AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas d'aller lire le Contexte. Des joueurs d'Arrancars sont activement recherchés. Merci de votre inscription et bon jeu. - Le Staff.

Partagez | 
 

 Jack Taylor

Aller en bas 
AuteurMessage
Jack Taylor
Arrancar
Arrancar
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 20/09/2008
Age : 30

Feuille de personnage
Niveau:
0/100  (0/100)
Lettre:
Expérience:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Jack Taylor   Lun 22 Sep - 22:43

Arrancars:



Nom: Taylor

Prénom: Jack

Âge: Entité immortelle, il est âgé de plusieurs millénaires, mais voila bien longtemps que Jack à perdu le compte des années qui se sont écoulées inexorablement.

Histoire ( minimum 20 lignes ):


Le néant, la perdition et l’abandon, voici les seuls aspects qui ressortent du passé de Jack. Le noir le plus complet lui dérobe ses souvenirs, qui glissent entre ses mains comme de l’eau s’écoulant à torrent, débit que l’on ne peux recueillir car toujours il finira pas nous échapper. Il ne se souvient de rien, la lumière de la raison et de la connaissance de son histoire ne l’a atteint que le jour de sa libération de monstre primaire. Quand il s’émancipa de sa dépendance à ses instincts animal, quand il trouva enfin une autre raison de vivre que celle de se nourrir encore et toujours pour combler un vide, ce jour la, pour la première fois il pu accueillir la raison, une part d’humanité qu’il avait perdu. Tout commence le jour ou il arracha son masque d’instinct.
Comment était il arrivé ici, au Hueco Monde ? Qui était il ? D’où provenait la puissance incommensurable qui parcourait son corps ? Tant de questions qui ne trouvèrent aucunes réponses, alors que ses yeux éveillaient s’attarder sur la désolation du monde qui était siens. Les premiers jours de sa vie dites : « consciente de son existence » Jack resta des centaines d’heures, voire des semaines ou des mois sans bouger, statique au milieu du désert, dénué de toutes émotions visibles en apparence. Mais en son fort intérieur, il lutta contre le voile opaque qui couvrait ses souvenirs, mais rien à faire, jamais une once de lumière pénétra le voile de son amnésie. Il était seul, perdu dans un cauchemar sans issus, sans passé ni avenir au milieu du chaos de Hueco Monde. Pourtant il n’avait pas peur, sa soif de connaissance sur lui-même, sur ses origines, le poussait de l’avant. Il parcoura le monde spirituelle des âmes damnées, cherchant à rassembler les pièces du puzzle de sa vie passé. Mais ici, la violence était omniprésente, et Jack fut contraint d’abattre ceux qui se dressaient sur sa route sans même savoir qu’ils étaient de la même race que lui. Ce n’est qu’au fur et à mesure de ses rencontres, du sang qu’il versa en torrent et des hurlements d’agonies des fous qui avaient tenté de le dévier de sa quête, qu’il se rendit compte qu’ils étaient de la même faction que lui. Pourtant ce n’est pas ce nouvel éveil sur sa condition présente qui stoppa sa marche à la recherche de sa véritable personnalité. Il continua à tuer, toujours arrachant les vies sur son passage. Peut être tuait il ses semblables pour se défier d’appartenir à une classe de bête immonde, quoi qu’il en soit, son instinct et sa volonté de vivre le guidait sur la voie de la destructions de tous ceux qui croisaient ses pas.

Par la suite, la réalité du monde et son fonctionnement lui furent révélés aux grés de son errance. Seul une rancœur sans nom lui noua les tripes, quand il apprit à connaître ou à redécouvrir le monde qui l’entourait. Ainsi, il faisait partie des bannis, ceux qui avaient été déchu de leurs droits, abandonnée du sort et maudis pour l’éternité, exilait sur des terres stériles et mortes. Alors que les autres vivaient dans un monde harmonieux, profitant de toute la beauté du monde. C’était inadmissible, et Jack comptait bien prendre sa revanche sur le destin qui l’avait injustement condamné à vivre comme un paria. Ces années de solitude où il fut seul avec ses sombres songes, le rendirent amer et cruel. Même ceux qui comme lui était des damnés, ne trouvèrent pas grâce à ses yeux car ces faibles âmes ne tentaient rien pour réinstaurer leurs droits perdus, ils se contentaient de vivre comme des bêtes avide de sang. Ils ne méritaient que la mort, fin qu’il infligea de ses mains à ces créatures sans honneur. Combien d’hollows et d’Alenkars a il exterminait ? Il en a perdu le compte. Il tuait tout ceux qui s’était résignés à leurs conditions de parias, sans remord aucun, il répandit des marrées de sang sur son passage. Mais ces tueries étaient certainement plus du à sa frustration de ne pouvoir changer les choses à lui seul. Jack tenta de se défaire de ses chaînes en exterminant les gardiens de l’équilibre, mais ces derniers eurent raison de lui.

En effet, alors qu’il s’apretait à envahir la Soul Society, l’alankar croisa la route d’un certain shinigami sur sa terre d’exil. Il se souviendra toujours de cet homme et de sa perfidie. Jack, sachant qu’un intrus s’était installé dans le Hueco monde, ne se posa aucune question, l’occasion était trop belle d’éprouver sa force face un ange de la mort, il fonça tête baissé vers le repaire de ce shimigami dont les rumeurs prétendaient qu’il avait assujettit nombre de ses frères de clan. S’entourant d’une puissance inégalable avec l’espada. Sa destinée le mena en ce sombre lieu… Il pénétra dans Las noche, le palais du nouvel empereur du Hueco monde dont il ignorait tout. Etrangement, il ne rencontra aucune résistance et c’est sans mal qui parvient à atteindre la salle du conseil du bâtiment, la ou trônait le shimigamie renégat. Ce dernier ne fut pas surpris en le voyant débarquer dans sa salle de commandements, il s’attendait à sa venue, comme si il avait anticipé ses actions. Comment était ce possible ? Mais Jack ne se laissa pas démonter pour si peu et quand cet Aizen lui proposa de le rejoindre dans son combat contre les shimigamis, Taylor lui répondit immédiatement par des actes. Sans dire un mot, il fonça tête baissée vers l’usurpateur. Même si les buts de cet homme étaient identiques à celui de Taylor, il ne pouvait lui faire confiance, ça il n’avait pas enduré la souffrance que les alenkars avait vécu en se voyant couper du monde des vivants et traité comme des monstres à exterminer, eux qui, pour la plus part n’avaient pas demander à finir de la sorte. Comment une saleté de shimigami pouvait comprendre toute la rancœur qu’il avait accumulée durant ces années de solitude ? Jamais il ne se soumettrait à ceux qui l’avait rejeté, c’est la seul pensé qu’il eu en se jetant à corps perdu vers Sosuke. Son comportement vengeur et têtu sonna le glas pour Jack !

Il était évident que Aizen avait anticipé le refus de ce loup enragé et solitaire. L’alenkar eut à peine le temps de comprendre ce qui lui arrivait qu’une dizaine de ses semblables tous dotaient d’une force monstrueuse, se jetèrent sur lui. Taylor était très puissant, sûrement aurait il pu se voir attribué le rang de numéro deux voir un de l’espada, mais un combat de dix contre un était joué d’avance. Le combat fut vite expédié, Jack, malgré sa ténacité, ne pu rien faire contre la libération instantané et combinait des dix zanpakto de l’espada. Aizen avait certainement donné ses consignes sur la méthode à employer pour se débarrasser de lui en cas de refus. Si l’espada n’avait pas réagit et obéit au quart de tour en libérant leurs armes, sûrement que le rebelle aurait pu repousser ses opposants quelques secondes de plus, mais dans une telle situation, il fut contraint de se défendre, usant toute son énergie pour résister au premier assaut. Dix secondes après le terrible impact qui fit trembler l’immense palais, la fumée qui s’était soulevée suite à cette combinaison d’attaque inouï, se dissipa, laissant entrevoir une silhouette vacillante. Jack était toujours debout, mais atrocement mutilé, ses os étaient visibles en de nombreux endroits et son sang colora la pièce dans un rouge dominant. Sa veste blanche était trouée de toute part, en lambeau, ne tenant que par miracle sur ses épaules, seul son voile facial demeura intact, comme s’il souhaitait emporter le mystère de son visage dans sa tombe.

Mais ce n’était pas sa fin, il refusa obstinément de s’effondrer au sol, de partir sans avoir accomplie sa vengeance. Ou puisa il ses ultimes forces qui lui permirent d’user de son pas de l’échos ? Pour fuir honteusement sa mort certaine. Lui-même ne saurait le dire, cela aurait du demeurer impossible vu l’état son corps à l’agonie. Mais quoi qu’il en soit, porté par une force mystérieuse, l’alankar parvint à fuir de ce guet à pan. Sa fierté venait de voler en éclat et son but ne lui avait jamais semblait aussi inaccessible. Jamais il ne pourra reprendre sa place volée dans le monde, ni même faire payer l’infâme trahison que le destin lui avait infligée...

Durant de nombreuses années, il erra dans le désert, extrêmement affaiblie, fuyant le plus faible des Hollow pour survivre. Il avait beaucoup apprit de sa défaite contre Sosuke, il avait apprit à juger de la force de ses opposants avant de foncer bêtement dans le tas. Il n’avait pas plusieurs issus pour réaliser son rêve, l’alenkar devait trouver des alliés, mais des alliés réfléchits et capables de stratégies. Capacité extrêmement rare dans le Hueco monde, qui maintenant n’était habité que par une poignée de monstres sanguinaires, bien que certains éléments intelligents et puissants subsistaient encore. Taylor prit enfin conscience lors son errance qu’une seule personne pourrait concrétiser ses réves de libertés. La meme personne qui fut la cause des ses atttroces mutilations qu’il portait sous ses vétements. Aizen… Cet homme était le commencement et la fin, la cause et la solution à ses tourments. Jack savait qu’il devrait de nouveau croiser la route de l’empereur du Hueco monde, mais cette fois pour faire amende honorable et lui preter allégeance. Une décision dur à prendre qui lui tortura l’esprit durant 300 ans, le temps qu’il regagne le maximun de son potentiel, maintenant amoidris à cause de ses blessures indélébiles. Ainsi, humilié comme jamais, il se représenta face à Aizen, plus faible qu’auparavent, mais toujours doté d’un grand pouvoir ! Il s’inclina face à son ennemi naturel pour lui preter allégeance. Ainsi il gagna sa place dans l’espada actuelle. Et pour ne jamais oublié sa honte, il défit le voile de tissus qui masquait son visage, le présentant à la vue de tous. Ce symbole était significatif pour lui, ce voile représentait son objectif le plus important : retrouver la trace de son passé. Il voilait son visage pour interdire aux autres de voir son apparence, car si lui-même ne connaissait rien de sa propre histoire, alors personne ne saurait rien sur lui tant qu’il ne serait pas maître son passé. En dévoilant son visage, il abandonnait l’une des choses auxquelles il tenait énormément, il reniait son passé pour ne plus jamais le rechercher maintenant qu’il avait trahis son serment de laisser son visage caché, c’était sa façon de punir sa faiblesse et se soumettre à son ennemi… Aizen est à présent son maitre. La tercera espada son nouveau titre…




Caractère ( minimum 5 lignes ):


Jack, aussi étrange que cela puisse paraître pour un être doué d’une puissance hors norme, est assujettit à un dessein étranger à ses ambitions personnelles mais qui pourtant mènera à un aboutissement final identique. Il se contre fiche de la renommée, du pouvoir ou encore de rallier toutes personnes pensantes à sa cause par le biais de sa force brut, terrifiante qui pourrait lui valoir un titre d’empereur grâce à la peur qu’une telle puissance peut imposer aux communs des mortels. Il n’a qu’un but qui le pousse à se frayer un chemin dans les méandres chaotique de sa prison spirituelle, servir celui qu’il l’a vaincu dans son passé et dont les capacités guideront les âmes damnées vers un avenir meilleur. Pourquoi s’est il soumis à celui qui fut la cause de nombres de ses souffrances, lui, un des plus puissant guerrier de Hueco monde ? Tout simplement parce qu’il croit la perspicacité de cette homme qui permettra au sien de sortir de l’ombre. Car malgré un tempérament expéditif et colérique envers les autres, Jack n’est pas pour autant un monstre dénué d’intelligence, loin de la ! Il sait que la guerre qui oppose son clan à celui des shimigamis, leurs éternels ennemis qui entravent leurs libertés, ne se gagnera pas sans une solide stratégie. Révolutionner le monde demande une préparation et une stratégie adéquate, des méthodes dont seul Aizen et ses dons de perception pourront user pour qu’enfin les alenkars vivent comme ils l’entendent sans la contrainte imposée par les anges de la mort.

Cette soif de liberté qui l’anime est facilement compréhensible, Jack se sent au plus profond de lui, lésé par son statut, cette place dans l’univers qui l’enferme dans l’obscurité éternelle des plaines aride du monde spirituel qui abrite sa race. Pourquoi devrait il endurer la face de chaos de ce monde, alors que les humains et les shimigamies jouissent d’une vie paisible entourés par tout la beauté que leur univers que représente la face harmonieuse de la balance de l’équilibre du cycle de la vie ? L’alenkar éprouve une répulsion incontrôlable face à tant d’injustice. Et cette faim insatiable de lumière, représenté par la vie agréable de ceux qui les ont bannis, ronge son cœur noir. Il est prêt à détruire le monde si il le faut pour que l’égalité de tous soit enfin instauré, car dans le néant, tout le monde a le même statut. Il préfère perde ce en quoi il a toujours aspiré plutôt que se résigner à son sort, c’est dire la résolution de sa vengeance qui l’habite. Si il ne peut atteindre l’illumination, alors personne n’y aura droit.
Si Sosuke réussit à effacer la frontière des deux mondes en éradiquant les gardiens de l’équilibre, la vengeance de ces années obscure qu’il a vécu au Hueco monde l’a conduit à une conclusion inébranlable qui perpétuera cette victoire. Pour payer le prix de leurs méfaits, le monde libre devra se soumettre à son clan. Tel est l’ambition de Jack : suivre l’empereur du Hueco monde jusqu’à la fin et aboutir à son rêve ou le détruire si cette option devint incontournable.

Attardons nous un peu plus sur l'image qu'il véhicule et ses traits de caractère. L’alankar est une personne très mystérieuse, il n’a jamais dévoilé à quiconque la cause du dévouement qu’il prête à Aizen, même si cela n’intéresse personne dans ce monde sans pitié. Peu de personnes peuvent se vanter de savoir quoi que ce soit sur lui, même le shinigami renégat à qui il à prêter allégeance ne sait rien de lui ou si peu, seul son dévouement sans faille est connu de tous, car être fidèle à cet ennemi naturel et une façon bien à lui de se punir de l’humiliation qu’il à vécu dans son passé. Il méprise les brutes épaisses qui ne vivent que pour se nourrir de l’obscurité, ceux qui croient vainement que leurs forces pitoyables feront balancer en leurs faveurs le cours des événements. Il va jusqu’à tuer sans hésitation ceux qui désobéissent ou défient au roi du Hueco Monde.

Comme dit précédemment, il peut apparaître sous un jour violent et monstrueux, cette facette de sa personnalité est réservée à ses ennemis et aux rebelles de sa race qui se dressent sur le chemin du roi, la personne qui lui apportera le salut en passant par sa destruction antérieur. Et il ne vaux mieux pas être sur le chemin de Jack quand son coté destructeur se réveille, car une mort atroce châtiera le responsable de son éveil.
Pour son comportement avec ses alliés, Taylor apparaît sous un aspect beaucoup plus humain. Arrogeant, sur de lui, perspicace et franc mais toujours en gardant ancré en lui le mystère qui le caractérise. Toutes ces émotions, des plus sombres il est vrai, sont pourtant on ne peux plus humains. Ses années d’exil l’on rendu amer et cette amertume retombe sur les siens sous ce comportement vaniteux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Taylor
Arrancar
Arrancar
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 20/09/2008
Age : 30

Feuille de personnage
Niveau:
0/100  (0/100)
Lettre:
Expérience:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Jack Taylor   Lun 22 Sep - 22:44

Physique ( minimum 5 lignes ):


Une silhouette élancé et élégante, une démarche sure et posée, soutenue par une allure gracile, l’apparence et la stature de Jack est loin du physique du monstre bestial atypique d’un monstre qui s’entoure de désolation et de chaos.
Il est éternellement habillé d’un long manteau blanc, orné de bouton noires soulignés par un trait bleu qui parcourt sur toute sa longueur le tissue au niveau des emplacements des boutons sombres, qui enferme le secret de ses profondes blessures sous ses vêtements, c’est un corps déchiré de cicatrices qui y sommeille. Chaque parcelle de peau est marqué pas un profonde entaille à présent cicatrisé mais toujours aussi visible. Cette veste se prolonge jusque à ses genoux se terminant amplement pour ne gêner en rien ses mouvements. Il la ferme jusque au niveau des hanches, le reste étant déboutonner pour dévier sur chaque cotés de son corps. Ses jambes non couverte par son habit mystérieux laissent entrevoir un pantalon noire, tout aussi large, toujours dans un souci de confort. Aucune partie de son corps n’est exposé à la vue du monde, ses mains sont couvertes de fins gants noir qui arborent d’étrange motifs en « v » symbolisants le coté mystique de son apparence.

Ses bottes noires, soulignées par des traits blancs disposés de manière recherchée pour faire ressortir les contours des articulations de ses chevilles, rendent un effet unique à ses chausses rappelant sans conteste le style cow-boy. Elles remontent jusqu’a l’extrémité inférieure de ses genoux, par dessus son pantalon, pour qu’elle soit d’autant plus remarquable. Mais le plus impressionnant, c’est bien son couvre chef très particulier qui le cache totalement ! Le sommet de sa tête est orné d’un chapeau replié sur les cotés et sur le derrière pour donner un angle poussé en flèche sur le devant, des ornements de cuir noir disposés en ruban autour de la base du chapeau et un fin trait bleue marquant tout son périmètre, offrant un style original à sa coiffe. Sous ce chapeau, un tissu proéminant remontant du col de sa veste, cache totalement son visage, il englobe la face de Taylor, fermé sur le devant du personnage par d’épaisses fermetures noires faites d’onyx pure et incassable. Enfaîte seul son propriétaire, si sa volonté l’ordonne peut se défaire de se tissus facial par le biais de cet fermeture unique qui couvre le grand secret de son apparence. La seul partie de son visage nu, se situe entre son chapeau et son voile, mais rien ne ressort de cet espace ou règne que le néant, qu’importe l’angle et la lumière ambiante vous ne verrez qu’un espace vide et sombre, insondable et inquiétant. Du moins tel était le cas dans le passé, car depuis l’humiliation qui marqua son histoire personnelle, le hollow a découvert son visage en guise de punition. Il est étonnant de constater à quel point il fessait jeune sans son masque de tissus blanc, il a l’apparence d’un jeune homme de vingt ans. De plus, rien sur son visage ne laissait apercevoir son appartenance aux alenkar. En effet, son morceau de masque de hollow se situe sur sa nuque, une bande blanche hérissée de pointes ne couvrant que cette partie de son corps et celle ci étant masquée par l’épais cuir chevelue de couleur brune et hirsute qui trône sur sa tête. Il ressemble à tout point à un humain de cette façon. Ses yeux bleus azure et son teint pale ne font que confirmer cette idée.

Pouvoir:


Zanpakto : Silver death.

L’apparence primaire de son zanpakto n’est guère particulier comparé aux autres lames lié aux âmes des porteurs. Il s’agit d’un long katana. Le manche de couleur noir est enveloppé dans un tissu de la même couleur, rien de marquant à ce niveau. La seule note originale de cette arme réside en sa lame, faite d’argent pure.

Résurrection : Il l’active en prononçant : « Silver skin »

Le pouvoir de cette libération réside dans sa longe veste. Celle-ci se désagrége en partie, formant des plaques d’argent rassemblaient les une aux autres, créant ainsi des dizaines de chaînes compact d’argent qui lévité autour de lui en étant rattaché par leurs extrémités à la veste. Ces chaînes sont capables de tout trancher, de s’étendre à l’infini et de se mouvoir sans angle mort en suivant la volonté de Jack. Les mailles détruites par une quelconque contre attaque de l’ennemi s'auto régénère immédiatement de leurs dégâts.
En plus de leurs pouvoirs offensifs, cette résurrection peut jouer un rôle défensif. Il suffit que Jack rattache toutes les mailles à sa veste pour que sont corps entièrement drapé soit protéger par son pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Taylor
Arrancar
Arrancar
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 20/09/2008
Age : 30

Feuille de personnage
Niveau:
0/100  (0/100)
Lettre:
Expérience:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Jack Taylor   Lun 22 Sep - 22:45

Test Rp:


*Fash back, un amer présent piége dans un passé déchu.*


La nuit éternel plongeait une fois de plus le Hueco monde dans des ténèbres inquiétantes. En ces lieux maudits, ici ou jamais un rayon de soleil chaleureux n’est venu disperser l’obscurité, rien ne subsistait appart le désespoir. Une lune en croissant, brillant d’un aura jaune anormal, était le seul repère dans ces cieux en symbiose avec la terre qu’ils couvraient, inquiétante et maléfique, emprunt d’un noir opaque impénétrable. La désolation la plus complète s’offrait à la vue des âmes damnées, condamnées à vivre sous ces cieux peu clément. Un désert stérile, ou rien ne poussait représenté la majorité de l’espace de ces terres. Pas une brise d’air agréable ne soufflait dans ce monde appart, pas même un murmure pour vous rassurer d’une présence vivante et intelligente. Pourtant parfois, le vent se levait, mais les éléments naturels de cet endroit ne connaissant pas de juste milieu, chacune de ses insurrections venteuse se manifestait par de vrai tempête démente, ravageant le pays des morts, du moins l’engloutissant toujours plus sous le sable millénaire, car ici rien ne pouvait être détruit, car rien n’existait. Au milieu de ce chaos, une silhouette évoluait dans ce paysage post apocalyptique, un voyageur solitaire remarquable de loin avec sa tenue particulière qui contrastait fortement avec le décor ambiant. En effet, dans des ténèbres opaques, des vêtements d’un blanc argenté couvrant de la tête au pied l’individu étaient plus que remarquable. Pourtant cet élément qu’on ne peut raté, dévoile paradoxalement un grand mystère sur l’identité de cet homme. Aucune partie de son corps n’est exposée à l’air libre, même son visage et couvert d’un chapeau style cow-boys, qui surmontent un long col travaillé et orné d’un plus bel effet qui voile complètement sa face.

Voila dix jours que cet homme marchait sans s’arrêter. Mais pouvait on vraiment qualifier cet être « d’Homme » ? Non, voila bien longtemps qu’il avait était déchu de son humanité par le sort cruel du destin. Il était maintenant une engeance que tous cherchaient à exterminer car ne possédant plus de coeur, le mal qu’il engendrait représenté une menace pour la paix précaire des mondes harmonieux. Mais l’alenkar comme le nommait ces chasseurs, ne l’entendait pas de cette oreille, il renversera le monde pour instaurer un nouvel ordre, un ordre ou il ne sera plus traité en paria, mais en Dieu ! La proie était devenu le chasseur et aujourd’hui encore, le rebelle à l’ordre établie parcourait le monde pour atteindre son futur idéal. Dans sa quête de vengeance, il avait eu vent qu’un certain shimigami s’était installé sur sa terre d’exile pour monter une armée. C’était la chance à ne pas rater pour le dénommer Jack taylor. Rencontrer ce shimigami renégat et le tuer lui permettra de jauger de la force de l’unique rempart qui le séparait de son objectif, les gardiens de la paix et de l’équilibre devront être vaincu, et cela commencera par la mort de ce mystérieux ange de la mort appelé Aizen Sosuke, l’empereur du Hueco monde. Voila la raison du voyage de l’alenkar, ses pas le mèneront à Lache Noche !
Déjà le palais était en vue, une immense battisse qui dominait les terres mortes de cette dimension, premier signe d’une civilisation depuis des temps immémoriaux.

Lassé de ce voyage fastidieux, Jack, impatient d’en découdre et de faire couler le sang de cet être infâme qui appartenait à la caste qui l’avait bannis, utilisa son pas de l’échos, une sorte de téléportation quasi instantanée tant les « pas » étaient rapide. L’alankar maîtrisait à la perfection cet art, fendant l’atmosphère morte de ces terres, le paysage était devenue une masse indistincte et floue tant la vitesse était élevée. Pourtant Taylor savait où il allait, ses yeux entraînés à cet exercice, ne souffraient d’aucun trouble, jamais son objectif ne vacilla de sa vue experte. Après quelques secondes il avait parcouru la distance le séparant du palais, qui pouvait se mesurer en centaine de kilomètres. Il s’arrêta net devant les escaliers, droit comme un piquet, ses vêtements toujours impeccablement dressaient sur son corps. Impossible de dire qu’il venait d’effectuer une course effroyable à la vitesse du son, en rien essoufflé, il fixait son objectif avec assurance, derrière son voile impénétrable, ses yeux brillaient d’excitation, impatient de rencontrer le premier shinigami qu’il croisera dans sa quête de purification. Sans aucune peur, il entama la montée des escaliers.

Quelques minutes plus tard, Jack parcourait les couloirs vides et dépourvus de toutes décorations du bâtiment. C’était vraiment étrange que personne ne s’était interposé sur son chemin, et aucune présence n’était détectable, comme si ce lieu était déserté de toute vie. Ne sachant pas ou aller, il se laissa guider par son instinct, en rien suspicieux qu’aucun accueil ne lui avait été fait. En s’enfonçant toujours plus profondément dans le dédale de couloir, Taylor fini par percevoir une présence subitement. Aucun doute, cette présence était demeurée caché et elle s’était dévoilée intentionnellement pour qu’il la trouve en cet instant. Cela ressemblait à s’y méprendre à une piège, mais confiant en sa force de destruction et en sa supériorité, l’alenkar défia la provocation, y répondant en se rendant à toute vitesse vers la position de la présence.
Son déplacement éclair fut bref, il atteignit enfin l’entré de la pièce qui abritait ce qu’il cherchait. Une grande porte en marbre noire, nue et terne se dressait face à lui, seul deux poignées en or décoraient cette oeuvre brute. Comme tout bon envahisseur qu’il était, il défonça la lourde porte, épaisse d’une bonne cinquantaine de centimètres, les entrés fracassantes étaient une obligation pour lui, cela accentué et certifiait ses intentions de conquérant.

Le fracas qu’engendra cette explosion de roche, se répercuta dans tout le palais en échos, l’action téméraire de Jack souleva un épais nuage de poussière noire, l’enveloppant dans une brume opaque dans laquelle il évoluait en silence pour traverser les débris qu’il avait laissé derrière lui. La silhouette de l’alenkar sortit doucement du brouillard artificiel, le rythme posait de ses pas qui martelaient le sol à fréquence régulière furent la seul perturbation sonore qui suivit la détonation marquant son entrée. Quand le nuage se dissipa, Jack toujours droit et affichant une attitude arrogeant aisément déchiffrable par sa stature, fessait face à son objectif, Aizen Sosuke ! Ce dernier se tenait tranquillement assis sur son trône, paisible et reposé, il posait un regard qui se voulait bienveillant sur son invité, affichant un faible sourire que Taylor assimila à une provocation de sa part. Tant de relâchement et de tranquillité en sa présence était une véritable insulte pour lui, c’était comme si Aizen savait qu’il n’avait rien à craindre de lui, avait il perdu la raison pour présenter une garde totalement baissée face à son assassin ? Sous son voile, Taylor ne quitta pas du regard le renégat, le fixant intensément sans sourciller. Dans un sens il se sentait humilié d’être ainsi sous estimer par son ennemi, et doucement la colère s’empara silencieusement de lui. Mais camouflait sous son masque son regard froncé et brûlant d’une folie meurtrière demeura caché, la seul chose représentatif de sa démonstration de colère extérieur, fut l’aura meurtrière qu’il dégagea. Durant quelques secondes un silence pesant alourdit l’atmosphère de la pièce, les deux antagonistes restant figé dans le temps. Le calme avant la tempête. Aizen finit par briser le silence, de sa voix tranquille et paternelle il s’exprima calmement, sur un ton égal et serein.

-« Bienvenue Jack Taylor. J’ai beaucoup entendu parlé de toi. Mais passons les présentations, je sens une certaine impatience en toi. Rentrons immédiatement dans le sujet qui concerne ta venue ici. J’ai une proposition à te faire. Intègre mes rangs, rejoint tes frères alenkars pour renverser la Soul Society et imposer votre existence au reste du monde. La seul issus à l’enfer que vous vivez ici, réside dans le pacte que tu feras avec moi. »

Aizen marqua une courte pause, laissant le temps à son invité de bien réfléchir à sa proposition, tandis qu’il éclaira son visage d’un large sourire amical. Cet homme était un manipulateur né !

-« Alors ? Quelle chemin emprunteras tu ? Celui de ton salut ou de ta destruction insensée ? »

La réponse était déjà toute trouvée pour Jack, jamais il ne s’alliera à un chien de shinigami ! Ces gardiens étaient à l’origine de la déchéance des âmes damnées, seul la mort de toute cette vermine pouvait contenter Taylor. Et ce Sosuke méritait pire que la mort pour oser s’imposer ici en conquérant, lui qui appartenait clairement au camp ennemis. L’alenkar ne perdit même pas son temps à répondre à la proposition insensée de ce shinigami. Un large sourire inquiétant se dressa sur ses lèvres, lui prêtant un air sadique emprunt de folie, cachait de la vue de tous par son couvre chef. En ce jour, l’extrême confiance de Jack allait causer sa perte.
Suivant son instinct, dans un élan vif et précis, il dégaina son zanpakto pour trancher le sujet à sa convenance. Sans hésitation, il se lança à l’assaut de trône en brandissant sa lame argenté qui allait débutait son œuvre vengeresse. Pourtant il n’en fut rien … Sortant de l’ombre, dix silhouettes se lancèrent à l’assaut de l’assaillant, surprenant le rebelle à leur ordre par leurs manifestations soudaines. Jack avait tellement centré son esprit sur Sosuke, qu’il n’avait pas ressentit la présence dissimulée de la garde rapprochée de l’empereur du Hueco Monde.
Tout se déroula si vite, en un instant dix incantations de résurrection fusèrent dans la pièce ; ces chiens apprivoisés par l’ennemi allaient libérer leurs zanpaktos durant l’effet de surprise pour ne laisser aucune chance à leur ennemi.

Jack eu tout juste le temps d’écarquiller ses yeux, alors que ces traits de visage se crispèrent dans l’expression de sa surprise mais surtout dans l’immense frustration d’être tomber dans ce traquenard aussi facilement. Alors que dix attaques d’une puissance monstrueuses toutes aussi différents les une que les autres fondirent sur lui, il parvint sur le fil du rasoir à prononcer précipitamment l’incantation de sa résurrection, la criant à pleins poumons sur un timbre de voix enragée envers cette fourberie et sa propre incompétence.

-« Silver Skin !!! PROTECTION !!!! »

Sa veste immaculée troqua ses fibre de tissus pour des plaques d’argent qui se prolongèrent en désagrégent une petite partie du tissus, pour former des excroissances en forme de chaîne, constituaient par l’assemblage de ses plaques argentées qui lévitaient autour de lui en étant rattaché à sa veste. Les innombrables chaînes se replièrent sur elle-même pour englober Jack d’une sphère compact et lui accorder leurs puissances protections. Ce bouclier était extrêmement puissant et pouvait aisément résister à nombreux d’assauts, mais la combinaison de dix résurrections était au delà de ses capacités défensive. Sous ce terrible impact qui fit trembler les fondements même de la terre, le dôme argenté se fissura dans la seconde en millier de paillettes brillantes qui violetaient dans l’air. Jack resta tétanisé devant ce spectacle, derrière son voile, il fixait d’un air abasourdi, sa défense ultime volait en éclat. Sa bouche entrouverte et son teint livide étaient la preuve par excellence qu’il avait du mal à prendre conscience de la situation. Le temps sembla se ralentir pour laisser tout le loisir à Taylor de ressentir au plus profond de sa chaire les atroces souffrances qu'infligea cette combinaison meurtrière.

Une telle attaque aurait du avoir raison de n’importe qui, mais grâce à l’extrême résistance de son dôme, les effets destructeurs de ce coup phénoménal et soigneusement orchestré furent heureusement amortie, laissant de ce fait les membres de Jack en un seul morceau. Mais les dommages n’étaient pas négligeables loin de la ! Quand le nuage de poussière soulevait par l’explosion se dissipa, la vision qui se présenta était digne d’un film d’épouvante. L’alenkar se tenait toujours debout, mais vacillant fortement en tremblant de toute part, il apparaissait tel un cadavre sur pied. Sa veste n’était plus qu’un amas de tissus épars et son corps atrocement mutilé laissait entrevoir en nombre d’endroit ses os nus qui n’étaient plus couvert que par une fine couche de chaire dévorée. A ses pieds, une marré rouge s’étendait dans une ampleur alarmante, son fluide vital s’échappant précipitamment de son corps pour s’écraser au sol sur des notes de suintements ignobles. Seul son masque était demeuré intact et si il aurait découvert son visage, on aurait pu apercevoir son visage ensanglanté tremblant de douleur en étant ponctuait par nombres de tics nerveux. Pourtant aucun son plaintif ou cris de douleur ne s’échappa de sa bouche amère. Jack, avec toute la volonté du monde refusait de hurler à la mort tel un misérable et encore moins de s’écrouler au sol. Par quel miracle pouvait il encore tenir debout ? Cela relevé d’un véritable exploit !

Pour la première fois de sa vie, Taylor goûta à la peur, la crainte de mourir sans avoir atteint son but. Mais c’est justement ce but inaccompli qui lui prêta une ultime force, celle de fuir pour reprendre la lutte dans un futur lointain. Poussait par sa volonté de survive et par sa terreur honteuse, l’alenkar rassembla ses ultimes forces pour exécuter son pas de l’échos et fuir cet enfer. Sa silhouette se dématérialisa en l’espace d’une seconde, sans demander son reste, il s’enfuit sans se retourner. Il fendit l’espace aussi vite que ses faibles forces encore présentes le permettaient et il une fois sortie du palais, il continua sa course aussi loin qu’il le pouvait, traçant avec son sang le chemin qu’il empruntait. Quelques minutes plus tard, maintenant que le palais n’était plus qu’un lointaine élément du décors, il s’écroula en pleine course, ses jambes ne pouvait plus supporter un tel traitement, ses muscles se bloquèrent comme pour imposer leurs volonté au cerveau de Jack qui voulait fuir encore et toujours plus loin. Si c’est dernier avaient eu le don de la parole, on aurait pu les entendre hurler leurs douleurs. Tylor était maintenant à genoux, le visage tourné vers le sol. Dans un utile élan de rage, il crispa ses poings qui le maintenaient du sol et relevant la tête subitement il hurla à s’en briser les cordes vocales :

-« AIZEN !!!! »

Ce fut la dernière chose qu’il pu faire avant de sombrer dans l’inconscience.

*Le fils du temps reprend son envol, pour des décennies, la peur et la solitude pour seul compagnons.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisuki Akusei
Admin/Capitaine de la 8ème Division
Admin/Capitaine de la 8ème Division
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 03/07/2008
Age : 25

Feuille de personnage
Niveau:
35/50  (35/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Jack Taylor   Jeu 25 Sep - 18:46

Eh bien! Eh bien! Je trouve quand on met du temps pour répondre, excuse nous. Tout d'abord bienvenue.
Pour ta fiche et bien.... Elle est magnifique je t'accorderai tout de suite le rang n°3 de l'espada si il n'y avait pas un petit détail. Le nom de ton perso me gêne ça ne fait pas trop japonais si tu peux changer ça me ferai plaisir. Une fois fait tu auras ma voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Taylor
Arrancar
Arrancar
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 20/09/2008
Age : 30

Feuille de personnage
Niveau:
0/100  (0/100)
Lettre:
Expérience:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Jack Taylor   Ven 26 Sep - 13:05

Merci d'avoir prit le temps de lire ma (trop longue ? ^^) fiche Daisuki !
Concernant le probléme du nom, je voudrais souligner un point important de Bleach.
Les shinigamis et humais ont pour la plus part des noms d'origines japonaise, en effet. Mais cela n'est pas le cas pour les alankars, qui eux ont des origines trés variées. Prennons exemple d'Ilforte Grantz et Edwardo dont leurs noms possédent une conssonance Espagnol/ portugaise. Ainsi que Shawlong Qu fong dont les origines proviennent trés certainement de Chine. Jack est simplement d'origine Anglaise, et différe donc des origines Shinigami tel que certain alenkars cités plus haut.
Mais si le nom te géné vraiment, je le modifirai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jack Taylor   Ven 26 Sep - 20:01

Je ne voudrais pas faire comme si j'avais un quelconque droit mais les Shinigamis sont dans le manga pour la plupart japonais, mais je ne pense pas que seuls les japonais soient admis au Rukongai par exemple. Je pense que cela donnerait une certaine touche au RP pour changer un peu du manga et laisser respirer les membres, après désolé si j'ai posté ici mais y'a que ça à faire et puis voilà Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Daisuki Akusei
Admin/Capitaine de la 8ème Division
Admin/Capitaine de la 8ème Division
avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 03/07/2008
Age : 25

Feuille de personnage
Niveau:
35/50  (35/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Jack Taylor   Sam 27 Sep - 11:58

Je me plis à vos arguments et j'accepte alors que tu gardes ton nom. Tu as ma voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Spoon Killer
Admin/Capitaine de la 6 ème Division
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 31/07/2008
Age : 25

Feuille de personnage
Niveau:
35/50  (35/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: Jack Taylor   Dim 28 Sep - 17:54

De mon côté tout est ok je n'ai rien à redire.

Tu a ma voix aussi! Tu es donc validé!

Bon jeu parmi nous! Twisted Evil

_________________
The legend of Ichigo : https://www.youtube.com/watch?v=26_LyqYvDek&feature=related


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jack Taylor   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jack Taylor
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [REQUÊTE] Connecter un HD2 sur une prise jack / autoradio pour sortie son sur HP 5008 - 3008
» [RESOLU] Etui PROPORTA Union Jack
» Jack Kerouac - Sur la route et autres écrits
» [Taylor Bradford, Barbara] A force d'aimer
» JACK KIRBY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant toutes choses ... [HRP] :: Présentations validées-
Sauter vers: