compte bien avant les autres. Kaguya Kuchiki, l'unique fils de l'ancien capitaine de la Dvivision 6, venait de fouler le sable du Hueco Mundo. Et il n'était pas seul, oh non. Kureno était avec lui. Ou plutôt Kaguya était avec Kureno. Il avait osé... La jeune femme n'aurait jamais imaginé qu'il serait allé jusqu'à la rejoindre ici. Elle le connaissait encore mal. Son propre fils, elle le connaissait encore mal. Les choses devenaient beaucoup plus compliqué désormais. Elle restait immobile, à genoux sur le sable aux côtés de la petite fille. Son regard s'était planté au sol, sur un point imaginaire, et elle ne bougeait pas. C'était la seule chose qu'elle avait trouvé à faire pour ne pas laisser aperçevoir sa confusion. Certes, n'importe qui se serait rendu compte que quelque chose n'allait pas, mais aussi n'importe qui aurait mis cela sur le compte de la nouvelle "retrouvaille" avec Ichimaru. A l'intérieur d'elle-même, c'était beaucoup plus confus; le chaos total. A tout moment son fils et son ami risquaient de se faire attaquer par un arrancar ou pire, se faire repérer par le maître des lieux. Il fallait agir, et vite ! Mais tout se mélangeait dans son esprit, elle ne savait plus où donner de la tête et était complétement paniquée.

La première chose qui lui vint à l'idée, instinct maternel oblige, était de partir illico presto rejoindre les enfants, et de les renvoyer à la Soul Society avant qu'ils ne se fassent attaqués. Mais la réaction de Gin était imprévisible, et tout était à envisager. S'il la suivait et qu'il tentait de s'en prendre aux deux garçons, Momo savait bien que seule et en ayant les jeunes dans les pattes elle ne ferait jamais le poids contre l'ancien capitaine. Et même s'il ne la suivait pas, cela ne changeait pas le fait qu'en agissant ainsi elle laissait ses deux amis derrière elle, à la merci d'Ichimaru. Dans ce cas, il fallait agir autrement. Faire diversion. attaquer Ichimaru de front et ne pas lui laisser le temps de souffler, pour que Renji et Rangiku puisse attrapper la petite fille et rejoindre les enfants. Nouveau problème : Renji. Le capitaine entêté n'accepterait jamais d'agir de la sorte. Elle aurait certainement droit à un sermon du genre : "Comme si on allait te laisser toute seule avec ce psychopathe" ou quelque chose dans le style. Le risque qu'elle courait de perdre la vie en agissant ainsi était bien le cadet de ses soucis. Pour elle, l'important était de mettre tous le monde en sécurité. Absolument tout le monde. Un léger rictus se dessina sur les lèvres de la jeune femme. En incluant Renji à son plan, cela devenait envisageable. Explication : Ils entâmeraient tous deux le combat avec Gin pendant que Rangiku emmène la petite fille et pars rejoindre Kaguya et Kureno pour les mettre en sécurité. De toute façon, c'était le seul plan qui tenait plus ou moins la route. Il n'y avait plus qu'à agir.

Momo se releva lourdement, et lança un regard à Matsumoto. Elle aussi c'était probablement rendue compte de la présence des deux adolescents à présent. Par ce bref regard elle essaya de lui faire comprendre qu'elle allait devoir agir sous peu. Ensuite, la jeune Capitaine porta son regard sur le traître.


- J'aimerais bien savoir quels plans ingénieux peut bien avoir Aizen dans la tête pour que tu puisses avoir envie de le suivre jusqu'à en sacrifier tout ce que tu possèdes. J'ai vraiment du mal à croire que des types dans ton genre aient hérités de la vie. Franchement... Tu me dégoûtes.

Elle dégaina son sabre. Ses paroles étaient démesurées, cela serait presque comparable à du suicide de provoquer Ichimaru ainsi, et tout portait à croire qu'elle s'était une nouvelle fois laissée emporter par ses émotions. Comme il y a longtemps, lorsque le Capitaine Aizen s'était fait passé pour mort, et que tout portait à croire que Gin en était l'assassin. Et c'était bien l'impression que Momo voulait donner, tout avait été calculé. Provoquer Ichimaru afin qu'il porte son attention sur elle. Certes, rien n'était dit que cela allait fonctionné, car d'ordinaire le traître n'était pas affectable pour si peu de mots. Pourtant, la dernière fois qu'ils s'étaient rencontrés, il avait bien sembler perdre son calme habituel face aux remarques peu sympathique de la jeune femme. Même si la provocation n'avait pas d'effet, cela suffirait tout de même à attirer son attention, juste assez pour laisser à Renji le temps de réagir, et à Rangiku celui de s'éclipser. Il fallait à tout prix éviter qu'Ichimaru ne la prenne en chasse, et pour cela ils ne seraient pas trop de deux. Ils ne sortiraient probablement pas indemne de cette confrontation, car il ne s'agissait pas de n'importe qui. Mais Momo était bien décidée à donner le meilleur d'elle-même pour éviter le pire. Elle serra le manche de son sabre, puis utilisa un shunpo pour se raprocher d'ichimaru et lui porta un coup. Elle s'était arrangé pour que celui-ci soit au moins obligé de parer l'attaque, car finalement elle n'avait pas vraiment l'intention de le blesser. Il n'y avait plus qu'à espérer que la continuité des choses se fasse de la meilleure façon possible.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tôshiro Hitsugaya
Modo/Capitaine de la 10 ème Division
Modo/Capitaine de la 10 ème Division
avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 02/03/2009
Age : 26
Localisation : Montréal

Feuille de personnage
Niveau:
35/50  (35/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: rentrrer a la maison. (renji momo, et kira si y veut )   Lun 30 Mar - 1:10

Tôshiro qui avait appris par le commandant capitaine Urahara Kisuke que sa femme était partie récupérer Matsumoto son ex-fukutaishô et que son fils Kureno était partie avec Kaguya sauvé sa mère. Il avait donc demandé la permission à Urahara de partir au Hueco Mundo les récupérer avant que Ichimaru ne les trouves et les touches. Il avait donc emprunté le passage secret pour se rendre au Hueco Mundo. Une fois rendu au Hueco Mundo il se concentra en essayant de repéré leur position. Lorsqu’il se concentra assez il fini par repérer le reiatsu de sa femme, de son fils, de Renji, celui de Matsumoto et enfin celui de Kaguya. Mais il avait deux autre reiatsu parmi eux dont un qui était celui de Ichimaru. Tôshiro pris panique en imaginant les pires scénarios qu’Ichimaru avait touchés a son fils et a sa femme. Alors Tôshiro utilisa le Shunpô plusieurs fois à pleine vitesse pour se rendre a l’endroit ou se trouvais tout le monde. Ce fut lorsqu'il avança en direction de la zone de combat qu'il trouvit son Fils et le jeune Kaguya d'une rapide Shunpô il se retrouva derrière eux et les pris les deux avec lui et fonça en direction de la Zone de Combat.Lorsqu’il fut assez proche de la Zone de Combat il remarqua que la reiatsu inconnu provenait de cette jeune humain. Tôshiro avait envie de demander qui était cette jeune humaine et pourquoi se trouvait-elle au Hueco Mundo mais l’heure n’était pas a la discutions. Avant que Tôshiro n’est pu dire quelque chose a sa femme il la vit utiliser un Shunpô pour arriver derrière Ichimaru. Cette acte était une provocation à l’égard de Gin mais celui-ci ne réagis pas. C’est alors que Tôshiro en profita pour parler à sa femme avant que Gin ne l’attaque par surprise.

"Chérie éloigne toi d’Ichimaru avant qu’il ne t’attaque par surprise. Je ne pourrais pas me permettre de te perdre. Part en direction de Karakura je reste ici avec Renji nous allons nous occuper d’Ichimaru. Lorsque vous serez à Karakura partez a la rescousse de Ichigo il est pris en combat avec Ulquiorra Schiffer. Lorsque nous aurons fini avec Ichimaru nous viendrons vous récupérez."

Après avoir parlé a sa femme il approcha de son fils et se mit a sa hauteur et le pris dans c’est bras et lui dit.

"Kureno ne me fait plus une peur comme celle-ci. Part avec Maman, Matsumoto, Kaguya et cette jeune Humain et écoute ce que Maman te dira nous nous reverrons la bas reste toujours prêt d’elle et de Kaguya."

Après avoir discuté avec son fils il retourna voir sa femme et appliqua un doux baiser sur ses lèvre et lui murmura a l’oreille je t’aime. Après ceci il se tourna vers Ichimaru et prit le grade Hyôrinmaru dans sa main et le serra très fort prêt à le sortir a tout moment.

_________________

__________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reborn-thedestiny.forums-actifs.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: rentrrer a la maison. (renji momo, et kira si y veut )   Ven 10 Avr - 22:54

hj: Puisque personne ne semble se décider de poster, je réserve se poste ^^ À moins que Renji ait fini le siens et qu'il le poste avant moi. Alors je supprimerais mon message...Mais sinon, je devrais posté d'ici Dimanche!

EDIT Renji : j'ai fini mon post depuis mercredi mais on m'a dit que c'était le tour de Ran ? Oo A qui le tour de jouer en réalité ?
Revenir en haut Aller en bas
Renji Kuchiki
Admin/Capitaine de la 16ème Division
Admin/Capitaine de la 16ème Division
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 09/08/2008
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: United front 3 !! Ice And Fire !   Lun 13 Avr - 21:34

Trouver une humaine inconsciente en plein Hueco Mundo avait largement effacé l’impression d’avoir ressenti quelqu’un ou quelque chose. Un arrancar peut être ? Néanmoins un arrancar attiré par le petit groupe était bien plus probable que la découverte de l’enfant. Cette diversion n’était peut être pas volontaire mais elle fut efficace : ils ne réalisèrent pas qu’ils étaient tombés dans le piège. Le piège à loup venait de se refermer sur eux et l’autre requin s’approchait dangereusement, à pas lents et effrontés. Ce qui se dégageait de lui aurait été suffisant pour l’identifier mais sa « signature « retentit. ..

Un rire. Encore ce rire immonde…ce rire de hyène. Cet homme… ! Cette pourriture de squelette dansant sur le sable du Hueco Mundo . Il avait les poings chevillés sur les hanches dans une posture nonchalante et furieusement agaçante. Un large, très large sourire s’étirait et il s’exprimait avec cet insupportable ton artificiellement enthousiaste. Et quoi, ne dites pas qu’il était content de les voir ? ! Tout chez cet être en blanc, ne pouvait inspirer que la fausseté et le dégoût. Son sourire railleur attisait un brasier de haine pure en Renji. Ce dernier semblait tendu à l'extrême, comme s'il s'efforçait de garder son calme alors qu'une émotion violente vibrait à fleur de peau. Oh comme il abhorrait ce type! Matsumoto avait l’air d’avoir été foudroyée sur place par chaque mot prononcé par l’albinos. Tandis que le déserteur finissait de démolir méticuleusement, sans qu’ils ne puissent rien y faire, la jeune femme de cette voix chantante qui rendait, d’autant plus, ses paroles indécentes, le shinigami aux tatouages entrait dans un état de fureur absolue. La lieutenant commençait à peine à se relever de cela, qu’il la brisait sous leurs yeux. C’était l’acte de trop, qui ramenait, les autres crimes dont cet homme s’était rendu coupable : il allait le payer !

Le Capitaine de la 16ème était réputé pour être colérique, mais ça… c’était bien plus que ce que l’on aurait pu mettre derrière le terme. C’était un état d’extrémité qu’il n’atteignait plus depuis longtemps. En face de cet homme qui souriait toujours avec une grâce sardonique, il était comme enragé. Une rage totale qui se répandait dans son corps à une vitesse dangereuse : réaction au « Monstre ».Le tatoué ne semblait plus capable de raisonner dans cette situation, assourdi et aveuglé par de sournois et odieux rappels des actes du déserteur. Des visages absolument démolis, atteint, ou encore lentement rongé par le poison nommé Gin Ichimaru, se rappelaient à son bon souvenir. Izuru. Momo. Matsumoto. Rukia. Ce jour, sur la colline d’exécution.

Ikorose, Shinzô !


Son regard était comme rendu fiévreux par cette violence endiguée laborieusement dans le moindre centimètre carré de sa chair. Le temps semblait figé, écrasé par la pression, : il y aurait très bien pu se passer une heure depuis l’arrivée de Gin, tout comme une seconde ! Personne n’avait prononcé le moindre mot excepté le traître alors tout le ressentiment se lisait sur le visage du capitaine convulsé par la haine, irradiant de colère noire. Il avait furieusement envie de lui vomir des litres d’injures, de lui faire passer définitivement l’envie de sourire à coup de sabre. Et l’autre imbécile semblait jubiler de l’état dans lequel il mettait chaque membre du groupe juste en faisant cela. En étant là. Simplement.

**Arrête de sourire ! Espèce d’ordure je vais te le faire ravaler ton sourire à la con !! **

La prise qu’il avait sur Zabimaru se resserra. Les jointures des doigts blanchirent contre la pression appliquée sur le tsuka. Un peu plus et il se jetait à la gorge du traître, pour le déchirer, le broyer, détruire cette fausse apparence immaculée autant que possible histoire de parfaire la sordide décoration de ce maudit désert ! Emporté par cette violence exacerbée, l’homme se serait bien volontiers précipité sur le traître, obéissant à cette pulsion meurtrière, peu importe les risques, suicidaires, d’un acte irréfléchi. Cependant la réalité le rattrapa par un fait qui était semblable à une claque en plein visage, le sortant de sa violente « transe.

Le reiatsu de la petite capitaine venait de subire une fluctuation très brève, signe d’une émotion forte. Pourquoi maintenant ? Il était trop tard pour qu’elle réagisse ainsi à la présence de Gin, non ?Cependant il ne pouvait que remarquer son air et son regard paniqué. Elle était si calme la dernière fois qu’il avait jeté un œil dans sa direction. Qu’est ce qui avait pu créer cet air d’horreur pur alors que le tête-à-tête avec le traître ne l’avait pas plus ébranlée ? Le pire cauchemar d’une mère venait de se réaliser : voir son enfant en danger. Deux nouveaux reiatsu venaient de faire leur apparition évidement, Kureno Hitsugaya et …. Kaguya !?! Mais qu’est-ce qu’ils fichaient là ?! Le plus jeune avait du apprendre la disparition de sa mère et était venue « la sauver » et son binôme de toujours l’avait, inévitablement suivi ! Magnifique, tout bonnement magnifique ! Toshiro, Byakuya, sans compter tout le reste du clan, allaient être ravis de voir que leur précieux fils s’étaient subitement fait la malle ! Bien sur que le fils Hitsugaya protecteur de sa mère comme il l’était aurait foncé droit dans la gueule du loup pour aller la chercher et que son meilleur ami y serait aller avec lui, mais quand même ! On leur apprenait quoi à l’école que le Hueco Mundo c’était un grand bac à sable ?! Ils étaient complètement inconscients ou quoi ?

Quitter ce fichu désert, avec une Rangiku blessée et « la petite » inconsciente ne posait pas de problème. Quitter ce fichu désert, avec une Rangiku blessée et « la petite » inconsciente tout en ayant Ichimaru sur les talons allait être difficile. Mais quitter ce fichu désert, avec une Rangiku blessée, la « petite inconsciente, l’autre malade à leur suite mais en devant récupérer en plus les enfants étaient presque injouable ! Le problème dans tout cela était Gin, on l’immobilisait il n’y avait plus de problème… Le niveau du traître était indéterminé, de combien sa force avait elle augmentée durant toutes ces années ? Renji ne se voilait pas la face, si eux avaient progressés, l’ennemi non plus n’avait pas du se tourner les pouces malgré la « défaite ». Ils ne pouvaient pas se permettre de se retenir contre l’albinos et c’était impossible s’ils devaient protéger la gamine et la lieutenant. Bien que l’idée soit risquée, c’était le seul choix possible. Matsumoto, emporterait la petite avec elle, allait intercepter les académiciens. Puis elles se replieraient vers la Soul Society pour que des renforts soient immédiatement envoyés à Ichigo, piégé à Karakura avec l’Espada numéro 1 ! C’était risqué, très risqué mais le seul moyen auquel il pensait pour se dépêtrer tous de ce guêpier dans lequel ils avaient tous foncés ! Droit dans le mur à vrai dire... La réussite du plan dépendait de Momo et lui, ils devaient absolument retenir le traître et son maudit Zanpakuto qui s’étirait indéfiniment le temps que l’autre groupe soit parti !

Maintenant il fallait trouver un moyen de mettre la concernée au courant. La petite Capitaine semblait avoir repris ses esprits depuis un bout de temps et organisait sa stratégie, mais avec un regard qui ne plaisait, définitivement pas à son ami. Elle n’oserait quand même pas penser à ça … ? …
Non, en y repensant, elle oserait ! Ca c’était du Momo tout craché ! Elle avait toujours été maternelle et protectrice de son petit cercle mais depuis qu’elle était devenue mère ce trait de caractère avait une progression impressionnante ! Il aurait dû la secouer, lui crier dessus ne serait-ce que pour y avoir penser ! Elle était largement capable de vouloir se battre contre l’albinos, seule, pour permettre un repli des autres … Non qu’est-ce qui ne tournait pas rond chez elle pour penser qu’il la laisserait faire ! Le nouveau leader du clan Kuchiki, foudroya son amie du regard qui voulait très explicitement dire « Même pas en rêve que je te laisse avec ce psychopathe ! » . Elle avait beau être têtue, lui , était plus que borné. Et elle devait avoir conscience qu’il serait impossible de le faire changer d’avis sur la question : cela serait du deux contre un.

Tout se passa extrêmement vite, une provocation et le combat s’amorçait déjà. Momo avait dégainé son zanpakuto et s’élançait droit sur Ichimaru. C’était l’une des formations qui permettait d’en finir le plus rapidement à deux opposants, voir trois contre un seul. Ils avaient employé cette structure plusieurs fois quand le trio était réuni. Cependant cette fois, ça n’allait pas être aussi simple ! En effet Kira était absent et ce n’était pas un adversaire lambda qui leur faisait face. La petite Capitaine effectua un pas de shunpo, encore un et elle lancerait son attaque… C’était le moment ! Renji mêla un saut à un shunpo, prêt à réceptionner l’adversaire. L’impact entre Tobiume eut lieu, le coup fut cependant paré. Peu importe si l’attaque de la jeune femme avait touché, une parade aurait forcément fait reculer le traître ! L’homme aux tatouages fondait sur l’albinos avec une attaque aérienne en piquée. Là résidait tout le but de la stratégie : le principe de la tenaille. Le premier coup devait juste distraire l’adversaire et essayer d’ouvrir la garde afin que les deux autres, en temps normal, prennent le reste en ciseaux. Un coup d’estoc, porté avec la pointe de la lame, au cou ou à la tête pouvait être alors fatal ! Du moins en théorie ou contre quelqu’un autre que Gin Ichimaru ! En effet cela serait une grave faute de sous-estimer le renégat en pensant qu’il se ferait avoir aussi facilement ! Le psychopathe passé à la javelle contenu le coup avec sa propre lame, le choc de la violence de l’assaut et de la parade leva un écran de sable qui permit à l’albinos de s’en tirer avec un saut arrière. Il et lui savaient parfaitement qu'il aurait fallu un petit millimètre de plus à gauche, une demi-seconde de relâchement, un bref geste de travers pour que ce coup porté le décapite net. Ca se jouait souvent à si peu de choses ...

Bon sang ! Ce pourri s’en était tiré sans la blessure qui permettrait au duo Matsumoto et l’enfant de s’enfuir si elles étaient encore là ! Avec la Lieutenant instable mentalement et physiquement, il fallait absolument accaparer l’attention du renard avant qu’il ne change de cible ! Renji le fixait , cherchant une ouverture aussi fine soit-elle dans la posture du traître, juste une petite faille et il se jetterait dessus, en ouvrant alors bien d’autres pour Momo. Vite !
Lame devant lui, il se précipita sur cet être que l’on pourrait difficilement appeler humain.
Une silhouette s’interposa. Hitsugaya. La disparition des deux capitaines venait tout juste d’être découverte par le reste de l’armée… Il voulait lui poser une question qui le brûlait, il s’en abstient cependant. Un renfort tel que Toshiro était vraiment nécessaire dans la situation actuelle, ainsi sa femme pouvait protéger le groupe qui se repliait. Finalement il changeait de partenaire pour ce combat qui se promettait des plus ardus contre le second d’Aizen.
Il fallait que les groupes se séparent et vite ! Car même à trois voir quatre contre cet homme qui ne s’embarrassait pas de morale, l’affronter tout en devant protéger les trois enfants comportait trop de risques de dégâts collatéraux.

L’albinos n’avait pas de principe, ce qui faisait de lui un adversaire absolument redoutable : il n’hésiterait pas une seule seconde à attaquer pendant les « retrouvailles » avec le troisième capitaine. Renji restait en position d’attaque, pour s’opposer à Gin s’il tentait quoique ce soit. Ce dernier devait élaborer une stratégie tordue pendant le bref dialogue de la famille Hitsugaya, il fallait alors s’attendre à tout de la part de ce type complètement timbré d’après lui. L’albinos était un véritable sadique et mieux ne valait pas le tenter en ayant trop de possibilité de « jeu » devant lui.

**Dépêchez-vous... vite… Barrez-vous ! Avant que l’autre malade se serve de Rangiku ou des gamins comme moyen de pression …**

Telles étaient les pensées du Capitaine de la 16 alors qu’il dévisageait haineusement ce monstre souriant. Il changea de main Zabimaru, se préparant à utiliser sa meilleure main pour le Zanjutsu. Il se tourna légèrement vers le petit groupe pour occuper nette aux discutions.

Laissez-nous faire, allez plutôt aider Ichigo avant qu’il se fasse réduire en bouillie ! Vous en faites pas, je vous le ramène en un seul morceau !
Ponctua t’il avec toute son insolence naturelle et son meilleur rictus effronté avant de refaire face à l’ennemi. La provocation et l’impertinence lui avaient valu bien des ennuis mais cela allait s’avérer être utile à ce moment précis !

Désolé de t’avoir fait attendre, espèce de malade ! Mais t’en fait pas, le combat excusera ce petit retard : c’est par ici que ça se passe !


Interpella t’il avec une arrogance indécente, possiblement l’ennemi public numéro 1 ! Le vrai combat allait pouvoir s’enclencher pendant que cette diversion faisait effet. Le groupe se retrouvait coupé en deux. Momo épaulée de Matsumoto pouvait mettre les enfants en sécurité et aller sauver le derrière du Capitaine Kurosaki. Tandis qu’eux…. Et bien …
On pouvait dire qu’il avait rendez-vous avec le diable ! C’était l’heure de régler les comptes pensa t’il, son rictus flottant d’avantage sur ses lèvres.

[Séparation des groupes !
Groupe : Ichimaru vs Hitsugaya/Kuchiki => No Sympathy For The Devil !! ]

_________________

¤ Standing to defend you ! ¤


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rangiku Matsumoto
Vice Capitaine de la 2d Division
Vice Capitaine de la 2d Division
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 18/08/2008
Age : 26

Feuille de personnage
Niveau:
28/50  (28/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: rentrrer a la maison. (renji momo, et kira si y veut )   Dim 19 Avr - 10:38

Les paroles de Gin avaient frappé Rangiku en plein cœur. Immobile, les yeux écarquillés et la tête basse, quelques mèches de cheveux venant cacher son visage ne pouvant empêcher quelques larmes lui échapper, elle digérait ces paroles, et ne se rendait plus compte de ce qui se passait. Ca avait été un grand choc pour elle. Qu’il ne revienne que maintenant alors qu’elle avait galéré le temps d’une semaine dans ce désert immonde ! Pourquoi ? A chaque coup du traître elle se posait cette question. Le jour ou il a trahi la Soul society, pourquoi ? Le jour ou il était revenu dans le Rukongai, et qu’elle l’avait suivi au Hueco mundo pour avoir une discussion décente avec lui, pourquoi maintenant ? Il la ensuite abandonner toute une semaine pour revenir et la briser encore une fois…. Pourquoi ! Le temps semblait figer, mais tout autour d’elle l’affrontement contre Gin n’allait pas tarder. Elle, n’avait toujours pas bouger, le regard perdu dans le vide.

-Gin…

Ces poings se serra, et elle releva la tête vers cet homme. Celui qui lui avait sauvé la vie au Rukongai, ce traître en qui elle avait voulu croire qu’il reviendrait vers elle. Ce renard au sourire détestable. Son regard acier n’était ni haineux, ni en colère, seul une grande tristesse était visible dans ces grandes perles azur. Ennemis… ils étaient ennemis. Non elle ne voulait le croire. Il ne pouvait lui dire ça. Mal a l’aise un de ces bras vint s’entourer autour de sa taille, son regard toujours fixer sur la raison de son malheur. Soudain Momo arriva dans son champ de vision et attaqua Gin. Ce fut cet acte qui sembla la réveiller d’une longue transe. Et maintenant sorti de son choc, elle ressentit enfin les trois nouveaux reiatsu. L’un d’eux, elle pouvait le reconnaître entre tous. La surprise se peint sur son visage, alors qu’elle se retournait pour voir son ancien capitaine arriver.

-Hitsugaya-taicho !

Mais il n’était pas seul. Elle ressentait aussi le reiatsu bien que lointain de Kureno et Kaguya. Elle était inquiète, ces enfants ne devraient pas se trouver ici. Et tout ce qui arrivait était sa faute. Si jamais elle n’avait suivit Gin par caprice tout ceci ne serait pas arriver. Ils devaient les retrouver avant qu’ils ne leur arrivent quoi que se soit. Son regard se posa sur ces amis. Eux avaient déjà réagit. Elle était perdue, fatigué et encore sous le choc. Le combat n’allait pas tarder à explosé, et elle comprit rapidement qu’elle était son rôle.

-Renji, Hitsugaya-taicho... faites attention.


Elle s’approcha ensuite de l’humaine inconsciente et en mauvais état. C’était un miracle qu’elle n’en soit pas morte. Doucement avec précaution elle la souleva de sol, et la jeune enfant dans ces bras, elle se tourna vers Momo. Dans un regard entendu, elle se mit à courir en sens inverse du combat, aussi rapidement que son corps affaibli pouvait lui permettre. S’il vous plait… faites qu’il ne leurs arrive rien ! Elle lança un dernier regard en direction du combat imminent, inquiète pour ces amis. Ce fut aussi la dernière fois qu’elle voyait le visage de Gin. A présent, ils étaient ennemis, et cela même si Rangiku voulait croire le contraire. Le temps n’étant plus aux larmes, elle accéléra l’allure, gardant le petit corps inanimé tout contre elle. Elles devaient se dépêcher. Retrouver les deux autres enfants et retourner à la soul society. Mais ou étaient-ils ? le reiatsu semblait venir d’en dessous. En dessous ?? Mais ce n’est pas la forêt menos ? Elle tourna le visage vers Momo, mais garda le silence. Elle aussi avait dut s’en rendre compte. Elles allaient devoir se rendre las bas et vite ! Les hollows, et les menos, se n’étaient pas ce qui manquait ici bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akina Kojima
Modo/Humaine
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 19/08/2008
Age : 24

Feuille de personnage
Niveau:
8/50  (8/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: rentrrer a la maison. (renji momo, et kira si y veut )   Ven 15 Mai - 23:07

[si je réponds je crée un nouveau sujet ou je poste ici ?]

_________________



Frozen

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usaginokamen.over-blog.net/
Rikichi
Modo/Vice Capitaine de la 16 ème Division
Modo/Vice Capitaine de la 16 ème Division
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 15/08/2008
Age : 26

Feuille de personnage
Niveau:
28/50  (28/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: rentrrer a la maison. (renji momo, et kira si y veut )   Sam 16 Mai - 1:01

[comme tu veux, mais tu peut crée un nouveau sujet a la fôret menos vu que vous devez rejoindre kaguya et kureno.]

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world5.monstersgame.fr/?ac=vid&vid=324059744
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: rentrrer a la maison. (renji momo, et kira si y veut )   

Revenir en haut Aller en bas
 
rentrrer a la maison. (renji momo, et kira si y veut )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pâte à tartiner "maison"
» Monter son studio photo maison à coût réduit
» Ma Maison Rona 2010
» Le Cointreau maison
» Orcs vs bretonniens - maison fortifiée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hueco Mundo [RP] :: Désert Blanc-
Sauter vers: