AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas d'aller lire le Contexte. Des joueurs d'Arrancars sont activement recherchés. Merci de votre inscription et bon jeu. - Le Staff.

Partagez | 
 

 [Mission Classe S] Espionnage d'Arrancar

Aller en bas 
AuteurMessage
Rukia Kuchiki
Capitaine de la 13ième Division
Capitaine de la 13ième Division
avatar

Messages : 287
Date d'inscription : 03/07/2008
Age : 35

Feuille de personnage
Niveau:
35/50  (35/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: [Mission Classe S] Espionnage d'Arrancar   Lun 1 Sep - 0:46

Une odeur, une image, un geste. Quelque fois il suffit d'un petit rien pour replonger des années en arrière dans le passé enfuit d'une mémoir déjà amnésiée par les effets du temps. Dès que ses pieds foulèrenet à nouveau ce sable chaud et d'une blancheur immaculée, une multitude de souvenirs s'empara de Rukia. Elle repensa à la première fois où elle était venue ici, au Hueco Mundo pour preter main forte à Ichigo. Cela faisait déjà 300 ans ! Que le temps pouvait paraitre long et paradoxalement si rapide. Elle n'avait pas vu le temps passer tellement il y avait eut de changement.

A l'époque, Renji était encore son ami d'enfance et elle était bien loin de s'imaginer qu'un jour ou l'autre elle viendrait à l'épouser. D'ailleurs, si quelqu'un le lui aurait dit, Rukia aurait certainement éclaté de rire tellement cette pensée lui aurait parut ridiculement plausible. A cette époque, elle ne s'était pas poser de question quant à son séjour au Hueco mundo. Cela lui était apparut comme une évidence indéniable. Sa place était ici, aux côtés d'Ichigo à qui elle devait la vie et bien plus encore. La Soul Society l'avait abandonné. Qu'avait il ressenti à ce moment là ? Amerture ? Trahison ? Avait-il réellement pensé que Rukia et Renji l'abandonneraient dans une situation si difficile ?

Aujourd'hui toutefois, la situation avait changée. La présence au Hueco Mundo de deux capitaines et de deux vice capitaines n'était pas justifiée par un sauvetage d'une prisionnière. Les mouvements trop nombreux et suspect des arrancars avaient alerté la Soul Society. Les capitaines de la 13 em et 16 division avaient recu pour ordre d'enqueter sur ces étranges phénomenes afin de faire un rapport établissant ou non une situation de danger reel et immédiat pour le Gotei 16. La mission étant des plus dangeureuses, le couple de capitaine avait prévu d'emmener avec eux le Vice Capitaine Matsumoto de la seconde division, celle chargée de service secret. Son expérience et ses compétences pouvaient etre des plus appréciables aux sein de l'équipe. Et enfin, afin de parer à toutes éventualités un médecin s'inposait grandement et le choix s'était porté sur Hanataro Yamada le vice capitaine de la 4em division qui avait déjà éprouvé son courage maintes fois lors de la grande bataille de Karakura.

Enfin compléte, la petite équipe s'était rendue dans le désert blanc du Hueco Mundo gardant une distance assez raisonnable avec le palais d'Aizen afin de ne pas se faire repérer. Las Noches se découpait à l'horizon, seule point de couleur et seul chose qu'il était permis de voir dans toute cette étendue de dune de sable. Le palais paraissait assez proche à première vu mais Rukia savait qu'en réalité il était très éloigné et qu'il leur faudrait courir plusieurs heures durant s'ils souhaitaient s'y rendre.

La réussite de la mission passait avant tout par une necessité de discrétion absolue. Ils n'étaient pas venus ici pour affronter des arrancars mais pour récolter des informations capitale à la préparation d'une bataille future. Si le groupe venait à se faire repérer cela mettrait la mission en péril et compliquerait grandement la situation.

- Baissez tous vos pressions spirituelles au maximum. Il ne faut surtout pas que l'on puisse nous repérer, cela attirerait nos ennemis.

Les pieds de Rukia s'enfoncaient dans le sable et la chaleur acablante du desert commençait à se faire ressentir. Elle était opressante cette chaleur et si un combat venait à se déclancher ici, nul doute que les arrancars jouiront de l'avantage du terrain alors que la température serait en défaveur pour les shinigamis peu habitués à ce climat sec et étouffant.

Rukia se tourna vers Renji et elle leva la tête pour le regarder.

- Par où allons nous ? Tout es désert ici et il n'y a pas d'arrancar en vu. Les pressions spirituelles les plus proches sont vers le nord est. On s'y rends ?

Elle jeta un coups d'oeil aux autres pour avoir leur approbation. Le Nord-est émettait une concentratin anomale de pression spirituelle singulière des hallows. Le tout était maintenant de savoir si il s'agissait d'un groupe assez important de Hollow de bas étage ou bien s'il s'agissait de la pression spirituelle d'un seul et unique arrancar beaucoup plus puissant. Si ils tenaient à obtenir une réponse, ils devaient se rendre là bas, pas le choix ! Avant de se mettre ne route Rukia se retourna une nouvelle fois vers son mari auxquel elle adressa un regard froudroyant


- Et baisse ton réatsu bon sang on va se faire prendre ! Fais un effort Renji, je sais que ce n'est pas ton fort mais essai de te concentrer et de diminuer ta pression spirituelle, on peut la ressentir à des kilomètre à la ronde !



[ Début de la mission le 31 Août. Délai de fin de mission ~~> 31 Septembre 2008 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renji Kuchiki
Admin/Capitaine de la 16ème Division
Admin/Capitaine de la 16ème Division
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 09/08/2008
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: [Mission Classe S] Espionnage d'Arrancar   Ven 5 Sep - 0:44

Un amas de sable décoloré à perte de vue, se dessinant sur le fond noir qui servait de ciel. Une étrange monochromie qui rendait cet endroit plus lugubre encore qu’il ne l’était déjà. En parlant du ciel, on pouvait difficilement le qualifier ainsi, bien plus semblable à un voile de tissu noir tendu, par l’absence totale d’étoile. Cela donnait à ce paysage un air tellement… faux. Un monde froid, et vide tel était le paysage du Hueco Mundo, le décor planté pour l’animation du jour dans ces mornes contrées..

Au loin on discernait la forme, étrange mirage et seul bâtiment debout dans ce désert. A vrai dire l’édifice ressemblait bien plus à un vulgaire repère plus que son nom de palais « Las Noches » , domaine du maître des lieux, non … Du « Dieu » des lieux conviendrait mieux.

Le narcissisme du titre pouvait donner, aisément, la nausée à n’importe quel Shinigami. Les Arrancars avaient la fâcheuse tendance à oublier que ce « dieu » n’était qu’un homme. Un Ancien-Shinigami et un traître doublé d’un fou furieux. Capable d’avoir fendu le ciel en espérant atteindre encore plus loin. Un malade mégalo, oui… Mais un dingue tout puissant, du moins pour le moment. Car prochainement, ce cher Sosuke ne tardera pas à tomber du haut de son trône à la hauteur ridiculement prétentieuse, avec le Gotei 16 en marche.

Cette pensée pouvait donner naissance à un sourire -aussi aiguisé et tranchant qu’une lame de Zanpakuto-, dissimulé sous les imposants cols des capes que l’ « Unité d’espionnage » avaient tous revêtus. Cet accoutrement donner l’étrange impression de revenir aux chapitres précédents d’une vieille histoire. A un chapitre qui n’avait certainement manqué à personne. Le dernier passage par cet endroit desséché remontait il y a bien longtemps, parcours pour aller sauver Orihime d’une « pseudo Trahison »…

Malheureusement, comme à l’époque, ce surplus d’uniforme était obligatoire pour traverser le désert blanc. Les rafales de vent griffaient violemment le visage si on s’entêtait stupidement à ne pas se couvrir correctement ; cela avait été une gêne conséquente il y a 300 ans de cela pour Ichigo, Chad et Ishida qui n’étaient pas équipés, bien que ces trois là préféreraient , très certainement, mourir que de le reconnaître aussi fiers et bornés qu’ils étaient.

L’air brûlant surchargé d’humidité collait à la peau, moite, oppressante. Le silence qui entourait l’endroit semblait opaque, figeant ce monde dans une immobilité suffocante et mortelle. Rien ne vivait. Un calme bien trop plat pour être naturel.

Néanmoins, ce silence n’était qu’apparence à un endroit précis : là où se mouvait quatre formes. Ce mutisme écrasant était rompu par un ordre, un conseil ou une question.
Parmi les silhouettes, une semblait bien moins sereine que les autres.

Et encore c’était là un bel euphémisme ! Il semblait, simplement, au bord de péter tout bonnement les plombs. Souhaitant presque que le groupe tombe sur un Arrancar afin de pouvoir se jeter sur lui, lame en avant histoire de passer ses nerfs sur lui .

Cette mission reposait énormément sur la discrétion et pour cela il fallait absolument masquer sa présence. Un exercice dont il se serait vraiment passer volontiers. Tout comme avec du Kidô ce genre de chose : c’était « vraiment pas sa tasse de thé ». Il était le seul à être dans cette situation parmi les membres de la formation de l’équipe.

Rukia avait toujours était extrêmement douée pour le Kidô et ce qui allait de pair avec et cela depuis l’Académie. Il l’avait vu à l’œuvre un nombre incalculable de fois. Il ne comprit jamais d’ailleurs comment elle y arrivait avec autant de facilité, malgré le nombre de fois, là aussi incalculables, où elle avait essayé de lui expliquer.

Pour un membre de la Deuxième division comme Matsumoto cela devait autre aussi naturel que de respirer et enfin pour Hanataro en tant que soignant le contrôle de reiatsu n’avait jamais été un problème...

Par contre, lui, son contrôle de son réiatsu était extrêmement instable : il arrivait parfois à le faire baisser subitement, pour un certain laps de temps avant qu’il ne perde le fil de sa concentration et que le flux remontait en flèche, au même niveau que précédemment ; si ce n’était pire qu’avant. C’était frustrant. A en devenir dingue.

La tolérance de Renji pour ce genre de chose, était comme tout le monde le savait, extrêmement faible. Ajoutant à cela son caractère habituellement explosif…. Cela ne faisait vraiment pas bon ménage.

Il réitéra néanmoins l’essai pour dissimuler sa présence. Il put faire illusion environ une dizaine de minutes.

Baisse, baisse, baisse… Stable. Stable… et remonte en pic !

Ah ! Mais …. !!!!

Il jura très crûment, mais une partie de son juron fut couvert par le vent, retombant dans le silence. Il serrait les poings dans une tentative, tout à fait vaine de regagner son calme et de ne pas céder à la colère qui commençait sérieusement à le gagner.

Il n’était pas le seul à être excédé par la situation car Rukia le cingla d’un de « ces regards là » dont elle avait le secret. Un simple coup d’œil suffisait amplement, parfois bien plus efficace que n’importe quelle remarque, il le savait d’expérience avec sa femme.

Je sais, je sais … Je fais de mon mieux.


Marmonna t’il vaguement avant de se re-concentrer sur cette maudite dissimulation d’énergie, qui laborieusement resta assez faible.

La présence lointaine, devait être soit stupide, soit trop éloignée, soit incapable de sentir par le reiatsu pour ne pas s’être approché. Peut être un peu des trois mais peu importait la quelle de ces solutions il s’agissait : cela serait un avantage indéniable pour les Shinigamis.
Ils n’avaient plus qu’à aller à leur rencontre au Nord-Est !

_________________

¤ Standing to defend you ! ¤


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rangiku Matsumoto
Vice Capitaine de la 2d Division
Vice Capitaine de la 2d Division
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 18/08/2008
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau:
28/50  (28/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: [Mission Classe S] Espionnage d'Arrancar   Sam 6 Sep - 11:18

Pour la première fois de toute sa vie, son pied se posa au Hueco Mundo. Le paysage sans vie, ou aucun bruit ne se faisait entendre, une atmosphère chaude et étouffante, ne la surprenait nullement. Elle s’en était fait une image assez proche, de la réalité. Son regard parcourut les alentours. Du sable, des arbres blanc, sans verdures, comme mort depuis bien longtemps, ce qui est sûrement le cas, et le ciel noir dont seul la lune éclairait cet endroit, que l’on pourrait qualifier de lugubre. Et seul un grand bâtiment se décollait de cet environnement bien monotone. Las Noches était la seule chose qui pourrait les aider à se repérer.

-Le décorateur de cet endroit devrait être renvoyé…

Cette remarque lui échappa dans un soupir, plus elle explorait les environs plus le paysage lui semblait comme ceux des films d’horreurs totalement cliché. Il ne manquait plus que les arrancar et les hollows pour se plonger en plein dans un cauchemar. Apres ce court moment d’égarement, elle revint sur leur petit groupe, composer de deux capitaines et de deux vices-capitaines, dont elle. Renji Kuchiki et Rukia Kuchiki, deux grands amis à elle. Les accompagner en mission et leur prêter ses capacités en espionnage est un véritable plaisir pour la rousse. Il y avait aussi le jeune vice-capitaine Hanatarou, avec qui elle avait put faire connaissance ces trois cent dernières années. Un jeune homme très gentil, et dévoué à sa division. Parfois ses airs fragiles d’enfant lui donnaient envie de le prendre subitement dans les bras et de le pouponner. -Une habitude qu’elle avait avec son ancien Capitaine, bien que ce dernier soit rarement d’accord, au contraire même. -

Et pour terminer, elle. Ancien vice-capitaine de la dixième et à présent vice-capitaine de la deuxième, devenu experte en espionnage, après toutes ces années dans les forces spéciales. Une fille plutôt populaire grâce à son caractère, de bon vivant, mais aussi surtout grâce à ses sois disant « atouts féminins » plus que prononcés. A eux quatre ils formaient une équipe composer avec soins, pour cette mission au combien périlleuse dont l’importance était crucialle.

Elle écouta les ordres de Rukia, avec un petit sourire. Baisser sa pression spirituelle était bien la première chose qu’elle avait fait en arrivant ici. Ce geste était devenu presque un automatisme, après tant de missions à espionner et à jouer sur la discrétion en mission. Son esprit si était habitué et elle le faisait presque inconsciemment, par réflexe. Hana devait avoir aussi beaucoup de facilité à baisser sont reiatsu au maximum. Apres il en avait un control parfait l’utilisant souvent pour soigner les blessé. Rukia experte en kidô, n’avait aucun mal non plus a faire ce petit exercice. Par contre le dernier membre, lui peinait atrocement, et s’énerver n’arrangeait rien les choses, il ne faisait que perdre un peu plus sont control.

Elle décida d’aller lui prêter main forte, essayant de lui faire profiter de sa grande expérience en la matière. Elle s’avança de quelques pas afin de se mettre à ses cotés, et posa sa main sur son épaule, un doux sourire sur le visage dans une tentative d’apaisement.

-Calme-toi Renji. Respire un bond coup et baisse-la progressivement et doucement. Et bloque la lorsqu’elle sera au maximum, ce n’est pas si compliqué. T’énerver ne servira à rien.

Le conseil donné, elle enleva ensuite sa main de son épaule et se tourna la tête vers le Nord-Ouest où un reiatsu ennemi pouvait se faire sentir assez aisément. Elle en déduit assez vite la même chose que Rukia. Soit ce n’était que de la friture de bas étage soit c’est un arrancar assez puissant. Son esprit déjà au travail afin de faire une approche la plus discrète possible, pour ne pas se faire repérer, elle passa pensivement une main dans ses cheveux qui ondulait avec les bourrasques de vent, tout en regardant Rukia.

-Oui, nous devrions commencer par la.

Contrairement à ses heures de détente, où elle ne fait que rire et s’amuser, en mission Rangiku savait se montrer un vice-capitaine sérieux et plein de ressource. De plus la deuxième lui avait permit de s’améliorer dans beaucoup de domaine dont l’élaboration d’une stratégie comme à présent. Tout ce qu’elle regrettait de son ancienne division est son ex-capitaine « Shiro-kun » comme aime bien l’appeler Momo.

Elle se sentait vraiment à l’aise dans ce genre de mission. La discrétion est devenue sont rayon, et pourtant Dieu sait comme elle ne l’est pas vraiment au quotidien ! Elle s’était fait comme deux personnalités complètement opposées. Il y avait en quelque sortes « Rangiku Matsumoto » et « Vice-Capitaine Matsumoto »
Au Seireitei c’est une femme riante, joviale, et pleine de bonne humeur, et en mission c’est une shinigami, aussi rapide et discrète qu’un ninja, et sérieuse qui apparaissait devant ses compagnons. On aurait difficilement put croire qu’il s’agissait de la même personne !

Elle s’avança légèrement vers la direction à prendre, prenant les devants sur le petit groupe.

-Si cela ne vous dérange pas je préfère mener le groupe jusqu’à notre objectif.

Elle pointa la zone qu'il visait, du doigt et se mit à marcher en sa direction, avant de s'arrêter quelques mètres plus loin pour les attendre. Plus rien à présent pouvait la détourner de sa mission, même le mot "saké" qui était pourtant un de ces grand tabou. Elle était résolue et sa détermination peu négligeable.

-Elle se tourna vers eux, posant ses mains sur les hanches, afin de les inciter à la suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rukia Kuchiki
Capitaine de la 13ième Division
Capitaine de la 13ième Division
avatar

Messages : 287
Date d'inscription : 03/07/2008
Age : 35

Feuille de personnage
Niveau:
35/50  (35/50)
Lettre: C
Expérience:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: [Mission Classe S] Espionnage d'Arrancar   Ven 3 Oct - 13:01

La date de la mission étant dépassée, la mission a échouée et personne ne gagne de récompense !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Mission Classe S] Espionnage d'Arrancar   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Mission Classe S] Espionnage d'Arrancar
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES SOUS MARINS D'ATTAQUE CLASSE COLLINS
» [LIEN] microsd 8 GO classe 6 à prix gratos
» Fleuve Noir Espionnage
» COMICS PLACE : la petite émission
» Le vade-mecum de 1ère classe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hueco Mundo [RP] :: Désert Blanc-
Sauter vers: